Cart

Histoire

Affichage des produits 1–48 sur 219

5 000 CFA

Charles Zorgbibe, dans Terres trop promises, retrace en historien les grands conflits du Proche-Orient au XXe siècle. En seize chapitres, l’auteur propose une large étude chronologique des changements politiques et des modifications de l’équilibre des forces entre deux mouvements puissants juif et arabe, intégrant les conséquences de la récente guerre du Golfe. Le lecteur trouvera dans cette synthèse tous les éléments : mouvement sioniste, réveil arabe, les accords Sykes-Picot sur le Grand Liban, Balfour et le mandat britannique sur la Palestine, les Grandes Guerres israélo-arabes qui suivent la Seconde Guerre mondiale. De ce drame, Negib Azoury, fondateur de la Ligue de la patrie arabe, écrivait dès 1905, dans Le Réveil de la nation arabe : « Ces deux mouvements sont destinés à se combattre continuellement […]. Du résultat final de cette lutte entre ces deux peuples représentant deux principes contraires, dépendra le sort du monde entier. ».

Histoire de l’impressionnisme

3 000 CFA
0 out of 5
0avis
3 000 CFA

De 1855, date des débuts de ce qui s’appellera plus tard l’impressionnisme, à 1886, qui voit la dernière exposition du groupe, ce livre raconte l’histoire de ces peintres qui ont rompu avec les formes classiques de la représentation, inventé la peinture de plein air, des formes nouvelles et inauguré l’art contemporain. Ceux qui participèrent aux expositions du groupe ne furent pas tous de vrais impressionnistes, alors que d’autres qui ne s’y joignirent pas officiellement pourraient être considérés comme tels. Mais tous apprirent, luttèrent souffrirent et exposèrent ensemble, inventant une vision nouvelle. Organisant le Salon des refusés, puis regroupés pour certains d’entre eux sous le nom d’école de Barbizon, ils proposèrent des expositions collectives sous le nom d’impressionnistes à partir de 1874. Ils s’appelaient Monet, Boudin, Manet, Degas, Pissarro, Sisley, Gauguin, Redon, Seurat, Signac, Van Gogh, eurent pour amis Zola ou Huysmans, polémiquèrent entre eux et avec d’autres : d’un mot inventé par un critique malveillant – l’impressionnisme – ils firent un étendard.

2 200 CFA

Pendant plusieurs saisons, Ayla et son compagnon Jondalar ont tout partagé. Ils ont taillé le silex, entretenu le feu, chassé le renne et le cerf, construit des abris et des bateaux. Ensemble ils ont eu peur et froid, et vécu dans une intimité du corps et de l’esprit qui a fait naitre en eux un sentiment troublant et inconnu. Le clan remuant des « chasseurs de mammouths » qui les accueille est stupéfait par ce couple de géants blonds aux yeux bleus qui savent monter à cheval et apprivoiser le loup. Parmi eux, Ranec le sculpteur est ému par Ayla. Le combat immémorial de l’amour et de la jalousie s’est déclenché.

2 200 CFA

Passé la surprise et l’émerveillement suscites par Ayla, la jeune étrangère aux cheveux blonds qu’ils ont recueillie, les hommes du « clan de l’ours » ont pris peur de ses dons extraordinaires. Parce qu’elle prétend chasser comme les hommes, parce qu’elle sait rire et pleurer, éprouve des sentiments inconnus d’eux, parce qu’elle voudrait garder son enfant pour elle seule enfin, Ayla sera maudite et exilée. « Pars a la recherche de ton peuple, lui a dit Iza la guérisseuse. Va vers le nord. Retrouve ton clan et un compagnon. » Un long voyage solitaire commence, au bout duquel Ayla rencontre deux jeunes gens insouciants et aventureux. L’un d’eux est Jondalar. Comme elle, il est blond et ses yeux sont bleus.

Le comte de Monte-Cristo (Tome 1)

1 200 CFA
0 out of 5
0avis
1 200 CFA

« Attendre et espérer », voilà toute la sagesse d’Edmond Dantès. Fier marin sur le point d’être nommé capitaine et d’épouser sa bien-aimée, Mercédès, il est arrêté. Dénoncé comme bonapartiste il est enfermé au château d’If et attendra quatorze ans sa délivrance et sa vengeance. Elle sera terrible. Edmond Dantès est devenu riche et titré. Son vieux compagnon de cellule, l’abbé Faria, en lui révélant son secret, l’a fait comte de Monte-Cristo. Après sa spectaculaire évasion, les fortunes se font et se défont au gré de son implacable volonté. Dumas raconte ces aventures extraordinaires avec génie, « Il lui a fallu des excès de vie pour renouveler cet énorme foyer de vie », disait George Sand, admirative.

