Cart

Biographie

Affichage des produits 1–48 sur 158

Journal littéraire – Choix de pages

3 000 CFA
0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Paul Léautaud, né en 1872, n’a eu de cesse, sa vie durant, d’observer ses contemporains et d’analyser la société dans laquelle il vivait. « Partout malicieux, indiscret, hardi… », il se plut à fréquenter les milieux intellectuels parisiens, tandis qu’il vivait de façon très solitaire, entouré seulement de ses animaux. Se voulant profondément classique, il critiqua nombre de ses contemporains. « C’est le juge impitoyable, l’entrepreneur en démolition quasi systématique, le destructeur de renommée, le concierge des Lettres, ou son Attila. Où Léautaud passe, l’écrivain trépasse », disait jean Chalon. Œuvre maîtresse à la valeur tant historique que littéraire, le journal littéraire propose avant tout une galerie de portraits de ceux qui fréquentèrent le Mercure : Vallette, Rachilde, Schwob, de Gourmont, Valéry, Duhamel, Fargue, Giraudoux, Sacha Guitry, Apollinaire… Les descriptions y sont minutieuses, les réflexions perspicaces et réalistes, les jugements tranchés, et l’admiration rare.

Maupassant

4 500 CFA
0 out of 5
0avis

Maupassant

0 out of 5
0avis
4 500 CFA

Vingt-sept livres publiés en dix ans. Une vie de météore, brève, fulgurante, partagée entre la débauche, le sport et l’écriture. Où faut-il chercher le vrai Maupassant ? Dans le petit fonctionnaire qui raille férocement ses collègues de bureau, écoute avec dévotion les conseils de son maître Flaubert et passe ses dimanches à canoter sur la Seine et à trousser les filles ? Dans l’auteur en vogue qui collectionne les gros tirages, organise des orgies burlesques, barre superbement son yacht sous le soleil de la Méditerranée et court des putains aux femmes du monde avec un égal appétit ? Dans l’artiste de génie, enfin, solitaire et secret, souffrant d’un mal incurable et qui lutte désespérément pour achever son œuvre ?

4 500 CFA

Psychanalyste d’enfants aussi célèbre que controversée, Françoise Dolto fut une clinicienne de génie. Si elle n’a pas fait école, elle a profondément modifié l’image et la connaissance que l’on avait de l’enfant. La langue des enfants ne s’écrit pas, celle de Dolto non plus. C’est sa parole qu’elle veut faire entendre quand elle apprend aux adultes comment écouter le désir de l’enfant. Bien que reconnue et souvent admirée par ses pairs, elle resta isolée au sein du monde analytique. Souvent proche de Lacan, elle se situa parfois aux antipodes de celui-ci. Pour approcher la singularité de Françoise Dolto, Jean-François de Sauverzac parcourt et interroge une vie, une pratique et une théorie étroitement mêlées: il évoque la jeunesse de Françoise Marette, les événements qui décidèrent de sa vocation, et questionne les figures de la psychanalyse – Laforgue, Morgenstern, Pichon – dont elle suivit l’enseignement.

L’écriture ou la vie

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

L’écriture ou la vie

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Déporté à Buchenwald, membre d’un des réseaux anglais de résistance Buckmaster, devenu l’un des dirigeants des communistes espagnols du camp, J. Semprun est libéré par les troupes de Patton en 1945. Ce récit montre comment, avec l’aide d’une femme, et dans les tourments de l’écriture, il lui aura fallu quinze ans pour accepter la vie.

Cézanne – « Puissant et solitaire »

4 500 CFA
0 out of 5
0avis
4 500 CFA

Découvertes Gallimard / Peinture – «Je vous dois la vérité en peinture et je vous la dirai.» Cézanne a fait de la peinture l’unique préoccupation de son existence. Ni misère, ni vie de bohème, il a vécu seul, entretenu par son père, à Aix-en-Provence ou à Paris, acharné à «réaliser ses sensations», à obéir à la logique des couleurs, à conquérir un nouvel espace. Décriée et incomprise, l’œuvre de Cézanne a imposé une nouvelle vision du monde dont se nourrit l’art du XXe siècle.

David – L’art et le politique

4 500 CFA
0 out of 5
0avis
4 500 CFA

Découvertes Gallimard / Peinture – Il faut que l’artiste soit philosophe, s’écrie David à la Convention, au plus fort de la Terreur. Être philosophe, c’est peindre la vertu républicaine. Être philosophe, c’est rendre l’art à la cité, comme l’as fait David, par le militantisme, la fête, la propagande. Fils des Lumières, partisan de Robespierre, admirateur de Bonaparte, exilé de la Restauration, David n’a cessé de confondre l’art et l’idéal, l’art et le politique. Quoi de plus moderne ? Baudelaire ne s’y est pas trompé : le peintre du Marat est l’inventeur de la modernité. Marie-Catherine Sahut et Régis Michel nous proposent un David vraiment révolutionnaire.

Mozart – Aimé des dieux

4 500 CFA
0 out of 5
0avis

Mozart – Aimé des dieux

0 out of 5
0avis
4 500 CFA

Découvertes Gallimard / Musique – A trente-cinq ans, Mozart mourait. Trente-cinq ans pendant lesquels les plus grandes joies avaient côtoyé les jours les plus sombres. A six ans, Wolfgang composait son premier menuet. A onze ans, son premier opéra. Jeune homme, il avait tout dit ou presque. Mozart s’éteindra sur un envol, un jour de décembre 1791, porté par le Requiem qu’il écrivait alors et que la mort seule interrompit.

