Cart

Histoire

Affichage des produits 1–48 sur 232

La hache et la croix

4 000 CFA
0 out of 5
0avis

La hache et la croix

0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Lorsque Clovis succède à son père Childéric, les rudes guerriers francs voient d’un œil sceptique ce blanc-bec de quinze ans accéder au pouvoir. A cette époque, la Gaule est divisée en plusieurs royaumes barbares dont les rois, chrétiens mais adeptes de « l’hérésie » arienne, sont subis de mauvaise grâce par le peuple gallo-romain massivement catholique. Le chétif territoire des Francs de Clovis est acculé au royaume de « l’illustrissime et clarissime » Syagrius, ultime vestige de l’Empire romain. Le jeune Clovis se révélera bien vite comme un conquérant redoutable et sans scrupule. D’abord secondé dans ses entreprises par Loup et Otto, ses leudes fidèles, il se lance dans un dessein grandiose et fou : la conquête des Gaules. Quant aux deux compères, ils courront maintes aventures, croisant des pucelles au cœur tendre, des nonnes plus ou moins authentiques, des fous de Dieu, une druidesse au cul sale, une future reine assez surprenante, une Geneviève pas encore tout à fait sainte, des ruffians, des pirates, et même le chevalier Lancelot du Lac…

Le Galant Exil du Marquis de Boufflers

3 000 CFA
0 out of 5
0avis
3 000 CFA

1785. Sous le règne de Louis XVI, dans l’île de Gorée, au large du Sénégal. Le chevalier de Boufflers est promu gouverneur de Sénégambie. Là-bas l’attend un monde qu’il n’aurait jamais imaginé. Un monde de plaisir sur lequel règnent les femmes. Rien ne filtre en France de la pratique de la traite des jeunes filles blanches. Louise, 16 ans, en fut la victime ; elle croise le chemin du chevalier…

La jeunesse d’Alexandre

4 000 CFA
0 out of 5
0avis

La jeunesse d’Alexandre

0 out of 5
0avis
4 000 CFA

La plus belle histoire, le plus beau poème dé l’humanité, est la vie d’Alexandre le Grand. Il a eu tout pour lui : il était grec, il était un adonis, il était l’élève d’Aristote et l’amant d’Ephestion, il a épousé une fille du roi des Perses qu’il avait vaincu, il a conquis le monde et il est mort au sommet de sa gloire. Bien qu’il fût le représentant de la Grèce devant ceux qu’elle appelait les barbares, il comprit que l’avenir de la civilisation était de se fondre avec eux, dont l’idéal était aussi respectable. II aura été, en cela, de vingt-trois siècles en avance sur son temps. Il savait par cœur les poèmes d’Homère et les œuvres des grands tragiques. Il était une création de la littérature : son amour pour Ephestion, à qui il ne survécut que six mois, est celui d’Achille pour Patrocle.

3 500 CFA

Fille de Charles le Téméraire et d’Isabelle de Bourbon, Marie de Bourgogne se voit contrainte de gouverner, à la mort de son père, à Nancy, en 1477. Son jeune âge, sa naïveté et les manigances de Louis XI vont, dans un premier temps, mettre en péril l’unité des territoires durement conquis au cours du temps. Le mariage contracter avec Maximilien d’Autriche, à qui elle donnera deux enfants, permettra par son petit-fils Charles Quint la création du Saint-Empire germanique. Ainsi, par des alliances successives, le rayonnement des Bourguignon s’étendra sur une grande partie de l’Europe et ce durablement puisque, aujourd’hui encore, ses descendants règnent sur les cours européennes. La vie de Marie de Bourgogne fut pourtant des plus courtes ; une malencontreuse chute de cheval entraînera son décès, après d’horribles douleurs, à l’âge de vingt-cinq ans.
Après Moy, Isabelle du Portugal, mère de Charles le téméraire, Marie-Françoise Barbot propose ce journal intime imaginaire d’une femme, Marie de Bourgogne, que l’histoire oublie facilement, mais dont la sensibilité et la personnalité ont sauvé la cour de Bourgogne.

Napoléon

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

Napoléon

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Ceci n’est pas une énième biographie de Napoléon. Pas davantage un téléfilm à grand spectacle. La personne et le parcours de l’Empereur ne sauraient se résumer à une suite de clichés ou de « clips » sans lien ni explications, à une accumulation de gestes sans pensée accomplis par un frénétique du pouvoir et de la guerre. Le propos de Dominique Jamet n’est pas d’ajouter à tant d’autres un livre inutile. Il s’agit ici de resituer Napoléon, général, consul et empereur, dans le contexte, le climat et l’esprit de son siècle – et non dans ceux du nôtre. Il s’agit de remettre en place les idées et les faits – et non de plaquer les conceptions d’aujourd’hui sur la réalité d’autrefois. Il s’agit de savoir de qui on parle, de quoi et de quand. Alors apparaît dans sa logique et dans sa clarté la trajectoire de cet homme hors du commun, chef de guerre, bien sûr, mais aussi chef d’État, administrateur et législateur, destructeur d’un monde ancien, constructeur d’une nouvelle société, porteur d’un projet gigantesque sans être démesuré, défricheur de l’avenir. L’histoire, le destin, la légende de Napoléon sont inséparables de la France de son temps. Quant à la France actuelle, elle porte encore, ineffaçable, l’empreinte de Napoléon.