La pensée africaine

30 000 CFA
0 out of 5
0avis

La pensée africaine

0 out of 5
0avis
30 000 CFA

La littérature négro-africaine a une histoire bien distincte des autres domaines francophones.
Elle commence dans les années 30 avec la parution de la Revue du Monde Noir, de Légitime Défense et de L’Etudiant Noir, dans ce creuset intellectuel parisien où se rencontrent les premiers poètes noirs d’Amérique, des Antilles et d’Afrique. Les plus connus sont Jean-Price Mars, René Maran, les poètes de la Renaissance noire (Mackay, Langston Hughes, Jean Toomer) et le trio Léopold Sédar Senghor, Aimé Césaire, Léon Damas.

Contes et légendes du Moyen Age français

2 000 CFA
0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Les enfants de France aimeront ces belles histoires de leur pays, que les troubadours récitaient ou chantaient à travers les châteaux, les tournois et les foires du Moyen-Age. Délicates miniatures, sculptures de cathédrales, vitraux éblouissant, leur ont rendu familiers les visages des héros de ce recueil, parmi lesquels ils trouveront ou retrouveront avec joie Aucassin et sa chère Nicolette, Roland et Olivier, ce fripon de Renart et ce bêta d’Ysengrin.

Les mystères de Venise

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Les mystères de Venise

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Fondée peu après 528, elle fut la capitale pendant onze siècles (697-1797) de la République de Venise. Durant le Moyen Âge et la Renaissance, la ville fut une grande puissance maritime, à l’origine de la Quatrième croisade et victorieuse lors de la bataille de Lépante en 1571 contre l’Empire ottoman. Grâce à ses liens avec l’Asie et le Proche-Orient, dont le marchand et explorateur Marco Polo fut l’initiateur, elle devint également l’une des principales places commerciales d’Europe, notamment de la soie, des céréales et des épices. Enfin, elle est un centre culturel majeur, du xiiie à la fin du xviie siècle, dont les peintres de l’École vénitienne (dont Titien, Véronèse et Le Tintoret), Carlo Goldoni et Antonio Vivaldi sont les principaux représentants.

Le voyage

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

Le voyage

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Automne 1942, la Pologne est sous le joug nazi. Katarzyna et Elzbieta, jeunes Juives polonaises, réussissent à fuir le ghetto pour échapper à la déportation. Un long périple les mène chez l’ennemi même, en Allemagne, où, elles s’inscrivent pour le travail volontaire. Comme le dit leur père, «plus les projets sont fous, plus ils réussissent». Mais le subterfuge, utilisé par de nombreux Juifs, est déjà connu de la Gestapo. Contraintes d’errer d’usines en fermes, de changer de noms et de rôles, les deux sœurs vivent dans la peur d’être démasquées et l’espoir de retrouver leur père et leur pays.

Néfertiti

1 000 CFA
0 out of 5
0avis

Néfertiti

0 out of 5
0avis
1 000 CFA

Néfertiti (dont le nom signifie « la belle est venue » ou « la parfaite est arrivée ») est la grande épouse royale d’Akhenaton, l’un des derniers rois de la XVIIIe dynastie. Elle a vécu aux environs de 1370 à 1333 av. J.-C. Sa beauté est légendaire et il est certain qu’elle a exercé un rôle politique et religieux important pendant la période amarnienne. En effet, lorsqu’une équipe d’archéologues américains entreprit récemment la reconstitution virtuelle des parois du temple d’Aton à Karnak à partir de talatates — un gigantesque puzzle de plus de six mille blocs en grès retirés du IXe pylône —, elle a eu la surprise de constater que les représentations de Néfertiti étaient plus nombreuses que celles d’Akhenaton, son royal époux.

Akhenaton

1 000 CFA
0 out of 5
0avis

Akhenaton

0 out of 5
0avis
1 000 CFA

Amenhotep IV (né possiblement entre -1371/-1365), Aménophis en grec ancien, Akhenaton, est le dixième pharaon de la XVIIIe dynastie. Il est le fils de la reine Tiyi et du roi Amenhotep III. Figure controversée, considéré parfois comme l’un des grands mystiques de l’Histoire, il bouleverse, le temps d’un règne, l’histoire de l’Égypte antique en accélérant l’évolution théologique commencée par son prédécesseur et en voulant imposer le culte exclusif de Rê-Horakhty « qui est dans Aton », dont il est à la fois le prophète et l’incarnation. Parallèlement à la réforme religieuse, son règne voit l’émergence d’une nouvelle esthétique à la fois baroque et naturaliste : l’art amarnien. L’imagerie royale est la première concernée par ce mouvement qui rompt avec la tradition et représente le pharaon et sa famille dans leur intimité.