Verdi – La musique et le drame

4 500 CFA
0 out of 5
0avis
4 500 CFA

Découvertes Gallimard / Musique – De Nabucco à Falstaff, cinquante ans d’opéra. Des échecs retentissants, la Traviata. Des succès absolus, Aïda. Tous les opéras de Verdi ont leur histoire, celle d’un fils de paysan de Busseto, celle de l’Italie en lutte pour son unification, celle de la musique au XlXe siècle.

Montaigne – Que sais-je ?

4 500 CFA
0 out of 5
0avis

Montaigne – Que sais-je ?

0 out of 5
0avis
4 500 CFA

Découvertes Gallimard / Littérature – Au jour le jour, Montaigne écrit ses réactions d’homme ordinaire aux lectures qu’il fait, aux événements contemporains, ses réflexions devant l’horreur des guerres de Religion qui déchirent la seconde moitié du XVIe siècle, devant la sottise meurtrière des fanatismes : il cherche à comprendre comment peut naître la bêtise, et devine que tout le malheur des hommes vient de la trop bonne opinion qu’ils ont d’eux-mêmes. D’où son ironie nonchalante mais impitoyable. Ce sont les Essais, livre unique dont l’enjeu est la fidélité à soi. Jean-Yves Pouilloux se risque à accompagner cette marche vers la libération de soi. Prendre ce risque, c’est s’exposer à penser, c’est aussi apprendre à vivre.

L’année de l’éveil

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

L’année de l’éveil

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Il est des passés qui s’exorcisent. Celui de Charles Juliet est de ceux-là. Non pas les souvenirs des premiers mois de la vie, ceux qui pourtant furent les plus dramatiques puisqu’ils l’arrachèrent à sa mère. L’écrivain, pas encore prêt, ne le fera que beaucoup plus tard dans Lambeaux. Mais ceux des longues années d’apprentissage dans l’École militaire d’Aix-en-Provence. D’abord terribles par la séparation (une fois de plus) de sa famille adoptive, la solitude de sa différence (sa sensibilité, son regard, ses silences le séparent des autres), le froid, la faim. Puis agrémentés, peu à peu, de son amitié avec le Capitaine que tous admirent, de sa première passion surtout pour cette femme qui le jette violemment dans le monde adulte. Pour qui a lu le Journal de Charles Juliet, L’Année de l’éveil est une mine d’or qui permet de comprendre la profondeur d’une personnalité rare…

Dévoilée

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Dévoilée

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Dans Le Voile de la peur, Samia Shariff a raconté son enfer d’épouse et de mère, malgré son appartenance à une respectable famille musulmane. Sa fille Norah prend à son tour la plume pour témoigner de son combat. Un secret étouffant gardé pendant vingt-cinq ans, une révolte violente face au sort réservé au sexe féminin dans les pays où l’homme reste un maître tout-puissant, une ferme volonté de ne plus se laisser humilier sans réagir : ce livre est un appel à la liberté qui prendra pour des millions de femmes les accents de l’espoir.

Un amour plus fort que le temps

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Durant l’automne 1990, alors que son père se meurt, Leslie Maitland, journaliste américaine possédée par une histoire qui n’est pas la sienne, débarque en Europe sur les traces Roland Arcieri, l’homme que sa mère a aimé, perdu et pleuré toute sa vie. Bloc-notes, stylo et appareil photo en main, elle va reconstituer l’histoire d’un amour piétiné par les horreurs de la guerre, d’une famille juive face à la montée du nazisme, réveiller des générations de malheur et raviver le passé pour construire l’avenir. Un récit dramatique et vrai d’amour, d’exil, de famille, de guerre et d’évasion.

Hors-les-murs

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Hors-les-murs

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

« J’avais vingt-deux ans au sortir de la guerre et je voulais vivre après la peur permanente et les scintillements ambigus de l’Occupation. Vivre comment ? Vivre pour moi n’avait qu’un sens : mes livres. Ces livres chargés d’exprimer les non-dits de mes mutismes traqués. Encore fallait-il les faire accepter. Encore fallait-il qu’une fois acceptés, ils soient lus. Des années durant, ils ne furent ni acceptés ni lus. C’est ce combat que je raconte. Si j’avais échappé aux bourreaux-massacreurs pendant la guerre, ce n’était pas pour périr sous les médiocres-massacreurs pendant la paix. Dur combat car les médiocres connaissent le secret de la durée. Ils inoculent à qui les gêne le venin suicidaire de la paix. Tant de fois j’ai traîné comme une épave. Mais au plus obscur de moi-même, je savais que le feu, inextinguible, finit par brûler ceux qui veulent l’éteindre. Et j’ai rejoint mon aujourd’hui. » – B.S.

Derrière la grille

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Derrière la grille

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Maude a 3 ans lorsque son père l’enferme pour la première fois. Pendant quinze ans, elle va vivre cloîtrée dans la lugubre bâtisse familiale sans jamais aller à l’école, sans aucun contact avec l’extérieur. L’embrigadement est extrême car le patriarche veut faire de sa fille une « supra-humaine ». Elle doit apprendre à surmonter la peur, les privations, la douleur, la solitude… Des années après, Maude comprendra que son père, haut dignitaire d’une obédience maçonnique, avait échafaudé un projet vertigineux dans lequel elle tenait le rôle central. Comment se défaire d’une telle emprise et trouver la force de se construire ? Lorsqu’elle a 18 ans, Maude réussit à quitter la prison, puis, au terme d’un long travail, à conquérir sa liberté.