2 000 CFA

L’Almamy Samori Touré, né vers 1830 à Miniambaladougou, dans l’actuelle Guinée, fut le fondateur de l’empire Wassoulou. Considéré comme le plus grand commerçant d’esclaves d’Afrique occidentale, il vit son empire vaciller quand les populations animistes de Côte d’Ivoire, refusant l’Islam, se rebeller contre les quotas de captifs exigés. Les Français en profitèrent donc pour intervenir et il dut résisté à la pénétration et à la colonisation française en Afrique de l’Ouest. Le premier président de la Guinée, Ahmed Sékou Touré, était l’arrière petit-fils de Samori.

L’énigme du Grand Sphinx

1 000 CFA
0 out of 5
0avis

L’énigme du Grand Sphinx

0 out of 5
0avis
1 000 CFA

La plupart des visiteurs de Giseh se sentent humiliés par le Sphinx et Les pyramides. Ils se trouvent, en quelque sorte, submergés par cette longue immobilité. Plus d’un, parmi les éclairés, a avoué son impuissance en face de l’énigme. Grâce à un examen attentif du Sphinx, l’auteur peut préciser les enseignements prophétiques contenus dans ce monument surhumain qui, aujourd’hui encore, nous concernent tous.

Montmartre du plaisir et du crime

1 000 CFA
0 out of 5
0avis
1 000 CFA

On pourrait dire que ce livre est déguisé. En apparence c’est une oeuvre, somme toute traditionnelle, du grand historien de Paris que fut Louis Chevalier ― des parties et sous-parties, des notes, des références ― mais sous ces dehors académiques, c’est d’une féerie qu’il s’agit. En l’ouvrant à n’importe quelle page, on y rencontre des personnages fabuleux, Salis au Chat Noir, Bruant au Mirliton, Lautrec au Moulin-Rouge avec la Goulue et Valentin, et Yvette Guilbert, Damia, Fréhel. Au fil des chapitres, les belles courtisanes, Liane de Pougy, la belle Otéro, Emilienne d’Alençon, côtoient Barrès et Mac Orlan, Carco et Zola qui s’en inspirera pour ces grandes héroïnes du plaisir et du crime, Gervaise dans son lavoir de la rue des Islettes, et Nana, inoubliablement représentée par cet autre montmartrois que fut Edouard Manet. Les lieux parcourus sont ceux du crime, « décor d’ombre, de misère, de vengeance, de peur »

L’empereur Julien ou le rêve calciné

3 500 CFA
0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Pour Benoist-Méchin, « Le Rêve le plus long de l’Histoire » sous le signe duquel il a écrit sept magnifiques biographies, est celui de la fusion de l’Occident et de l’Orient. Et il s’est attaché à célébrer les personnages d’exception à travers lesquels l’Histoire a poursuivi ce rêve. Parmi eux, l’empereur Julien (331-363) qui, estime-t-il, a été submergé sous un tel déluge de calomnies que les effets s’en font toujours sentir, ne serait-ce que par le qualificatif d’apostat accolé à son nom. Ainsi Benoist-Méchin réhabilite-t-il ce « jeune empereur-philosophe qui voulut régénérer le paganisme et aurait sans doute modifié le cours de l’Histoire si, en Mésopotamie, un javelot ne lui avait percé le flanc à l’âge de trente-deux ans ». Avec lui mourront à la fois les anciens dieux et l’Empire romain d’Occident et d’Orient. Sans doute l’unité de l’Empire se reconstitua-t-elle trente plus tard sous Théodose, mais elle ne dura qu’un an.

Jules César

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

Jules César

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

En dépit de l’admiration qu’on porte depuis toujours au conquérant des Gaules, au vainqueur de la guerre civile, à l’amant de Cléopâtre et au bâtisseur d’empire, on a trop longtemps méconnu la singularité de César. On en a fait souvent, à la suite de ses détracteurs, un patricien soucieux de sauvegarder les positions de l’aristocratie, un soldat heureux mais surtout habile propagandiste, un autocrate aspirant à la tyrannie et peu regardant sur les moyens. C’est mal mesurer la part prise par son génie propre dans sa destinée : il ne s’est ni servi ni prévalu de sa naissance, comptant plutôt sur sa force de séduction et son charisme de chef. Refondateur des institutions d’une République à bout de souffle, architecte d’une nouvelle société faisant leur place à des couches nouvelles, unificateur et organisateur des conquêtes de Rome, et même réformateur de la religion, cet homme quasi invaincu n’échoua qu’en un seul domaine : se constituer un parti assez solide pour asseoir durablement sa domination sur l’Etat, et pour imposer de lui-même l’image de père de la patrie…

Nicolas 2 – Le dernier des tsars

3 500 CFA
0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Nicolas Romanov devient prince héritier en 1881, après l’assassinat de son grand-père, le tsar réformateur Alexandre II. Lui-même sera exécuté dans une cave d’Ekaterinbourg en Russie, en 1918, avec sa famille. Entre-temps, son règne, son existence auront été marqués au sceau de la guerre et de la révolution. Edvard Radzinsky commence par « feuilleter » le journal intime du tsar. C’est presque au lendemain de la mort de son grand-père que Nicolas décide de consigner les faits de son quotidien, ses émotions, ses pensées. Au fil des jours se reconstitue l’image d’un jeune homme qui, n’était sa condition de futur souverain, eût pu être tout simplement « comme les autres » : parties de chasse et de pêche, goût du sport et de la vie militaire (Nicolas éprouvera toute sa vie une tendresse particulière pour son armée), bals et premières amours, puis rencontre avec celle qu’il épousera en 1894, véritablement « pour le meilleur et pour le pire » : « Alix », la future tsarine Alexandra Fiodorovna. Dès lors, le bonheur de Nicolas serait à peu près sans nuage, sans la mort subite de son père, Alexandre III en 1894.