Auschwitz expliqué à ma fille

1 000 CFA
0 out of 5
0avis
1 000 CFA

Peut-on  » expliquer  » à un enfant ce qui demeure, en partie, énigmatique ? Comment faire comprendre à une jeune fille d’aujourd’hui que les nazis dépensèrent tant d’énergie pour aller chercher aux quatre coins de l’Europe et exterminer des millions d’hommes, de femmes et d’enfants, simplement parce qu’ils étaient juifs ? Sur cette immense question de la Shoah, sur l’énigme du mal absolu, une historienne reconnue répond aux questions, très directes, de sa propre fille.

Le grand Atlas de la Grèce antique

18 000 CFA
0 out of 5
0avis
18 000 CFA

Cet ouvrage encyclopédique vous propose de découvrir la riche épopée de la Grèce antique à travers ses périodes les plus fastes, l’archaïque et la classique. Un périple qui vous emportera de la civilisation athénienne jusqu’aux ouvertures cosmopolites du bassin égéen, en passant par Sparte, Argos, Olympie, Corinthe et Delphes. De la présence grecque en Asie Mineure à la colonisation de la Méditerranée, ce Grand Atlas vous plongera au cœur d’une des plus belles civilisations qui ait existé, celle de la Grèce classique hellénistique. Une civilisation qui, au terme de plus de deux millénaires d’existence, aura laissé à l’humanité un héritage d’une richesse rare, tant sur le plan culturel, que scientifique, philosophique, social et politique.

Sékou Touré, le héros et le tyran

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Nul plus que Sékou Touré suscita les passions : il garde après sa mort comme de son vivant des admirateurs inconditionnels et des adversaires irréductibles. Car l’homme du “non” au général de Gaulle en 1958, héros de l’émancipation et symbole de l’Afrique noire combattante, fut aussi l’homme du Camp Boiro, ce dictateur si peu soucieux des Droits de l’homme qu’il provoqua l’exil de deux millions de ses compatriotes. Mais combien de gens parmi ceux qui le louent ou le blâment connaissent réellement l’itinéraire de l’ancien maitre de la Guinée ? Trois ans après sa mort, il était enfin temps d’écrire la première biographie complète de celui qui se voulut pour le meilleur et pour le pire le descendant de l’illustre héros de la résistance à la colonisation, l’Almamy Samori Touré. / L’auteur : le Guinéen Ibrahima Baba Kaké est Professeur agrégé d’histoire. Il enseigne aujourd’hui à Paris. Producteur de l’émission Memoire d’un continent à Radio France International, directeur de collection aux Nouvelles Editions Africaines, il a écrit de très nombreux ouvrages sur l’histoire de l’Afrique noire. Il a assisté en Guinée même à l’ascension de Sékou Touré jusqu’en 1958. Par la suite, en exil il n’a jamais cessé de suivre au jour le jour le parcours de Sékou Touré. [Note. Il fut condamné à mort par contumace en 1971 et il faillit être enlevé à Paris en 1983 par des dipomates guinéens sous l’accréditation de l’Ambassadeur Aboubacar Somparé alors en poste dans la capitale française. — Tierno S. Bah].

J’étais empereur de Chine

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

« Mes crimes ont causé la mort de millions d’êtres humains, et j’avais cent fois mérité la mort, moi aussi. Au lieu de me tuer, on m’a donné la possibilité de regretter mes fautes et de travailler à la construction du socialisme. » Étonnants propos dans la bouche du dernier empereur de Chine. Pu-Yi, monté sur le trône à l’âge de huit ans ; exilé en 1925 à Tientsin par les soldats de la Guerre civile ; rétabli sur le trône du Mandchoukouo comme empereur de paille par les japonais ; enfermé en 1945 dans les prisons soviétiques ; puis dans les prisons chinoises où il subira une rééducation subtile qui fera de lui un fervent partisan de Mao. Ces Mémoires sont un excellent contrepoint au film de Bertolucci « Le dernier empereur ».

