Cart

BEST-SELLER

ACCÉDEZ À L’ENSEMBLE DE NOS LIVRES À TRAVERS NOS RUBRIQUES PAR GENRE :
Animaux – ArtAutobiographieAventure – Bande dessinéeBest-seller – BiographieClassique – Document – Économie – Épistolaire – Essai – Fantastique – Gastronomie – Grand format Histoire – Humour – Jeunesse – Journaux/Magazines – Justice – Langue étrangère – Livre rare – Manga – Nouvelle – Philosophie – Plante/Jardin – Poésie – Policier/Thriller – Politique – Poster – Pratique – Roman – Santé et Bien-être – Science – Science-fiction – Sociologie – Spiritualité – Sport – Théâtre – Voyage/Géographie


favicon

contact@labouquinerie.sn

(+221) 77 872 52 83

Cartographie en Afrique et au Proche-Orient

Logo Editions Laure Kane

Actualité locale et internationale

Logo petit journal

Partenaire à Ngaparou

lartyshow large

Hello Pub
-15% grâce au code promo
« Bouquinerie »

Impression

Tout trouver au Sénégal avec l'application iNeed

ineed
facebook Logo
twitter logo

Retrouvez toute notre actualité
sur Facebook et Twitter

Nos derniers livres

2 500 CFA

« De nombreux livres à sensation sont disponibles en librairie. Beaucoup d’entre eux sont consacrés à un mythe très ancien et toujours vivace : celui du Grand Complot, de la Conjuration, du Plan secret universel. Les Juifs, les Francs-Maçons, les Jésuites, les communistes ont eu dans ce domaine leur heure de gloire mais sont plutôt démodés. Le vrai péril du jour, celui qui fera trembler dans les chaumières, le maléfique complot, la sombre menace universelle (…) a pour nom les sectes. Si le doute vous a effleuré un jour, si l’hystérie anti-secte vous semble tout compte fait moins naturelle qu’il n’y paraît ou animé par des motivations pas toujours innocentes, si l’insondable crédulité humaine vous semble parfois présente tant dans les religions que dans les sectes et vous éprouvez quelques difficultés à distinguer les unes des autres, alors votre cas n’est pas désespéré. Accrochez-vous aux pages qui suivent … J’espère arracher au moins quelques lecteurs aux griffes de la secte des adversaires des sectes…

2 500 CFA

A bien y réfléchir, nous nous heurtons partout aux limites. Leurs natures et leurs sources sont certes très diverses. Mais une constante subsiste : nos désirs de toute-puissance, d’ubiquité et d’éternisation seront nécessairement frustrés. La sagesse des limites consiste non pas à vouloir, follement, abolier ces dernières ni à les accepter telles quelles comme un destin inéluctable. Certaines limites sont d’ordre matériel : elles existent effectivement, la preuve de leur présence découle de la douleur du choc, de l’impact ressenti. D’autres sont plus immatérielles, impalpables, en tout cas invisibles : mais leur Loi, mystérieuse, ne s’en impose pas moins drastiquement aux hommes. Les limites naturelles sont celles de la condition humaine : elles relèvent de notre finitude et nous rappelleraient, quand bien même nous serions tentés par la démesure, notre fragilité et notre peu de réalité. D’autres limites sont également matérielles, mais leur source relève cette fois de l’humain : ce sont les hommes et les sociétés qui les ont établies. Cette origine les rend plus fragiles que les limites naturelles : créées par les hommes, elles peuvent être plus aisément détruites par eux, alors que les bornes naturelles relèvent de la condition humaine plus ou moins modifiée par la science et les techniques. Cet essai vise à montrer les ambiguïtés et les paradoxes de l’idéal contemporain de liberté. Sommes-nous tellement sûrs de vouloir la liberté ? Peut-on l’aimer, c’est-à-dire vouloir en payer le prix ?