6 000 CFA

L’assassinat du Pdt Kennedy, en novembre 1963, avait plongé le monde entier dans la stupeur. Le meurtre de son assassin présumé, LEE OSWALD, par RUBY, quelques jurs après, augmentait encore la confusion qui s’était installée dans les esprits. Frédéric Pottecher, envoyé à Dallas par l’O.R.T.F. pour rendre compte du procès de RUBY, s’est pénétré de l’atmosphère de cette ville du Texas ; il nous explique les caractéristiques de la justice texane ….. Il nous fait revivre ce procès, il nous passionne …

Catherine la Grande

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Catherine la Grande

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Quelle irrésistible ascension que celle de la petite princesse allemande Sophie d’Anhalt-Zerbst, née en 1726, et qui, à trente-six ans, accède au trône de Russie sous le nom de Catherine II ! Eprise de la culture française, mais ayant appris le russe pour mieux comprendre son peuple, libérale dans ses amitiés – Voltaire, Diderot, d’Alembert – mais autocrate en son gouvernement, pudibonde en paroles mais d’un insatiable tempérament, travailleuse acharnée mais aimant les enfants, les arbres, les animaux… telle fut Catherine la Grande.  » Ce roc de volonté est d’une structure complexe « , écrit à son sujet Henri Troyat, et il fallait son acuité d’analyse pour en dévoiler tant d’aspects réconciliés dans un extraordinaire goût de vivre et de régner.
Cette biographie a obtenu le Prix des Ambassadeurs en 1978.

De Gaulle – Tome I à III

6 200 CFA
0 out of 5
0avis

De Gaulle – Tome I à III

0 out of 5
0avis
6 200 CFA

« Pourquoi de Gaulle après Napoléon ? Parce que j’aime les héros qui bâtissent leur destin, seuls, parfois contre tous, et deviennent les figures de proue d’une Nation. » Sorti de l’ombre de la défaite, il est devenu le symbole de la Résistance et de la Libération. Il a si fort incarné « une certaine idée de la France » que, trente ans après sa mort, son souvenir plane toujours comme une nostalgie, un regret, un espoir. De l’adolescent, qui en 1905 veut être officier et rêve de sauver son pays, au général de brigade qui, à Londres, le 18 juin 1940, « seul et démuni de tout, comme un homme au bord d’un océan qu’il pré-tendrait franchir à la nage », s’assied face au micro et lance son appel, il y a. le sillon d’une volonté droite qui ne transige jamais. Il y a la certitude de porter en soi un destin. Il y a le courage d’affronter la mort — comme à Verdun en 1916 —, d’accepter la solitude — comme dans les années trente, face à des chefs conformistes —, de vivre la souffrance — celle d’un père qui berce sa petite fille handicapée. De 1890 à 1940, il y a le surgissement d’un homme qui va incarner, pour la France, le XXe siècle.

Les maîtres du troisième Reich

3 000 CFA
0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Ce livre de 452 pages pages est dans un état très moyen. Il a été imprimé en 1965. « Le chroniqueur de cette époque reste perplexe devant le problème qui se pose à lui, de montrer comment tant d’incapacité, de médiocrité et d’absence de caractère a pu provoquer de telles répercussions. Point de grandeur. On ne rencontre, au contraire, que « petites » faiblesses, égoïsmes, prétentions, impulsions dans des caractères aussi parfaitement insignifiants que dépourvus de tout scrupule. Dans le cas tout au moins des dirigeants nationaux-socialistes, l’analyse de la structure psychologique d’un régime totalitaire ne relève pas, comme on l’a souvent cru, de la démonologie et de ses concepts imprécis, mais elle se ramène plutôt à la description des faillites concrètes et individuelles. D’Hitler à Heydrich, de Goebbels à Rosenberg, nous avons affaire à des individus constamment dominés par leurs passions ou leurs instincts, se hissant ainsi au pouvoir ou se laissant entraîner par un mouvement qui les y pousse.

Nous avions 15 ans en 1940

4 500 CFA
0 out of 5
0avis

Nous avions 15 ans en 1940

0 out of 5
0avis
4 500 CFA

Depuis soixante-dix ans, ces enfants du désastre se taisaient. En six mois, pourtant, ils ont connu la défaite de leurs pères, le désarroi des familles, l’inquiétude de leurs mères, le désordre général, la débâcle. Ils sont partis vers l’aventure forcée dans toutes sortes d’équipages, parfois apeurés, le plus souvent excités, désorientés par la dilution soudaine de toutes les autorités mais cherchant à sauver leurs études : où passer le brevet et le bachot ? Au fil de leurs pérégrinations, ils vont découvrir les ponts coupés, l’ennemi qui tombe du ciel en les mitraillant, mais aussi l’aventure, la campagne profonde. La voix chevrotante de Pétain leur annonce la fin de leur France, de leur enfance. Leurs parents leur avaient parlé des Boches, ils voient arriver les Panzerdivisions de Hitler. A la rentrée, ces adolescents font connaissance avec les restrictions et on les appelle les J3, en référence à leur carte d’alimentation. En zone dite « libre », ils doivent sans cesse saluer le drapeau tricolore, défiler, chanter la gloire du Maréchal. En zone occupée, tout est interdit, le drapeau, la Marseillaise, s’assembler à plus de trois, courir dans la rue … Mais ce sont eux, les lycéens, qui vont organiser à Paris la première manifestation de résistance, le 11 novembre 1940 à Paris.