Le tombeau de Saqqarah

2 300 CFA
0 out of 5
0avis

Le tombeau de Saqqarah

0 out of 5
0avis
2 300 CFA

Retrouver le  » rouleau de Thot « , un papyrus rédigé de la main même du dieu qui confère le pouvoir sur la mort et la résurrection : tel est le rêve du prince Kâemouaset, fils de Ramsès II, érudit, médecin et magicien. Inlassablement, il fouille la nécropole de Saqqarah, violant les sépultures et troublant le repos des momies. Mais on ne cherche pas impunément à se hisser au rang des dieux, et la vengeance de Thot sera terrible. Fresque historique et conte magique, cette quête démesurée plonge le lecteur dans la mystérieuse et fascinante Egypte des pharaons, où chacun, paysan du Nil, scribe ou roi, vit de plain-pied avec le sacré et le surnaturel.

La Reine Soleil, l’aimée de Toutankhamon

2 300 CFA
0 out of 5
0avis
2 300 CFA

Dans la cité du Soleil brûlent les derniers feux du règne d’Akhénaton et de Néfertiti. L’Égypte est au bord du gouffre et s’inquiète : qui succédera à ces souverains exceptionnels. Les regards se tournent vers Akhésa, troisième fille du couple royal, à l’extraordinaire beauté, déterminée à poursuivre l’œuvre de paix de son père. Tous les obstacles tombent devant sa volonté farouche et son sens inné du pouvoir : Akhésa a le profil d’une reine. Elle montera sur le trône aux cotés d’un jeune homme follement amoureuse, le célèbre Toutankhamon. La destinée de l’Empire égyptien est entre les mains de ces deux adolescents. Admirés mais isolés, sauront-ils préserver la destinée de l’Empire égyptien et braver le puissant général Horemheb, éminence grise du pouvoir qui rêve d’être Pharaon ? Cet ouvrage de Christian Jacq est tout bonnement remarquable. Le héros est une héroïne, la jeune Akhésa (de son vrai nom Ankhesenpaaton, signifiant « Elle brille pour Aton »), qui petit à petit se familiarise avec le pouvoir afin d’écraser les nombreux ennemis de son père Akhénaton, le pharaon « hérétique. » Devenue reine, encore adolescente, c’est elle qui reste le cœur de la vie politique du pays.

7 000 CFA

Chronique illustrée de l’Histoire du Monde en 6 grande périodes.

Irak – La ruée vers l’or

4 000 CFA
0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Alain Coutte fut à 18 ans l'un des plus jeunes pilotes professionnels au monde et compte à son actif plus de 3 000 heures de vol. Ayant passé plus de 17 ans de sa vie dans des groupes français de négoce et de commerce international de premier plan où il exerça des fonctions de dirigeant, il parle couramment plusieurs langues étrangères. Épris de justice, il se définit comme un homme libre de tout intérêt, de toute idée préconçue, de toute idéologie et de toute appartenance politique ou religieuse.

La Guerre des Gaules

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

La Guerre des Gaules

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Un ouvrage unique en son genre, relation écrite par l'acteur principal du drame qu'elle fait revivre, et publiée pendant cette guerre de huit ans, à des fins de propagande personnelle : un tour de force, qui ne fut jamais répété. Cette histoire d'un conflit prolongé est un livre de combat, en même temps que le témoignage le plus ancien et le plus important sur les origines de la France, la Belgique, la Suisse, l'Allemagne rhénane et la Grande-Bretagne. C'est bien un grand peuple celtique en pleine évolution que César a gagné à la civilisation latine, ce fut aussi une culture dont nous commençons à entrevoir l'originalité et le raffinement.

Fortune de France – Tome I

2 000 CFA
0 out of 5
0avis
2 000 CFA

De la mort de François Ier en 1547 à l'édit de Nantes en 1599, la France s'enlise dans l'épreuve des guerres de religion. C'est dans ce pays dévasté, en proie à la misère, au brigandage, à la peste, à la haine, que grandit le jeune Pierre de Siorac, rejeton d'une noble famille périgourdine et huguenote, héros et narrateur du roman. Dès ce premier volume d'une saga qui nous conduira jusqu'à la fin du siècle, c'est toute une époque qui revit à travers l'histoire des Siorac, avec ses paysans, ses princes, ses hommes d'épée ou d'Église, ses truculences et ses cruautés; sa langue, aussi, savoureuse, colorée, merveilleusement restituée au lecteur d'aujourd'hui. Époque où peu à peu va naître une exigence de tolérance et de paix, en écho au cri d'indignation et d'espoir de Michel de l'Hospital : « Ne verra-t-on la Fortune de France relevée ? »