Un bon fils

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Un bon fils

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

C’est l’histoire d’un enfant à la santé fragile, né après guerre et envoyé aussitôt dans un village d’Autriche pour soigner ses poumons. Sous la neige, il chante la gloire de Dieu et baragouine un patois allemand. Chaque soir, sous le regard aimant de sa mère, le chérubin prie le Seigneur pour qu’il provoque la mort de son père. « Rien de plus difficile que d’être père : héros, il écrase de sa gloire ; salaud, de son infamie ; ordinaire, de sa médiocrit頻 : le père est ici un mari violent et pervers qui bat sa femme et l’humilie, un obsessionnel antisémite et raciste, dont le fils va tout faire pour devenir le contre-modèle (« Je suis sa défaite »). Il sera l’élève de Jankélévitch et de Barthes, le meilleur ami d’Alain Finkielkraut ; classé parmi les « intellectuels juifs » auxquels il s’identifie sans l’être, il aimera des femmes aux racines lointaines, sera un père aimant, un écrivain reconnu.

Ermites dans la Taïga

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Ermites dans la Taïga

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Une famille de vieux-croyants démunis à l’extrême, subsistant dans une cabane misérable, en pleine taïga, coupés de la civilisation depuis… 1938 : telle est l’incroyable réalité décrite par Vassili Peskov, qui raconte ici avec passion et minutie l’aventure des ermites de notre temps, puis les vains efforts de la plus jeune d’entre eux, Agafia, pour se réadapter au monde. Nouvelle version du mythe de Robinson, manuel de survie dans la taïga, histoire de femme aussi, ce livre riche et multiple a rencontré lors de sa parution chez Actes Sud en 1992 un succès qui ne s’est jamais démenti.

Je suis noir et je n’aime pas le manioc

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

La couleur de peau dote-t-elle les individus de caractéristiques spécifiques ? Recueil d’anecdotes et d’histoires vécues, le livre de Gaston Kelman montre à quel point nous sommes marqués par des atavismes « qui nous empêchent de vivre normalement, de juger l’homme par ce qu’il est et non par ce qu’il paraît ou est supposé être de toute éternité ». Gaston Kelman a beau avoir des origines camerounaises, il ne se met pas pour autant à danser le dombolo une fois la nuit tombée. Installé en France depuis vingt ans, ce Bourguignon est l’auteur d’un vivifiant pamphlet contre le racisme ordinaire et son cortège de préjugés.

La fin des cacahouètes

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

La fin des cacahouètes

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

« Dans les milieux généralement bien informés de la capitale sénégalaise ». C’est par cette formule très classique qu’ont démarré, pendant une trentaine d’années, tous les papiers que Pierre Biarnès destinait aux lecteurs du Monde qui ne les ont jamais lus, tout simplement parce que le correspondant à Dakar du « grand quotidien du soir », comme on disait alors, ne les envoyait pas rue des Italiens. C’étaient des sortes de « brèves de comptoir » qu’il recueillait chaque jour, midi et soir, à l’apéritif, au bar de La Croix du Sud, l’hôtel de Dakar le plus en vogue à l’époque. De ces petits textes restés dans ses tiroirs, Pierre Biarnès tire une histoire assez décalée mais exacte jusque dans les moindres détails de ces Français du Sénégal dont il moque avec pas mal de cruauté, mais non sans tendresse les comportements.

Diderot – Le génie débraillé

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Diderot l’écrivain, le philosophe, l’Encyclopédiste nous est ici révélé sous un autre jour. Voici un adolescent, fuyant son père avec la complicité de sa sœur, qui plonge avec délices dans le Quartier Latin. Voici un bon vivant, gastronome et séducteur, navigant d’amour en amour. Surveillé par les censeurs sous le règne du Roi Soleil, il se passionne pour toutes les causes, entraîne d’Alembert, La Condamine dans l’aventure de l’Encyclopédie. Avant de quitter la France pour la Russie et de rejoindre à Saint-Pétersbourg la cour de la Grande Catherine…

3 500 CFA

Jacques Benoist-Méchin, né le 1er juillet 1901 est un intellectuel, journaliste, historien, musicologue et homme politique, collaborateur français ; il fut condamné à mort en 1947 pour ses activités pendant l’occupation de la France par les forces armées du IIIe Reich, avant d’être gracié. Il est surtout connu pour son travail prolifique d’historien et ses anticipations des grands mouvements de l’Histoire. Entre-deux-guerres, il a connu la reconnaissance par son Histoire de l’armée allemande puis, après guerre par sa Série de grandes biographies du Rêve le plus long de l’Histoire et enfin par sa connaissance du monde arabe.