5 000 CFA

Charles Zorgbibe, dans Terres trop promises, retrace en historien les grands conflits du Proche-Orient au XXe siècle. En seize chapitres, l’auteur propose une large étude chronologique des changements politiques et des modifications de l’équilibre des forces entre deux mouvements puissants juif et arabe, intégrant les conséquences de la récente guerre du Golfe. Le lecteur trouvera dans cette synthèse tous les éléments : mouvement sioniste, réveil arabe, les accords Sykes-Picot sur le Grand Liban, Balfour et le mandat britannique sur la Palestine, les Grandes Guerres israélo-arabes qui suivent la Seconde Guerre mondiale. De ce drame, Negib Azoury, fondateur de la Ligue de la patrie arabe, écrivait dès 1905, dans Le Réveil de la nation arabe : « Ces deux mouvements sont destinés à se combattre continuellement […]. Du résultat final de cette lutte entre ces deux peuples représentant deux principes contraires, dépendra le sort du monde entier. ».

Histoire de l’impressionnisme

3 000 CFA
0 out of 5
0avis
3 000 CFA

De 1855, date des débuts de ce qui s’appellera plus tard l’impressionnisme, à 1886, qui voit la dernière exposition du groupe, ce livre raconte l’histoire de ces peintres qui ont rompu avec les formes classiques de la représentation, inventé la peinture de plein air, des formes nouvelles et inauguré l’art contemporain. Ceux qui participèrent aux expositions du groupe ne furent pas tous de vrais impressionnistes, alors que d’autres qui ne s’y joignirent pas officiellement pourraient être considérés comme tels. Mais tous apprirent, luttèrent souffrirent et exposèrent ensemble, inventant une vision nouvelle. Organisant le Salon des refusés, puis regroupés pour certains d’entre eux sous le nom d’école de Barbizon, ils proposèrent des expositions collectives sous le nom d’impressionnistes à partir de 1874. Ils s’appelaient Monet, Boudin, Manet, Degas, Pissarro, Sisley, Gauguin, Redon, Seurat, Signac, Van Gogh, eurent pour amis Zola ou Huysmans, polémiquèrent entre eux et avec d’autres : d’un mot inventé par un critique malveillant – l’impressionnisme – ils firent un étendard.

2 200 CFA

Pendant plusieurs saisons, Ayla et son compagnon Jondalar ont tout partagé. Ils ont taillé le silex, entretenu le feu, chassé le renne et le cerf, construit des abris et des bateaux. Ensemble ils ont eu peur et froid, et vécu dans une intimité du corps et de l’esprit qui a fait naitre en eux un sentiment troublant et inconnu. Le clan remuant des « chasseurs de mammouths » qui les accueille est stupéfait par ce couple de géants blonds aux yeux bleus qui savent monter à cheval et apprivoiser le loup. Parmi eux, Ranec le sculpteur est ému par Ayla. Le combat immémorial de l’amour et de la jalousie s’est déclenché.

2 200 CFA

Passé la surprise et l’émerveillement suscites par Ayla, la jeune étrangère aux cheveux blonds qu’ils ont recueillie, les hommes du « clan de l’ours » ont pris peur de ses dons extraordinaires. Parce qu’elle prétend chasser comme les hommes, parce qu’elle sait rire et pleurer, éprouve des sentiments inconnus d’eux, parce qu’elle voudrait garder son enfant pour elle seule enfin, Ayla sera maudite et exilée. « Pars a la recherche de ton peuple, lui a dit Iza la guérisseuse. Va vers le nord. Retrouve ton clan et un compagnon. » Un long voyage solitaire commence, au bout duquel Ayla rencontre deux jeunes gens insouciants et aventureux. L’un d’eux est Jondalar. Comme elle, il est blond et ses yeux sont bleus.

Le comte de Monte-Cristo (Tome 1)

1 200 CFA
0 out of 5
0avis
1 200 CFA

« Attendre et espérer », voilà toute la sagesse d’Edmond Dantès. Fier marin sur le point d’être nommé capitaine et d’épouser sa bien-aimée, Mercédès, il est arrêté. Dénoncé comme bonapartiste il est enfermé au château d’If et attendra quatorze ans sa délivrance et sa vengeance. Elle sera terrible. Edmond Dantès est devenu riche et titré. Son vieux compagnon de cellule, l’abbé Faria, en lui révélant son secret, l’a fait comte de Monte-Cristo. Après sa spectaculaire évasion, les fortunes se font et se défont au gré de son implacable volonté. Dumas raconte ces aventures extraordinaires avec génie, « Il lui a fallu des excès de vie pour renouveler cet énorme foyer de vie », disait George Sand, admirative.

La pensée africaine

30 000 CFA
0 out of 5
0avis

La pensée africaine

0 out of 5
0avis
30 000 CFA

La littérature négro-africaine a une histoire bien distincte des autres domaines francophones.
Elle commence dans les années 30 avec la parution de la Revue du Monde Noir, de Légitime Défense et de L’Etudiant Noir, dans ce creuset intellectuel parisien où se rencontrent les premiers poètes noirs d’Amérique, des Antilles et d’Afrique. Les plus connus sont Jean-Price Mars, René Maran, les poètes de la Renaissance noire (Mackay, Langston Hughes, Jean Toomer) et le trio Léopold Sédar Senghor, Aimé Césaire, Léon Damas.