2 500 CFA

 » Les civils constituent des cibles idéales non seulement parce qu’ils sont faciles à atteindre (surtout par des commandos-suicide ne devant par définition pas assurer leurs arrières), mais encore parce que l’insécurité tous azimuts mine de la façon la plus efficace qui soit la légitimité des gouvernements démocratiques. Si ces derniers ne peuvent préserver la population de la violence, ils perdront tout crédit. Pour éviter de se trouver dans une telle situation, ils auront donc naturellement tendance à utiliser les grands moyens pour tenter, sans doute vainement, de colmater les brèches de la sécurité. S’ils y arrivent, fût-ce partiellement, ils mettront probablement à distance pour quelque temps la menace terroriste, mais les libertés démocratiques auront été malmenées, sinon sacrifiées en chemin.  »

Mon histoire

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Mon histoire

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Elle signe de son nom complet son autobiographie : Hillary Rodham Clinton. Rodham, elle y tient. À cause de l’affaire Levinsky ? « Les raisons pour lesquelles il m’a trompé ne regardent que lui, et il lui revient de raconter son histoire ». Affaire classée, n’y revenez pas ! En 673 pages et 37 chapitres, Hillary se raconte comme épouse de président, comme mère et comme femme libre engagée dans la vie politique depuis plus de trente ans. Petite fille de l’Illinois qui a reçu une éducation bourgeoise version middle class, Hillary s’engage dès le lycée dans des œuvres de charité avec comme valeurs cardinales chevillées au corps l’action sociale et la foi. D’apparitions à la télé locale en prises de parole publiques sur le campus de l’université à Wellesley, la brillante Hillary est rapidement recrutée comme conseillère politique auprès des Républicains. Ironie de l’existence, sous Nixon, Hillary planche sur les fondements juridiques de la procédure de empeachment que son mari Bill Clinton aura à affronter presque trente ans plus tard lors de son deuxième mandat présidentiel…

1 500 CFA

En 2006, Anne de Rancourt, mère admirable de quatre jeunes adolescents, faisait rire la France entière (et certains pays adjacents) avec un inénarrable pamphlet : Comment élever un ado d’appartement ? Cinq ans plus tard, lesdits ados enfin élevés (mal) et devenus grands (dadais) refusent de quitter le cocon familial. L’auteure au bord de la « crise de mère » ne sait plus alors à quel saint se vouer pour enrayer leur « tanguysme » chronique. Il faut que jeunesse se casse ! C’est pourquoi elle imagine des stratagèmes pervers pour les persuader d’aller voir ailleurs « si elle y est ». Il faudra qu’elle leur « pourrisse grave » la vie et qu’elle s’immisce entre autres dans leurs fêtes rituelles pour qu’ils se décident enfin à ouvrir un œil sur ce qui les attend hors du cocon familial. Mais leur mère si aimante acceptera-t-elle de les laisser partir ? C’est tout le paradoxe de ce livre aussi drôle qu’émouvant.

Je voudrais tant revenir

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Je voudrais tant revenir

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

« Pense aux frêles noisetiers de la campagne française qui, en ce moment même, ploient sous une charge de neige. Il arrive un moment où brusquement celle-ci vient à tomber, alors, dans un geste céleste, la branche libérée se redresse vers l’azur, d’un seul trait, et retrouve sa superbe. Comme elle, il faut rester au maximum de la tension jusqu’à ce que l’acte d’écrire devienne d’une telle impétueuse exigence que les mots déferleront comme un torrent. » Karl Berline, auteur retiré au bord de l’Océan, vient passer quelques jours à Paris, dans une capitale enneigée, pour y transmettre sa passion de l’écrit et son enthousiasme de la vie à un homme beaucoup plus jeune, le narrateur, timide et craintif. Ensemble, ils retracent l’existence du vieil écrivain, avec ses souffrances, ses deuils, mais aussi et surtout son ardeur, ses éclats, ses « années-lumière »…

L’hiver des hommes

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

L’hiver des hommes

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Pourquoi la fille du général Mladic, commandant en chef des forces serbes durant le siège de Sarajevo, accusé de génocide, s’est-elle tirée une balle dans la tête avec le revolver préféré de son père ? C’est pour tenter de répondre à cette question que Marc, écrivain, passionné depuis toujours par le destin des enfants de criminels de guerre, s’envole pour Belgrade en novembre 2010 alors que rien ne va plus dans sa propre vie. À Belgrade, il est amené par d’étonnants hasards, ou malentendus, à rencontrer quelques-uns des plus proches lieutenants du général Mladic, des hommes pour la plupart recherchés pour crimes de guerre. Ce sont eux qui l’encouragent à partir pour la petite République serbe de Bosnie où, disent-ils, il rencontrera le véritable peuple serbe, celui qui a gagné la guerre et continue de se battre aujourd’hui contre les Musulmans…