Mon vrai journal

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Mon vrai journal

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Le 1er juillet 2002, Jean-Marie Messier quittait la présidence de Vivendi Universal, l’empire des médias et de « l’entertainment » qu’il avait façonné en un temps record. Au terme de quel processus ? Comment l’attaque dont il fut la cible a-t-elle été organisée ? Et par qui ? Mais aussi quelles ont été les erreurs, amplifiées par l’effondrement des valeurs médias et télécoms en bourse et le déchaînement des fonds spéculatifs ? L’histoire de Vivendi Universal, celle d’une grande ambition française, est spectaculaire à tous égards. Au cœur de cette incroyable affaire, sans équivalent dans les annales du capitalisme français, Jean-Marie Messier a décidé d’apporter sa part de vérité. Il estime la devoir aux salariés comme aux actionnaires. Son vrai journal constitue un témoignage inédit autant qu’inattendu sur son parcours mouvementé à la tête d’un groupe mondial aux racines françaises et européennes. S’y mêlent histoires rocambolesques, coups bas, mais aussi réflexions sur les marchés qui deviennent fous, sur l’avenir du capitalisme.

Éloge de la faiblesse

1 200 CFA
0 out of 5
0avis

Éloge de la faiblesse

0 out of 5
0avis
1 200 CFA

Voilà un récit autobiographique prenant! Alexandre Jollien, handicapé moteur, a, de par sa pugnacité et son intelligence, su tirer profit de cet handicap. Il nous invite par ailleurs à une réflexion singulière mais nécessaire sur la distinction entre le normal et l’anormal.

Chroniques Maritales

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

Chroniques Maritales

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

On demanda un jour à Élise : « Les mots qu’il vous attribue ? – Exacts, ils sont tous exacts . » Avec le texte qui porte son nom et les Chroniques maritales, Elise apparaît toute vive dans l’oeuvre de Marcel Jouhandeau que traverse soudain un grand souffle de vérité. Marié, privé de la solitude qu’il aime, mais plus seul que jamais, Jouhandeau transfigure par la magie de son art les nuits et les jours avec Élise.

Stendhal – Le bonheur vagabond

2 000 CFA
0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Les grandes renommées sont parfois trompeuses. De même que la légende de Montaigne enfermait celui-ci dans sa tour, le liant à ses carnets intimes et à ses Essais, au point de faire oublier ses chevauchées au service du bien public, la postérité aura surtout l’ait de Stendhal l’explorateur implacable du cœur humain, enfermé quelque part entre le salon de La Mole et le couvent de Fabrice. Or c’est peu dire que, de cet immobilité, il s’échappa souvent. Et magnifiquement. Le récit très  » enlevé  » de Jean Lacouture nous restitue un Stendhal rien moins que sédentaire. Il nous met sur les traces de l’écrivain français le plus continûment et follement jeté sur les routes d’Europe. C’est le Beyle voyageur que nous découvrons ici, l’écrivain de génie parcourant le continent, de la Prusse à l’Italie.

Jacques, la combat de la vie

2 000 CFA
0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Dans ce journal à deux voix, l’épouse, médecin, et le frère dominicain, grand ami de Jacques, accompagnent jusqu’au seuil de la vie « celui que le Seigneur aime et qui est malade ». Ils ne cachent pas leurs difficultés à accompagner un être cher à chaque étape de la progression du mal. Face au verdict médical, la tendresse et la confiance que leur offre Jacques leur procurent des énergies nouvelles. Jour après jour, Jacques se laisse brûler par l’amour du Christ et de l’Église. En qualité de médecin, l’épouse de Jacques évalue les étapes encore à franchir quant au respect de la dignité de la personne. Le religieux quant à lui témoigne de sa foi sans aucune complaisance envers ses propres limites. « L’amour a raison de tout, même de la souffrance, même de la déchéance physique, même de la peur. Au fur et à mesure que s’affaiblit le coprs, l’esprit gagne en foi et en dignité. …Car la descente est tout autant une montée vers la lumière. » (extrait de la préface de frère Jean-Louis Bruguès).

5 000 CFA

Ce témoignage est celui d’un homme issu de la plus grande misère sociale et affective.Un ancien poulailler pour seul toit,dix frères et soeurs issus de cinq lits différents pour uniques compagnons,un homme alcoolique et suicidaire comme père,une femme dépassée par les événements pour mère,tel est l’univers glacial dans lequel Patrick Dugois a grandit,et souffert.Mais,à vingt ans,le peintre en batiment qu’il est devenu découvre la littérature,le théatre,la peinture,la danse.Il entame alors des études de lettres classiques à la Sorbonne et n’a de cesse de rattraper le temps perdu,de gravir l’echelle sociale. A l’occasion du procès que sa mère leur intente,à lui et à ses frères et soeurs,pour obligation alimentaire,Patrick Dugois revient sur son passé.Il raconte ses peurs et ses reves d’enfants,ses errements et ses élans d’adolescent,la formidable énergie qu’il a déployée pour démeler l’écheveau de sa vie,au risque de s’effondrer.Melant prose distanciée et cris de l’ame,son livre pose la question du soutien réciproque que doivent se prodiguer parents et enfants,et montre que la culture peut etre un véritable chemin d’humanisation.

2 500 CFA

Grâce aux recherches minutieuses qu’a effectuées Judith Thurman, tant au Danemark qu’au Kenya, rien ne demeure dans l’ombre : une enfance danoise à la fois malheureuse et protégée, le mariage et le départ pour l’Afrique à la veille de la Grande Guerre, l’existence dans un Kenya paradisiaque encore offert à toutes les aventures, la brusque et tragique passion pour un jeune aristocrate anglais, Denys Finch Hatton, les difficultés financières et la ruine de la plantation de café, le retour au Danemark, l’implacable maladie et, enfin, la renommée mondiale. Jusqu’à présent, la vie et l’art de Karen Blixen avaient été, comme elle le disait elle-même, « deux coffrets fermés à clef dont chacun contient la clef de l’autre ». Judith Thurman nous donne l’unique clef des deux coffrets.