Contes et légendes du Moyen Age français

2 000 CFA
0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Les enfants de France aimeront ces belles histoires de leur pays, que les troubadours récitaient ou chantaient à travers les châteaux, les tournois et les foires du Moyen-Age. Délicates miniatures, sculptures de cathédrales, vitraux éblouissant, leur ont rendu familiers les visages des héros de ce recueil, parmi lesquels ils trouveront ou retrouveront avec joie Aucassin et sa chère Nicolette, Roland et Olivier, ce fripon de Renart et ce bêta d’Ysengrin.

Les mystères de Venise

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Les mystères de Venise

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Fondée peu après 528, elle fut la capitale pendant onze siècles (697-1797) de la République de Venise. Durant le Moyen Âge et la Renaissance, la ville fut une grande puissance maritime, à l’origine de la Quatrième croisade et victorieuse lors de la bataille de Lépante en 1571 contre l’Empire ottoman. Grâce à ses liens avec l’Asie et le Proche-Orient, dont le marchand et explorateur Marco Polo fut l’initiateur, elle devint également l’une des principales places commerciales d’Europe, notamment de la soie, des céréales et des épices. Enfin, elle est un centre culturel majeur, du xiiie à la fin du xviie siècle, dont les peintres de l’École vénitienne (dont Titien, Véronèse et Le Tintoret), Carlo Goldoni et Antonio Vivaldi sont les principaux représentants.

Le voyage

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

Le voyage

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Automne 1942, la Pologne est sous le joug nazi. Katarzyna et Elzbieta, jeunes Juives polonaises, réussissent à fuir le ghetto pour échapper à la déportation. Un long périple les mène chez l’ennemi même, en Allemagne, où, elles s’inscrivent pour le travail volontaire. Comme le dit leur père, «plus les projets sont fous, plus ils réussissent». Mais le subterfuge, utilisé par de nombreux Juifs, est déjà connu de la Gestapo. Contraintes d’errer d’usines en fermes, de changer de noms et de rôles, les deux sœurs vivent dans la peur d’être démasquées et l’espoir de retrouver leur père et leur pays.

Néfertiti

1 000 CFA
0 out of 5
0avis

Néfertiti

0 out of 5
0avis
1 000 CFA

Néfertiti (dont le nom signifie « la belle est venue » ou « la parfaite est arrivée ») est la grande épouse royale d’Akhenaton, l’un des derniers rois de la XVIIIe dynastie. Elle a vécu aux environs de 1370 à 1333 av. J.-C. Sa beauté est légendaire et il est certain qu’elle a exercé un rôle politique et religieux important pendant la période amarnienne. En effet, lorsqu’une équipe d’archéologues américains entreprit récemment la reconstitution virtuelle des parois du temple d’Aton à Karnak à partir de talatates — un gigantesque puzzle de plus de six mille blocs en grès retirés du IXe pylône —, elle a eu la surprise de constater que les représentations de Néfertiti étaient plus nombreuses que celles d’Akhenaton, son royal époux.

Akhenaton

1 000 CFA
0 out of 5
0avis

Akhenaton

0 out of 5
0avis
1 000 CFA

Amenhotep IV (né possiblement entre -1371/-1365), Aménophis en grec ancien, Akhenaton, est le dixième pharaon de la XVIIIe dynastie. Il est le fils de la reine Tiyi et du roi Amenhotep III. Figure controversée, considéré parfois comme l’un des grands mystiques de l’Histoire, il bouleverse, le temps d’un règne, l’histoire de l’Égypte antique en accélérant l’évolution théologique commencée par son prédécesseur et en voulant imposer le culte exclusif de Rê-Horakhty « qui est dans Aton », dont il est à la fois le prophète et l’incarnation. Parallèlement à la réforme religieuse, son règne voit l’émergence d’une nouvelle esthétique à la fois baroque et naturaliste : l’art amarnien. L’imagerie royale est la première concernée par ce mouvement qui rompt avec la tradition et représente le pharaon et sa famille dans leur intimité.

Auschwitz expliqué à ma fille

1 000 CFA
0 out of 5
0avis
1 000 CFA

Peut-on  » expliquer  » à un enfant ce qui demeure, en partie, énigmatique ? Comment faire comprendre à une jeune fille d’aujourd’hui que les nazis dépensèrent tant d’énergie pour aller chercher aux quatre coins de l’Europe et exterminer des millions d’hommes, de femmes et d’enfants, simplement parce qu’ils étaient juifs ? Sur cette immense question de la Shoah, sur l’énigme du mal absolu, une historienne reconnue répond aux questions, très directes, de sa propre fille.

Le grand Atlas de la Grèce antique

18 000 CFA
0 out of 5
0avis
18 000 CFA

Cet ouvrage encyclopédique vous propose de découvrir la riche épopée de la Grèce antique à travers ses périodes les plus fastes, l’archaïque et la classique. Un périple qui vous emportera de la civilisation athénienne jusqu’aux ouvertures cosmopolites du bassin égéen, en passant par Sparte, Argos, Olympie, Corinthe et Delphes. De la présence grecque en Asie Mineure à la colonisation de la Méditerranée, ce Grand Atlas vous plongera au cœur d’une des plus belles civilisations qui ait existé, celle de la Grèce classique hellénistique. Une civilisation qui, au terme de plus de deux millénaires d’existence, aura laissé à l’humanité un héritage d’une richesse rare, tant sur le plan culturel, que scientifique, philosophique, social et politique.