La vie quotidienne sous Louis XIV

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Dans l’histoire du règne de Louis XIV on a trop souvent négligé la vie des petites gens au profit du roi et de la cour. M.Mongrédien à voulu pénétrer dans l’intimité des classes moyennes: bourgeois, paysans, ouvriers, artisans soldats … Le grand évènement social du règne est l’accession de la bourgeoisie au rang de grande classe, enrichie, honorée et souvent enviée de la noblesse, que paralyse ses préjugés et les exigences de la cour. Appuyé sur une vaste documentation M.Mongrédien étudie le genre de vie de ces bourgeois; il les regarde élever leur enfants, faire leurs comptes, s’habiller recevoir leurs amis. Peu à peu la hiérarchie des fortunes tend à se substituer à celle des naissances et les anciennes castes se mêlent … Quand aux paysans la plupart des documents nous les présentent mal nourris, mal outillés, mal logés, écrasés d’impôts travaillant une terre trop morcelée … Il est naturel que nous aimions à entendre parler de la vie quotidienne des hommes et des femmes d’autrefois qui avaient les mêmes soucis et les mêmes plaisirs que nous. L’histoire est aussi notre vie de tous les jours, et nous sommes plus curieux des détails sur les costumes et l’alimentation d’autrefois que sur les clauses du traité de Nimègue … C’est cette curiosité que M.Mongrédien vient satisfaire avec un rare bonheur.

5 000 CFA

Aux enfants qui me liront : « Tous les pères savent que leurs enfants sont assoiffés d’histoires … L’histoire que je vous propose ne ressemble à aucune autre, parce qu’elle est celle de cette France qui a grandi au travers d’aventures si extraordinaires qu’elles laissent bien derrière celles que l’on imagine pour vous à la télévision … » Alain Decaux

L’ombre des Romanov

4 500 CFA
0 out of 5
0avis

L’ombre des Romanov

0 out of 5
0avis
4 500 CFA

Un roman captivant sur un des secrets les mieux gardés du XXe siècle.Quentin n en croit pas ses yeux : le paquet déposé de nuit dans sa boîte aux lettres contient une broche sertie de pierres précieuses, soeur jumelle d un joyau porté par la reine d Angleterre. Un bijou historique que l on pensait perdu depuis la fin tragique des Romanov, les derniers tsars de Russie. Pour l avocat de Quentin, l imprévisible Sam Douglass, c est le point de départ d une enquête dangereuse mais fertile en révélations. Riche aussi en rencontres : un couple d académiciens atypiques, un sosie de Raspoutine ¬ et surtout la belle et mystérieuse Tacha… De Londres à Saint-Pétersbourg et Moscou, de New York au lac de Côme, Sam Douglass dénoue l écheveau d une effarante machination. Autour de lui, les morts s accumulent. Quelqu un veut le faire renoncer. Quelqu un veut occulter la vérité.Franck Ferrand a publié plusieurs romans et essais historiques (dont la trilogie de La Cour des Dames). Avec L Ombre des Romanov, il lève le voile sur une des grandes énigmes de l histoire.

Jésus – De Bethléem au Golgotha

4 500 CFA
0 out of 5
0avis
4 500 CFA

Les récits les plus fous courent sur son compte : il aurait guéri des lépreux, permis une pêche miraculeuse sur le lac de Tibériade. Il aurait même ressuscité Lazare d'entre les morts… Qui donc est ce Jésus, dont le nom, en quelques semaines, a fait le tour de la Judée ? Et quelle est cette  » Bonne Nouvelle  » qu'il annonce, de village en village, sur les routes de Galilée ? Est-il un prophète, un Messie, ou même le fils de Dieu, comme le croit Hiram, marchand phénicien converti au judaïsme ? Ou bien un agitateur, un insoumis, comme le pense Marcellus, païen rationaliste envoyé par Rome pour enquêter sur les troubles qui n'en finissent pas de secouer la région ? Une chose est sûre : en refusant de se soumettre aux interdits rituels, Jésus a osé s'attaquer aux fondements mêmes du vieux judaïsme. Un tel homme connaîtra-t-il un sort plus clément que jean le Baptiste, décapité pour avoir osé s'en prendre aux prêtres du Temple ? Sur les pas d'Hiram et Marcellus, témoins de la vie du Christ, Roger Caratini, avec le souci d'exactitude de l'historien et dans le respect des sources, a suivi l'itinéraire du Messie.