Churchill

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Churchill

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Surtout connu pour avoir été le Premier ministre du Royaume-Uni durant la Seconde Guerre mondiale puis de 1951 à 1955, sir Winston (1874 -1965) tut un homme aux multiples facettes. Ministre du Commerce, secrétaire du Home Office, Premier Lord de l’Amirauté, ministre de l’Armement, secrétaire d’Etat à la Guerre et secrétaire d’Etat à l’Air, chancelier de l’Echiquier, il occupa de nombreux postes politiques et ministériels. Mais il fut aussi officier dans l’armée britannique, correspondant de guerre, peintre, journaliste, historien, et obtint même le prix Nobel de littérature. Cette biographie alerte dresse un portrait sans concession d’un homme qui prétendait que la guerre était presque aussi dangereuse que la politique : « Pendant la guerre vous pouvez être tué une fois seulement, en politique plusieurs ».

Léonard de Vinci

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Léonard de Vinci

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Considéré comme un « classique » par les historiens d’art, cet ouvrage fut publié dans sa première mouture il y a près de quarante ans en France. Si, depuis, d’autres points de vue ont été développés à propos de Léonard de Vinci, il n’en demeure pas moins que le texte de Kenneth Clark – qui fut considéré comme le Ruskin du XXe` siècle – a conservé tout son intérêt. Avec une passion communicative, Kenneth Clark présente la vie et l’œuvre de Léonard de Vinci selon une approche chronologique, de ses débuts dans l’atelier de Verrocchio à ses dernières années en France. Il s’attache au génie pictural de Léonard plus qu’à ses recherches scientifiques et décrypte de façon lumineuse, même pour le profane, l’apport unique de Vinci dans l’histoire de l’art mondial. L’ouvrage contient 130 illustrations in-texte en noir et blanc, une chronologie et une bibliographie.

Vies des douze césars

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Vies des douze césars

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

La Vie des douze Césars (en latin De uita duodecim Caesarum libri) est une œuvre de Suétone, auteur latin du haut empire. Il s’agit des biographies des douze premiers imperatores de Rome ayant porté le nom et le titre de César, de Jules César à Domitien. Chaque biographie ne suit pas un schéma chronologique, mais est organisée en une succession de rubriques : origine familiale, naissance et carrière avant l’avènement, son avènement et les présages annonciateurs de son avènement, magistratures exercées, campagnes militaires, œuvre législative et judiciaire, générosités envers le peuple, description physique et caractère, mort et présages annonciateurs de sa mort, etc.. On souligne généralement la richesse et parfois la qualité des informations de Suétone, qui a eu accès à des archives impériales en raison de ses fonctions. La succession des biographies donne une histoire continue de l’Empire romain, de la fin de la République à la fin de la dynastie flavienne.

Les critiques de notre temps et Malraux

1 000 CFA
0 out of 5
0avis
1 000 CFA

Recueil d´articles écrits sur les oeuvres de Malraux : A. Bazin, R. Brasillach, A. Camus, Ch. de Gaulle, J. Madaul, Fr. Mauriac, H. de Montherlant, G. Pompidou, J.-P.

Vénus Hottentote

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Vénus Hottentote

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Issue d’un peuple nomade d’Afrique du Sud, orpheline, Sarah est vendue comme esclave à un missionnaire anglican du Cap. A la mort de ce dernier, la petite revient dans sa tribu pour y subir incision de la vulve et autres rites de préparation au mariage. En 1805, elle s’enfuit pour retourner au Cap où elle est placée comme bonne d’enfants chez des Boers. Son maître la vendra à un certain Dunlop, un aventurier qui veut exploiter Sarah comme attraction foraine en Europe. 1810 : arrivée à Londres. Abusée par Dunlop, exposée comme monstre forain sous le nom de “Vénus Hottentote”, Sarah s’imagine pouvoir s’enrichir et devenir une femme libre…

Jackie – Le roman d’un destin

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Voici la première biographie exhaustive de Jacqueline Kennedy Onassis, depuis sa disparition en 1994. L’auteur, Donald Spoto, a pu avoir accès à des archives privées. Il s’est aussi entretenu avec des proches de Jackie Kennedy. On découvrira, dans ce livre, celle qui, pendant vingt-quatre ans, s’appela Mademoiselle Bouvier, puis, pendant quinze ans, Madame Kennedy et enfin, pendant vingt-cinq ans, Madame Onassis. En réalité, pendant toutes ces années, pour ses proches, ses amis, ses relations, elle fut simplement « Jackie ». Cet ouvrage contient de surprenantes révélations sur ce que furent ses mariages avec un futur président des États-Unis puis avec l’un des hommes les plus riches du monde. La troisième partie du livre est consacrée aux dernières années de la vie de Jackie, à la fois éditrice passionnée et imaginative, mère de famille et grand-mère épanouie.