Sékou Touré, le héros et le tyran

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Nul plus que Sékou Touré suscita les passions : il garde après sa mort comme de son vivant des admirateurs inconditionnels et des adversaires irréductibles. Car l’homme du “non” au général de Gaulle en 1958, héros de l’émancipation et symbole de l’Afrique noire combattante, fut aussi l’homme du Camp Boiro, ce dictateur si peu soucieux des Droits de l’homme qu’il provoqua l’exil de deux millions de ses compatriotes. Mais combien de gens parmi ceux qui le louent ou le blâment connaissent réellement l’itinéraire de l’ancien maitre de la Guinée ? Trois ans après sa mort, il était enfin temps d’écrire la première biographie complète de celui qui se voulut pour le meilleur et pour le pire le descendant de l’illustre héros de la résistance à la colonisation, l’Almamy Samori Touré. / L’auteur : le Guinéen Ibrahima Baba Kaké est Professeur agrégé d’histoire. Il enseigne aujourd’hui à Paris. Producteur de l’émission Memoire d’un continent à Radio France International, directeur de collection aux Nouvelles Editions Africaines, il a écrit de très nombreux ouvrages sur l’histoire de l’Afrique noire. Il a assisté en Guinée même à l’ascension de Sékou Touré jusqu’en 1958. Par la suite, en exil il n’a jamais cessé de suivre au jour le jour le parcours de Sékou Touré. [Note. Il fut condamné à mort par contumace en 1971 et il faillit être enlevé à Paris en 1983 par des dipomates guinéens sous l’accréditation de l’Ambassadeur Aboubacar Somparé alors en poste dans la capitale française. — Tierno S. Bah].

J’étais empereur de Chine

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

« Mes crimes ont causé la mort de millions d’êtres humains, et j’avais cent fois mérité la mort, moi aussi. Au lieu de me tuer, on m’a donné la possibilité de regretter mes fautes et de travailler à la construction du socialisme. » Étonnants propos dans la bouche du dernier empereur de Chine. Pu-Yi, monté sur le trône à l’âge de huit ans ; exilé en 1925 à Tientsin par les soldats de la Guerre civile ; rétabli sur le trône du Mandchoukouo comme empereur de paille par les japonais ; enfermé en 1945 dans les prisons soviétiques ; puis dans les prisons chinoises où il subira une rééducation subtile qui fera de lui un fervent partisan de Mao. Ces Mémoires sont un excellent contrepoint au film de Bertolucci « Le dernier empereur ».

Le tombeau de Saqqarah

2 300 CFA
0 out of 5
0avis

Le tombeau de Saqqarah

0 out of 5
0avis
2 300 CFA

Retrouver le  » rouleau de Thot « , un papyrus rédigé de la main même du dieu qui confère le pouvoir sur la mort et la résurrection : tel est le rêve du prince Kâemouaset, fils de Ramsès II, érudit, médecin et magicien. Inlassablement, il fouille la nécropole de Saqqarah, violant les sépultures et troublant le repos des momies. Mais on ne cherche pas impunément à se hisser au rang des dieux, et la vengeance de Thot sera terrible. Fresque historique et conte magique, cette quête démesurée plonge le lecteur dans la mystérieuse et fascinante Egypte des pharaons, où chacun, paysan du Nil, scribe ou roi, vit de plain-pied avec le sacré et le surnaturel.

La Reine Soleil, l’aimée de Toutankhamon

2 300 CFA
0 out of 5
0avis
2 300 CFA

Dans la cité du Soleil brûlent les derniers feux du règne d’Akhénaton et de Néfertiti. L’Égypte est au bord du gouffre et s’inquiète : qui succédera à ces souverains exceptionnels. Les regards se tournent vers Akhésa, troisième fille du couple royal, à l’extraordinaire beauté, déterminée à poursuivre l’œuvre de paix de son père. Tous les obstacles tombent devant sa volonté farouche et son sens inné du pouvoir : Akhésa a le profil d’une reine. Elle montera sur le trône aux cotés d’un jeune homme follement amoureuse, le célèbre Toutankhamon. La destinée de l’Empire égyptien est entre les mains de ces deux adolescents. Admirés mais isolés, sauront-ils préserver la destinée de l’Empire égyptien et braver le puissant général Horemheb, éminence grise du pouvoir qui rêve d’être Pharaon ? Cet ouvrage de Christian Jacq est tout bonnement remarquable. Le héros est une héroïne, la jeune Akhésa (de son vrai nom Ankhesenpaaton, signifiant « Elle brille pour Aton »), qui petit à petit se familiarise avec le pouvoir afin d’écraser les nombreux ennemis de son père Akhénaton, le pharaon « hérétique. » Devenue reine, encore adolescente, c’est elle qui reste le cœur de la vie politique du pays.

7 000 CFA

Chronique illustrée de l’Histoire du Monde en 6 grande périodes.

Irak – La ruée vers l’or

4 000 CFA
0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Alain Coutte fut à 18 ans l'un des plus jeunes pilotes professionnels au monde et compte à son actif plus de 3 000 heures de vol. Ayant passé plus de 17 ans de sa vie dans des groupes français de négoce et de commerce international de premier plan où il exerça des fonctions de dirigeant, il parle couramment plusieurs langues étrangères. Épris de justice, il se définit comme un homme libre de tout intérêt, de toute idée préconçue, de toute idéologie et de toute appartenance politique ou religieuse.