Historiettes, anecdotes et bons mots

500 CFA
0 out of 5
0avis
500 CFA

Les Historiettes de Tallemant des Réaux ne sont pas seulement un document essentiel sur la première moitié du XVIIe siècle, elles constituent l’un des monuments littéraires les plus méconnus, et les plus plaisants à lire, de leur époque. Ce petit livre est tout d’abord un hommage à leur auteur et à cette forme littéraire des plus répandues et souvent négligées : l’anecdote. On découvre en outre à lire Tallemant que les Historiettes trouvent, par les hasards de la littérature ou des influences, de mystérieuses correspondances avec des œuvres à venir. Ainsi, apparaissent à y regarder de près des échos troublants de Tallemant chez Melville, Flaubert, Maupassant, Proust, Quignard ou Stephen King.

1 500 CFA

Une trentaine de récites extraordinaires jalonnent ce livres à propos de la Forêt d’Orléans.

La vie de Disraeli

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

La vie de Disraeli

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Le nom de Benjamin Disraëli est inséparable d’une période faste de l’histoire d’Angleterre qui commence par l’avènement en 1837 d’une reine de dix-huit ans, Victoria, et s’achève en 1901 à la mort de la souveraine. Au cours de ce long règne, Disraëli aura été deux fois premier ministre (en 1868, puis de 1874 à 1880) et aura dirigé l’un des deux grands partis politiques du pays, le parti tory (conservateur), l’autre étant le parti libéral mené par. son rival Gladstone. Si. à partir de 1876 la reine peut ajouter à ses titres celui, féerique, d’impératrice des lndes. c’est à Disraëli qu’elle le doit. Pourtant nul n’avait plus de chemin à parcourir pour venir au pouvoir que Benjamin Disraëli, né en 1804 d’une famille d’origine italienne et juive installée à Londres depuis deux générations. Surmontant tous les handicaps, ce jeune dandy prodigieusement doué, qui se console de ses échecs en écrivant des romans à succès, qui aime la poésie et les histoires chevaleresques, devient un orateur célèbre, un des géants de la politique anglaise, un ami de l’austère reine Victoria.

Ces marseillais venus d’Orient

4 000 CFA
0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Pour qui s'éloigne du Liban, se rendre à Marseille n'est pas tout à fait partir. Et ils sont nombreux à venir s'ancrer, pour un temps ou pour toujours, dans cette cité méditerranéenne si proche de Beyrouth. Au terme d'une recherche sur cette migration, Liliane Rada Nasser nous propose d'en découvrir l'histoire. A travers son récit apparaissent successivement les références communes aux migrations proche orientales (1800-1900), l'émergence d'une entité libanaise (1900-1943), les courants de l'après-indépendance (les militaires syriens et libanais  » avenantaires « , les Libanais d'Afrique, la génération de l'Union Générale des Etudiants libanais en France), les arrivées provoquées par la Guerre du Liban (notamment des Libanais d'origine arménienne). II faut attendre l'année 1975 pour que la population marseillaise découvre que tel entrepreneur ou tel négociant, tel artisan ou tel médecin, tel collègue de travail ou tout simplement tel voisin, est libanais ou d'origine libanaise.

Zita – La dernière impératrice

3 500 CFA
0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Zita de Bourbon-Parme, princesse de Parme puis, par son mariage, impératrice-reine d’Autriche-Hongrie, est née le 9 mai 1892 à Camaiore, en Italie. Épouse de l’empereur Charles Ier, elle est la dernière impératrice d’Autriche, reine de Hongrie et reine de Bohême. Dix-septième enfant du duc Robert Ier de Parme, destitué du duché de Parme et de Plaisance après l’annexion de ce dernier par le Royaume de Piémont-Sardaigne, et de l'infante Maria Antónia de Portugal, sa deuxième femme, Zita se marie avec l’archiduc Charles d’Autriche en 1911. Après la Première Guerre mondiale, en 1918, les Habsbourg sont déposés tandis que l’Empire d’Autriche-Hongrie est divisé en plusieurs nations indépendantes : l’Autriche, la Tchécoslovaquie, la Hongrie et l’État des Slovènes, Croates et Serbes principalement. Charles et Zita sont alors forcés de s’exiler en Suisse puis à Madère, où Charles meurt en 1922. Pendant son veuvage et alors qu’elle n’a que 29 ans, Zita et son fils Otto deviennent des symboles d’unité pour la dynastie exilée. Fervente catholique, Zita reste fidèle à la mémoire de son mari et élève ses huit enfants dans les traditions des Habsbourg.