2 500 CFA

Etat quasi-neuf – Jacques Chirac ne parle pas facilement de lui-même. Pudique et secret, il se raconte ici pour la première fois. Dans un style vivant et direct, non dénué d’humour, il évoque ses origines familiales, sa jeunesse aventureuse et ses débuts en politique, depuis son élection en 1967 comme député de Corrèze, qui lui a permis de s’imposer très vite dans un milieu pour lequel il ne se sentait pas prédestiné. Ce volume couvre les soixante-trois premières années de sa vie, jusqu’à son élection à la présidence de la République en 1995. On y voit naître et se former un homme politique hors normes et s’élaborer sa réflexion profondément marquée par les valeurs conjointes du radicalisme et du gaullisme…

Le roman vrai de Dominique Strauss-Kahn

4 000 CFA
0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Quel genre d’homme est vraiment Dominique Strauss-Kahn ? « Séducteur; flambeur et dilettante » se récrient ses détracteurs. « Faux, il est attachant, sincère et compétent » rétorquent ses proches. On imagine sa vie comme une fantastique success Story de Bercy à Washington, mais elle fut aussi jalonnée d’épreuves : un père malade, des échecs dans les études, des défaites électorales, des affaires… Bête noire de la gauche radicale qui voit en lui l’instrument du capitalisme mondialisé, DSK n’en demeure pas moins le chouchou des sondages. Le FMI est devenu l’Olympe d’où il pourrait descendre pour conquérir la France en 2012. Au delà des apparences, l’enquête de Michel Taubmann montre que Dominique Strauss-Kahn possède un ADN 100% à gauche. Fils et petitfils de militants socialistes, il entre au PS en 1976 après un détour par le communisme. Pendant Vingt ans dans l’ombre de Lionel Jospin, il rédige la plupart des programmes du Parti socialiste. Malgré une réputation de bourgeois hédoniste, il prend électoralement racine à Sarcelles, une des villes les plus populaires de France. L’auteur a rencontré pendant deux ans soixante-cinq témoins, parents, amis, collaborateurs, partisans ou adversaires politiques, et recueilli les confidences inédites de DSK et son épouse Anne Sinclair. Il porte ainsi un regard nouveau sur les affaires qui ont failli briser sa carrière et aborde de front les rumeurs sur sa vie intime. Pour la première fois, une biographie complète pour comprendre le présidentiable préféré des Français.

Hiro-Hito – L’empereur ambigu

4 500 CFA
0 out of 5
0avis
4 500 CFA

Au cours d’un des règnes les plus longs de l’histoire, l’empereur Hiro-Hito a été le témoin actif de tous les événements qui ont bouleversé le monde depuis la prise de la Mandchourie par le Japon en 1931, la première des crises internationales qui devaient aboutir à la Deuxième Guerre mondiale. Mais cette vie mouvementée a fait l’objet d’une véritable conspiration du silence. Les gouvernements successifs du Japon et des États-Unis ont, par un accord tacite, jeté le voile sur les responsabilités de l’empereur dans la guerre de Chine en 1937, l’attaque de Pearl Harbor en 1941 et la conduite ultérieure des opérations. Ainsi est née la légende d’un Hiro-Hito fantoche, tenu à l’écart des décisions, prisonnier d’une junte militaire toute-puissante, dont il ne se serait affranchi qu’en 1945 pour lui imposer la capitulation de son pays. Cette légende, nous révèle Edward Behr, fut la plus habile campagne d’intoxication des temps modernes. A l’aide de documents, de témoignages et d’archives, l’auteur, sans haine ni parti pris, nous dit ce que fut le rôle réel de l’empereur et nous restitue son vrai visage.

Vu à la radio

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Vu à la radio

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

« Le président de la République est ‘sympa’ ; c’est ce que tout le monde dit. Avant c’était les routiers qui étaient sympas… C’est vous dire si on progresse. » · « Pour Mardi gras, j’ai acheté un masque de Lionel Jospin… Ils en font des souriants, mais pour le 1er avril seulement ! » · « La Journée de la femme, le 8 mars, ça arrive trop tard dans l’année ; moi, je trouve que ça devrait être tous les 29 février. »

La jeunesse d’Alexandre

4 000 CFA
0 out of 5
0avis

La jeunesse d’Alexandre

0 out of 5
0avis
4 000 CFA

La plus belle histoire, le plus beau poème dé l’humanité, est la vie d’Alexandre le Grand. Il a eu tout pour lui : il était grec, il était un adonis, il était l’élève d’Aristote et l’amant d’Ephestion, il a épousé une fille du roi des Perses qu’il avait vaincu, il a conquis le monde et il est mort au sommet de sa gloire. Bien qu’il fût le représentant de la Grèce devant ceux qu’elle appelait les barbares, il comprit que l’avenir de la civilisation était de se fondre avec eux, dont l’idéal était aussi respectable. II aura été, en cela, de vingt-trois siècles en avance sur son temps. Il savait par cœur les poèmes d’Homère et les œuvres des grands tragiques. Il était une création de la littérature : son amour pour Ephestion, à qui il ne survécut que six mois, est celui d’Achille pour Patrocle.