La Guerre des Gaules

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

La Guerre des Gaules

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Un ouvrage unique en son genre, relation écrite par l'acteur principal du drame qu'elle fait revivre, et publiée pendant cette guerre de huit ans, à des fins de propagande personnelle : un tour de force, qui ne fut jamais répété. Cette histoire d'un conflit prolongé est un livre de combat, en même temps que le témoignage le plus ancien et le plus important sur les origines de la France, la Belgique, la Suisse, l'Allemagne rhénane et la Grande-Bretagne. C'est bien un grand peuple celtique en pleine évolution que César a gagné à la civilisation latine, ce fut aussi une culture dont nous commençons à entrevoir l'originalité et le raffinement.

Fortune de France – Tome I

2 000 CFA
0 out of 5
0avis
2 000 CFA

De la mort de François Ier en 1547 à l'édit de Nantes en 1599, la France s'enlise dans l'épreuve des guerres de religion. C'est dans ce pays dévasté, en proie à la misère, au brigandage, à la peste, à la haine, que grandit le jeune Pierre de Siorac, rejeton d'une noble famille périgourdine et huguenote, héros et narrateur du roman. Dès ce premier volume d'une saga qui nous conduira jusqu'à la fin du siècle, c'est toute une époque qui revit à travers l'histoire des Siorac, avec ses paysans, ses princes, ses hommes d'épée ou d'Église, ses truculences et ses cruautés; sa langue, aussi, savoureuse, colorée, merveilleusement restituée au lecteur d'aujourd'hui. Époque où peu à peu va naître une exigence de tolérance et de paix, en écho au cri d'indignation et d'espoir de Michel de l'Hospital : « Ne verra-t-on la Fortune de France relevée ? »

La vie quotidienne sous Louis XIV

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Dans l’histoire du règne de Louis XIV on a trop souvent négligé la vie des petites gens au profit du roi et de la cour. M.Mongrédien à voulu pénétrer dans l’intimité des classes moyennes: bourgeois, paysans, ouvriers, artisans soldats … Le grand évènement social du règne est l’accession de la bourgeoisie au rang de grande classe, enrichie, honorée et souvent enviée de la noblesse, que paralyse ses préjugés et les exigences de la cour. Appuyé sur une vaste documentation M.Mongrédien étudie le genre de vie de ces bourgeois; il les regarde élever leur enfants, faire leurs comptes, s’habiller recevoir leurs amis. Peu à peu la hiérarchie des fortunes tend à se substituer à celle des naissances et les anciennes castes se mêlent … Quand aux paysans la plupart des documents nous les présentent mal nourris, mal outillés, mal logés, écrasés d’impôts travaillant une terre trop morcelée … Il est naturel que nous aimions à entendre parler de la vie quotidienne des hommes et des femmes d’autrefois qui avaient les mêmes soucis et les mêmes plaisirs que nous. L’histoire est aussi notre vie de tous les jours, et nous sommes plus curieux des détails sur les costumes et l’alimentation d’autrefois que sur les clauses du traité de Nimègue … C’est cette curiosité que M.Mongrédien vient satisfaire avec un rare bonheur.

5 000 CFA

Aux enfants qui me liront : « Tous les pères savent que leurs enfants sont assoiffés d’histoires … L’histoire que je vous propose ne ressemble à aucune autre, parce qu’elle est celle de cette France qui a grandi au travers d’aventures si extraordinaires qu’elles laissent bien derrière celles que l’on imagine pour vous à la télévision … » Alain Decaux

Jésus – De Bethléem au Golgotha

4 500 CFA
0 out of 5
0avis
4 500 CFA

Les récits les plus fous courent sur son compte : il aurait guéri des lépreux, permis une pêche miraculeuse sur le lac de Tibériade. Il aurait même ressuscité Lazare d'entre les morts… Qui donc est ce Jésus, dont le nom, en quelques semaines, a fait le tour de la Judée ? Et quelle est cette  » Bonne Nouvelle  » qu'il annonce, de village en village, sur les routes de Galilée ? Est-il un prophète, un Messie, ou même le fils de Dieu, comme le croit Hiram, marchand phénicien converti au judaïsme ? Ou bien un agitateur, un insoumis, comme le pense Marcellus, païen rationaliste envoyé par Rome pour enquêter sur les troubles qui n'en finissent pas de secouer la région ? Une chose est sûre : en refusant de se soumettre aux interdits rituels, Jésus a osé s'attaquer aux fondements mêmes du vieux judaïsme. Un tel homme connaîtra-t-il un sort plus clément que jean le Baptiste, décapité pour avoir osé s'en prendre aux prêtres du Temple ? Sur les pas d'Hiram et Marcellus, témoins de la vie du Christ, Roger Caratini, avec le souci d'exactitude de l'historien et dans le respect des sources, a suivi l'itinéraire du Messie.

Historiettes, anecdotes et bons mots

500 CFA
0 out of 5
0avis
500 CFA

Les Historiettes de Tallemant des Réaux ne sont pas seulement un document essentiel sur la première moitié du XVIIe siècle, elles constituent l’un des monuments littéraires les plus méconnus, et les plus plaisants à lire, de leur époque. Ce petit livre est tout d’abord un hommage à leur auteur et à cette forme littéraire des plus répandues et souvent négligées : l’anecdote. On découvre en outre à lire Tallemant que les Historiettes trouvent, par les hasards de la littérature ou des influences, de mystérieuses correspondances avec des œuvres à venir. Ainsi, apparaissent à y regarder de près des échos troublants de Tallemant chez Melville, Flaubert, Maupassant, Proust, Quignard ou Stephen King.