La France et l’ONU (1945 à 1995)

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

L’histoire de la diplomatie française depuis la fin de la seconde guerre mondiale à nos jours, et plus particulièrement son rôle en tant que membre permanent du conseil de sécurité de l’ONU.

2 000 CFA

Biographie de Churchill, fils de la haute aristocratie et des pionnier du nouveau monde. Jacques Chastenet restitue, au fur et à mesure, l'état d esprit de l'époque et des contemporains de Churchill.

L’OAS contre De Gaulle

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

L’OAS contre De Gaulle

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

On connaît Jacques Delarue comme historien (Histoire de la Gestapo), on découvre ici le témoin. Commissaire de police, il a participé au premier rang à la lutte contre l’O.A.S. Un témoignage unique et passionnant sur le métier de policier; un document exceptionnel sur une des pages les plus dramatiques de notre Histoire.

L’étoile et le croissant

4 500 CFA
0 out of 5
0avis

L’étoile et le croissant

0 out of 5
0avis
4 500 CFA

L’Étoile et le Croissant, publié par les Presses de la Cité en 1988 et couronné à l’époque par le prestigieux prix Pulitzer, est aujourd’hui mis à jour par son auteur, auteur David Shipler, l’une des très grandes plumes du journalisme américain. Correspondant du New York Times à Jérusalem de 1979 à 1984, David Shipler brossait un tableau fidèle, et aussi proche que possible de l’objectivité, de la situation au Proche-Orient. A l’américaine, autrement dit en mettant l’accent sur les faits, avec de nombreux témoignages à l’appui : ceux des ténors des deux camps mais également – et surtout – d’Israéliens et de Palestiniens « de base. » Les conclusions de ce tour d’horizon n’étaient alors guère optimistes… de retour sur le terrain quinze ans plus tard, Shipler a retrouvé ses interlocuteurs d’antan. Ceux-ci lui ont confirmé que le formidable espoir suscité par l’engagement du processus de paix avait cédé la place à un sentiment de « colère personnelle », de trahison intime d’un côté comme de l’autre. Et que la montée parallèle des fondamentalismes islamique semblait irrésistible. La constatation de l’auteur est à la fois simple et tragique : au lieu de s’améliorer et de tendre vers une situation acceptable pour les deux parties, la situation n’a fait qu’empirer. Dramatiquement et sans solution apparente… De 1973 à 1975, David Shipler couvert la fin de la guerre du Vietnam pour le New York Times. En poste à Moscou de 1977 à 1979, puis à Jérusalem au début des années quatre-vingt, il a suivi pour son journal l’actualité diplomatique depuis Washington jusqu’en 1988. Loin d’être obsolète, son livre demeure d’une actualité brûlante.

Sissi, les forces du destin

5 000 CFA
0 out of 5
0avis

Sissi, les forces du destin

0 out of 5
0avis
5 000 CFA

1853. Par le caprice du destin et le coup de foudre de l’empereur François-Joseph, le souverain le plus puissant de son temps, Élisabeth, princesse en Bavière, devient, à l’âge de seize ans, impératrice d’Autriche. Accablée d’une exceptionnelle beauté et d’une chevelure unique, dont s’empareront toutes les mièvres légendes, elle quitte une enfance joyeuse, nourrie de rires et de grand air, pour traverser, en dépit de l’indéfectible amour de l’empereur, les plus sombres désolations. Le lourd protocole de la cour de Vienne, l’hostilité de sa belle-mère qui s’empare de ses trois enfants, la mènent à trouver refuge dans l’exil et la maladie. Anorexique, fantasque, mélancolique, cette sœur jumelle du prince Hamlet consacrera l’énergie de son désespoir à sa Hongrie bien-aimée, dont elle devient reine, acclamée par la foule, en 1867. 1898. Assassinée d’un coup de poignard, à Genève, par un anarchiste italien, l’éternelle errante vêtue de noir, frêle figure emblématique liée malgré elle au sang de l’Histoire, emportera dans le secret de son tombeau impérial son tragique rêve de liberté.

Reportages

4 500 CFA
0 out of 5
0avis

Reportages

0 out of 5
0avis
4 500 CFA

C’est en 1959 que Christian Brincourt débute sa carrière de journaliste. Depuis une quarantaine d’années – 13 ans à RTL, 28 ans à TF1 -, son nom est connu dans le monde du grand reportage et de l’audiovisuel. Au cours de toutes ces années d’investigation, qui l’ont conduit du Biafra à l’Himalaya, ou qui l’ont amené à côtoyer le général De Gaulle ou Indira Gandhi, Christian Brincourt avait toujours un appareil photo en poche, à la fois par plaisir et par souci professionnel. De ces voyages, de ces tournages (grandes expéditions dans l’Everest ou en Amazonie) et de ces rencontres (Lino Ventura, Brigitte Bardot, Eric Tabarly, Paul Emile Victor), il a ramené des images fortes et insolites. Ces photographies sont à l’image de l’éclectisme des grands reportages qu’il a réalisés. Loin de vouloir se comparer aux plus éminents photographes, le grand reporter qu’est Christian Brincourt, a simplement su saisir en maintes occasions, l’opportunité d’être le seul  » photographe  » sur place.