Je connais des gens de toutes sortes

1 200 CFA
0 out of 5
0avis
1 200 CFA

Vogue, Le Point, Le Monde… depuis les années soixante-dix, Philippe Labro, journaliste, écrivain, « homme de média » comme on dit, s’est frotté à ce que l’on fait de mieux. Des artistes, politiques, vedettes en tous genres. Je connais gens de toutes sortes est un recueil des meilleurs portraits écrits par Philippe Labro pour ces journaux. Que de figures du siècle ! Ici, Philippe Labro rencontre Kennedy ou Mitterrand, là Hemingway ou Malraux, ici encore Jean-Jacques Goldman ou Platini. À chaque portrait, Labro cherche l’homme. Ce journaliste ne peut s’empêcher d’être écrivain. C’est d’ailleurs ce qui rend ces portraits encore lisibles, touchants et, la plupart du temps, drôles. Son œil capture le détail physique signifiant. Tout de suite, l’homme apparaît. C’est Modiano et sa maladresse nonchalante, les paupières rougies plissées de Mitterrand malade, Jean-Luc Godard un journal vissé sous la manche de son trench-coat, le naturel intégral d’un Jack Nicholson, les épaules trop larges du veston de Rocard, les silences éloquents de Malraux. Voyez comme Labro est écrivain, c’est toujours la matière humaine qu’il scrute et pétrit.

3 500 CFA

Fille de Charles le Téméraire et d’Isabelle de Bourbon, Marie de Bourgogne se voit contrainte de gouverner, à la mort de son père, à Nancy, en 1477. Son jeune âge, sa naïveté et les manigances de Louis XI vont, dans un premier temps, mettre en péril l’unité des territoires durement conquis au cours du temps. Le mariage contracter avec Maximilien d’Autriche, à qui elle donnera deux enfants, permettra par son petit-fils Charles Quint la création du Saint-Empire germanique. Ainsi, par des alliances successives, le rayonnement des Bourguignon s’étendra sur une grande partie de l’Europe et ce durablement puisque, aujourd’hui encore, ses descendants règnent sur les cours européennes. La vie de Marie de Bourgogne fut pourtant des plus courtes ; une malencontreuse chute de cheval entraînera son décès, après d’horribles douleurs, à l’âge de vingt-cinq ans.
Après Moy, Isabelle du Portugal, mère de Charles le téméraire, Marie-Françoise Barbot propose ce journal intime imaginaire d’une femme, Marie de Bourgogne, que l’histoire oublie facilement, mais dont la sensibilité et la personnalité ont sauvé la cour de Bourgogne.

La mémoire du fleuve

4 000 CFA
0 out of 5
0avis

La mémoire du fleuve

0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Témoin de la souffrance des pionniers, bien décidé à échapper à l’orphelinat de Brazzaville, le métis Jean Michonet se fait, à quinze ans, recruteur de main d’œuvre pour le compte des compagnies forestières. Il écume le sud du Gabon alors inexploré. Mais les choses seraient trop simples si le jeune aventurier n’était saisi dans l’écheveau des solidarités humaines. Ayant gardé les meilleurs éléments de son « négoce », il crée son propre chantier, seul maître après Dieu en des villages décimés par la lèpre, grand connaisseur en essences tropicales, expert en serpents et anti-Venins, attiré par les sociétés secrètes – le bwiti en particulier, dont il devient un initié notable. Femme noire, femme blanche. Michonet n’en a pas fini avec le compromis racial. « conseiller » de Léon M’Ba, il vit sur le tas — et non sans pittoresque — le passage de l’Afrique ancestrale à celle des nouveaux États. Puis il retourne à sa vie de forestier où ne tardera pas à le surprendre — énième dégringolade – la fin de son empire des crocos. Rien ne manque à ce tableau : ni les intrigues, ni la magie, ni les chasses fabuleuses.

Napoléon

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

Napoléon

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Ceci n’est pas une énième biographie de Napoléon. Pas davantage un téléfilm à grand spectacle. La personne et le parcours de l’Empereur ne sauraient se résumer à une suite de clichés ou de « clips » sans lien ni explications, à une accumulation de gestes sans pensée accomplis par un frénétique du pouvoir et de la guerre. Le propos de Dominique Jamet n’est pas d’ajouter à tant d’autres un livre inutile. Il s’agit ici de resituer Napoléon, général, consul et empereur, dans le contexte, le climat et l’esprit de son siècle – et non dans ceux du nôtre. Il s’agit de remettre en place les idées et les faits – et non de plaquer les conceptions d’aujourd’hui sur la réalité d’autrefois. Il s’agit de savoir de qui on parle, de quoi et de quand. Alors apparaît dans sa logique et dans sa clarté la trajectoire de cet homme hors du commun, chef de guerre, bien sûr, mais aussi chef d’État, administrateur et législateur, destructeur d’un monde ancien, constructeur d’une nouvelle société, porteur d’un projet gigantesque sans être démesuré, défricheur de l’avenir. L’histoire, le destin, la légende de Napoléon sont inséparables de la France de son temps. Quant à la France actuelle, elle porte encore, ineffaçable, l’empreinte de Napoléon.

Kafka

750 CFA
0 out of 5
0avis

Kafka

0 out of 5
0avis
750 CFA

En France, comme un peu partout dans le monde, Kafka a été l’objet d’innombrables spéculations et interprétations, souvent contradictoires. Il est devenu, en même temps que le chef de toute littérature «noire» ou d’avant-garde, un maître à penser, une sorte de philosophe déguisé en romancier et en poète. L’étude de Marthe Robert se propose de ramener l’attention sur l’aspect de cette œuvre que les commentaires laissent généralement dans l’ombre : la technique du récit romanesque qui seule permet de saisir la pensée de Kafka dans le mouvement de son travail poétique.