1 500 CFA

Une trentaine de récites extraordinaires jalonnent ce livres à propos de la Forêt d’Orléans.

La vie de Disraeli

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

La vie de Disraeli

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Le nom de Benjamin Disraëli est inséparable d’une période faste de l’histoire d’Angleterre qui commence par l’avènement en 1837 d’une reine de dix-huit ans, Victoria, et s’achève en 1901 à la mort de la souveraine. Au cours de ce long règne, Disraëli aura été deux fois premier ministre (en 1868, puis de 1874 à 1880) et aura dirigé l’un des deux grands partis politiques du pays, le parti tory (conservateur), l’autre étant le parti libéral mené par. son rival Gladstone. Si. à partir de 1876 la reine peut ajouter à ses titres celui, féerique, d’impératrice des lndes. c’est à Disraëli qu’elle le doit. Pourtant nul n’avait plus de chemin à parcourir pour venir au pouvoir que Benjamin Disraëli, né en 1804 d’une famille d’origine italienne et juive installée à Londres depuis deux générations. Surmontant tous les handicaps, ce jeune dandy prodigieusement doué, qui se console de ses échecs en écrivant des romans à succès, qui aime la poésie et les histoires chevaleresques, devient un orateur célèbre, un des géants de la politique anglaise, un ami de l’austère reine Victoria.

Ces marseillais venus d’Orient

4 000 CFA
0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Pour qui s'éloigne du Liban, se rendre à Marseille n'est pas tout à fait partir. Et ils sont nombreux à venir s'ancrer, pour un temps ou pour toujours, dans cette cité méditerranéenne si proche de Beyrouth. Au terme d'une recherche sur cette migration, Liliane Rada Nasser nous propose d'en découvrir l'histoire. A travers son récit apparaissent successivement les références communes aux migrations proche orientales (1800-1900), l'émergence d'une entité libanaise (1900-1943), les courants de l'après-indépendance (les militaires syriens et libanais  » avenantaires « , les Libanais d'Afrique, la génération de l'Union Générale des Etudiants libanais en France), les arrivées provoquées par la Guerre du Liban (notamment des Libanais d'origine arménienne). II faut attendre l'année 1975 pour que la population marseillaise découvre que tel entrepreneur ou tel négociant, tel artisan ou tel médecin, tel collègue de travail ou tout simplement tel voisin, est libanais ou d'origine libanaise.

Zita – La dernière impératrice

3 500 CFA
0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Zita de Bourbon-Parme, princesse de Parme puis, par son mariage, impératrice-reine d’Autriche-Hongrie, est née le 9 mai 1892 à Camaiore, en Italie. Épouse de l’empereur Charles Ier, elle est la dernière impératrice d’Autriche, reine de Hongrie et reine de Bohême. Dix-septième enfant du duc Robert Ier de Parme, destitué du duché de Parme et de Plaisance après l’annexion de ce dernier par le Royaume de Piémont-Sardaigne, et de l'infante Maria Antónia de Portugal, sa deuxième femme, Zita se marie avec l’archiduc Charles d’Autriche en 1911. Après la Première Guerre mondiale, en 1918, les Habsbourg sont déposés tandis que l’Empire d’Autriche-Hongrie est divisé en plusieurs nations indépendantes : l’Autriche, la Tchécoslovaquie, la Hongrie et l’État des Slovènes, Croates et Serbes principalement. Charles et Zita sont alors forcés de s’exiler en Suisse puis à Madère, où Charles meurt en 1922. Pendant son veuvage et alors qu’elle n’a que 29 ans, Zita et son fils Otto deviennent des symboles d’unité pour la dynastie exilée. Fervente catholique, Zita reste fidèle à la mémoire de son mari et élève ses huit enfants dans les traditions des Habsbourg.

La France et l’ONU (1945 à 1995)

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

L’histoire de la diplomatie française depuis la fin de la seconde guerre mondiale à nos jours, et plus particulièrement son rôle en tant que membre permanent du conseil de sécurité de l’ONU.

2 000 CFA

Biographie de Churchill, fils de la haute aristocratie et des pionnier du nouveau monde. Jacques Chastenet restitue, au fur et à mesure, l'état d esprit de l'époque et des contemporains de Churchill.

L’OAS contre De Gaulle

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

L’OAS contre De Gaulle

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

On connaît Jacques Delarue comme historien (Histoire de la Gestapo), on découvre ici le témoin. Commissaire de police, il a participé au premier rang à la lutte contre l’O.A.S. Un témoignage unique et passionnant sur le métier de policier; un document exceptionnel sur une des pages les plus dramatiques de notre Histoire.

Affichage des produits 1–48 sur 232

POINT DE RETRAIT- DAKAR
178 avenue du Pdt Lamine Gueye
Cabinet médical, 1er étage
Lun – Ven : 9h-12h / 15h-17h
Sam : 9h-12h
POINT DE RETRAIT - NGAPAROU
L’Artyshow, route Ngaparou-Saly
En face de « PMI Piscine »
Mar – Sam : 9h-13h / 15h-19h
Dim : 9h-13h - 77 522 20 18
INFORMATION
contact@labouquinerie.sn
77 872 52 83