L’infortunée

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

L’infortunée

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

A Londres en 1820, lord Geoffroy Loveall recueille un nourrisson. En l’adoptant sa mère et lui espèrent déjouer les plans de leur cousins qui souhaitent hériter du domaine familial. Lady Loveall s’aperçoit avant de mourir que l’enfant est un garçon mais sir Geoffroy persiste dans son erreur et le fait élever comme Rose la future lady Loveall. A l’adolescence le scandale éclate et Rose s’exile.

L’orfelin

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

L’orfelin

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Alexandre Lacroix revient sur l’événement qui a marqué la fin de son enfance : la mort de son père. Aujourd’hui l’écrivain est adulte, père de famille, et il raconte sans le moindre pathos l’ombre portée de ce deuil dans son existence. Il invoque les souvenirs qui lui restent de ce père, un homme attachant, côtoyant la folie, qui a passé les dernières années de sa vie dans la campagne poitevine, sa terre natale, à errer entre l’Abbaye de Ligugé et les cafés des villages, entre la foi et l’ivresse… Mais ce roman très riche, découpé en trois parties, convoque aussi d’autres images : celles de la mère, femme libérée s’il en fut, de l’amour, de la religion, de la naissance, et enfin le désir d’écriture.

Le chameau sauvage

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Le chameau sauvage

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Halvard Sanz est un gentil garçon. Signe particulier: doué pour les catastrophes en série. Il y a des gens qui n’ont pas de chance, mais qui, genoux à terre, toujours se relèvent. Halvard est de ceux-là. Quête initiatique, roman picaresque, amour allégorique, loufoques aventures servies par une verve intarissable… Mais le chameau sauvage dans tout ça? Quand vous en connaîtrez le principe, comme Halvard, vous verrez la vie différemment.

Le palais des miroirs

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Le palais des miroirs

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

A Mandalay, en 1885, alors que le royaume de Birmanie s’écroule, offrant le triste spectacle d’un roi emmené en exil par les Britanniques, Rajkumar, un Indien orphelin âgé de onze ans que le destin des pauvres a jeté sur les rives de l’Irrawaddy, prend sa décision : il sera riche et retrouvera Dolly, la fillette fragile entrevue dans le Palais des Miroirs livré au pillage, et dont il est tombé amoureux. Ainsi va débuter une grande saga…

La reine des cipayes

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

La reine des cipayes

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Elle mourut à cheval habillée en garçon, les rênes entre les dents, une épée dans chaque main et ses perles au cou, tuée d’une balle dans le dos. Ses ennemis les Anglais l’appelaient Jézabel, ou Jeanne d’Arc, comme la sorcière française, et ces événements se passaient dans le ventre de l’Inde, en plein dix-neuvième siècle, lorsque les « negros » indigènes, les peaux sombres, les fameux « cipayes », firent la guerre à leurs maîtres blancs. On les appelait alors « John Company », surnom de la Compagnie des Indes orientales, forte de 250 000 soldats indiens. Trop d’humiliations, trop de rajas détrônés, trop d’exploitation, de brimades, toujours pour le commerce… Un jour, tout explosa.

Livres recommandés

Sélection - Grand format

Collections thématiques

POINT DE RETRAIT- DAKAR
178 avenue du Pdt Lamine Gueye
Cabinet médical, 1er étage
Lun – Ven : 9h-12h / 15h-17h
Sam : 9h-12h
POINT DE RETRAIT - NGAPAROU
L’Artyshow, route Ngaparou-Saly
En face de « PMI Piscine »
Mar – Sam : 9h-13h / 15h-19h
Dim : 9h-13h - 77 522 20 18
INFORMATION
contact@labouquinerie.sn
77 872 52 83