Vie de Marthe robin

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Vie de Marthe robin

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Jusqu’à sa mort en 1981, Marthe Robin n’a quasiment pas quitté sa ferme de Châteauneuf-de-Galaure. Malade, paralysée, vivant loin de la célébrité dans une discrétion absolue, elle a pourtant changé d’innombrables existences. Car sa souffrance, elle l’a entièrement consacrée à Dieu et à ces milliers de personnes, célèbres ou anonymes, venues à son chevet recueillir un avis, un encouragement, parfois un simple mot… C’est notamment sur les témoignages de ces visiteurs que s’est appuyé Bernard Peyrous pour dresser le portrait le plus complet à ce jour de Marthe Robin. Celui d’une femme qui, loin des excès prêtés aux mystiques, se révèle au contraire désarmante de simplicité et admirable de courage.

Gérard de Nerval

500 CFA
0 out of 5
0avis

Gérard de Nerval

0 out of 5
0avis
500 CFA

Gérard Labrunie, dit Gérard de Nerval, est un écrivain et un poète français. Il ne connut jamais sa mère, morte en Allemagne deux ans après sa naissance. Il passe ses premières années dans le Valois à Mortefontaine auprès de son oncle Antoine Boucher. À Paris, où il fait ses études au collège Charlemagne, il se lie d’amitié avec Théophile Gautier. Il se montre un élève studieux. Ses premiers textes littéraires sont des élégies inspirées par l’épopée napoléonienne (Napoléon et la France guerrière, élégies nationales, 1827). En 1828, imprégné de culture germanique, il révèle à ses contemporains les maîtres qu’il aime et qu’il imite Goethe dont il traduit le Faust. À la même époque, il se fait journaliste, se lie avec les principaux écrivains romantiques du Cénacle (Hugo, Nodier, Petrus Borel, etc.) et se mêle à la bohème littéraire de l’époque qui donne bals, soupers, fêtes costumées, Petits châteaux de Bohème.

Théodore Monod

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Théodore Monod

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Théodore Monod (1902-2000) appartient à cette génération de chercheurs du Muséum national d’histoire naturelle dont la vocation a été, durant toute leur vie, de parcourir la planète, d’en observer et d’en inventorier les richesses, à l’image des encyclopédistes du XVIIIe siècle. Membre de l’Académie des sciences, spécialiste des crustacés et des poissons, cet amoureux du désert fut avant tout un humaniste. Grand défenseur de la nature, il s’est mobilisé sur tous les fronts pour sa conservation. Protestant, philosophe, pacifiste, il a pris position dans toutes les luttes pour le respect des droits de l’homme.

Arthur ou le bonheur de vivre

1 000 CFA
0 out of 5
0avis
1 000 CFA

« Arthur est le nom que je donne à mon ange gardien. Les souvenirs que j’évoque ici, d’une vie riche en péripéties de toutes sortes, sont une manière d’hommage que je lui rends, même si j’ai eu parfois envie de lui tirer les oreilles… »Françoise Giroud a grandi dans une France traditionnelle, celle des politiciens ventripotents et des jeunes filles en chapeau. Jeune scripte de cinéma, enceinte par accident à vingt ans, elle traverse la Résistance, connaît la prison à Fresnes, puis devient une des journalistes les plus lancées de l’après-guerre – France-Soir, Elle, L’Express de JJSS. Secrétaire d’Etat en 1974-1977, elle a impétueusement défendu les droits des femmes ; elle a enduré la mort d’un fils, le désamour d’un homme, la perte d’un compagnon longtemps aimé.

Jules César

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

Jules César

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

En dépit de l’admiration qu’on porte depuis toujours au conquérant des Gaules, au vainqueur de la guerre civile, à l’amant de Cléopâtre et au bâtisseur d’empire, on a trop longtemps méconnu la singularité de César. On en a fait souvent, à la suite de ses détracteurs, un patricien soucieux de sauvegarder les positions de l’aristocratie, un soldat heureux mais surtout habile propagandiste, un autocrate aspirant à la tyrannie et peu regardant sur les moyens. C’est mal mesurer la part prise par son génie propre dans sa destinée : il ne s’est ni servi ni prévalu de sa naissance, comptant plutôt sur sa force de séduction et son charisme de chef. Refondateur des institutions d’une République à bout de souffle, architecte d’une nouvelle société faisant leur place à des couches nouvelles, unificateur et organisateur des conquêtes de Rome, et même réformateur de la religion, cet homme quasi invaincu n’échoua qu’en un seul domaine : se constituer un parti assez solide pour asseoir durablement sa domination sur l’Etat, et pour imposer de lui-même l’image de père de la patrie…

Affichage des produits 1–48 sur 158

POINT DE RETRAIT- DAKAR
178 avenue du Pdt Lamine Gueye
Cabinet médical, 1er étage
Lun – Ven : 9h-12h / 15h-17h
Sam : 9h-12h
POINT DE RETRAIT - NGAPAROU
L’Artyshow, route Ngaparou-Saly
En face de « PMI Piscine »
Mar – Sam : 9h-13h / 15h-19h
Dim : 9h-13h - 77 522 20 18
INFORMATION
contact@labouquinerie.sn
77 872 52 83