30 000 CFA

6 volumes : Des origines à l'Empire Ottoman – Empire Ottoman – L'Islam contemporain /L'Asie du sud-est – Société et civilisation islamiques / Islam aujourd'hui – Le subcontinent indien / L'Afrique – L'Occident musulman

L’Etat voyou

4 500 CFA
0 out of 5
0avis

L’Etat voyou

0 out of 5
0avis
4 500 CFA

« Si j’étais président, j’arrêterais en quelques jours les attaques terroristes contre les États-Unis. Définitivement // D’abord, je présenterais mes excuses à toutes les veuves, aux orphelins, aux personnes torturées, à celles tombées dans la misère, aux millions d’autres victimes de l’impérialisme américain. // Ensuite, j’annoncerais aux quatre coins du monde que les interventions américaines dans le monde sont définitivement terminées, et j’informerais Israël qu’il n’est plus le 51e État des États-Unis mais dorénavant – chose curieuse à dire – un pays étranger. // Et puis, je réduirais le budget militaire d’au moins 90 %, utilisant le surplus à payer des réparations aux victimes. Ce serait plus que suffisant. Le budget militaire d’une année, soit 330 milliards de dollars, équivaut à plus de 18 000 dollars de l’heure depuis la naissance de Jésus-Christ. Voilà ce que je ferais les trois premiers jours. // Le quatrième jour, je serais assassiné. » – William Blum

Le portail

2 300 CFA
0 out of 5
0avis

Le portail

0 out of 5
0avis
2 300 CFA

François Bizot, membre de l’École française d’Extrême Orient, est fait prisonnier au Cambodge par les Khmers rouges, en 1971. Enchaîné, il passe trois mois dans un camp de maquisards. Chaque jour, il est interrogé par l’un des plus grands bourreaux du vingtième siècle, futur responsable de plusieurs dizaines de milliers de morts, aujourd’hui jugé pour crimes contre l’humanité : Douch. Au moment de la chute de Phnom Penh, en 1975, François Bizot est désigné par les Khmers rouges comme l’interprète du Comité de sécurité militaire de la ville chargé des étrangers auprès des autorités françaises. Il est le témoin privilégié d’une des grandes tragédies dont certains intellectuels français ont été les complices. Pour la première fois, François Bizot raconte sa détention, décrit une révolution méconnue, démonte les mécanismes de l’épouvante et fait tomber le masque du bourreau monstre. Grâce à une écriture splendide et à un retour tragique sur son passé, l’auteur nous fait pénétrer au cœur du pays khmer, tout en nous dévoilant les terribles contradictions qui — dans les forêts du Cambodge comme ailleurs – habitent l’homme depuis toujours. (Ethnologue, François Bizot a été affecté depuis 1965 dans différents pays de la péninsule indochinoise, dont il étudie la religion. Directeur d’études à l’École pratique des hautes études, il est titulaire de la chaire de « Bouddhisme d’Asie du Sud-Est »)

Ô Jérusalem

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Ô Jérusalem

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

30 millions de lecteurs. 28 éditions internationales. Un grand film en préparation. O Jérusalem Mai 1948. Les Anglais quittent la Palestine. La Ville sainte est à feu et à sang. Le conflit israélo-arabe commence et ne s’éteindra plus. Un formidable récit historique débordant d’aventures, de drames, d’amour, d’héroïsme et de secrets révélés. Un livre clé.

700 CFA

« Comme j’ai pu aimé ces livres étant enfant. Ils ont certainement contribué à mon édification et ma passion pour l’histoire. Ce n’est qu’arrivé à l’âge adulte que j’ai pu constater que la riche et colorée iconographie s’appuyait sur des recherches historiques précises qui ne souffraient d’aucune approximation dans les détails. Les volumes de la collection illustrés par Pierre Joubert sont un must. Celui-ci est l’un des plus réussi même si depuis sa parution de nombreux progrès ont été fait dans son domaine. »

Héros et Dieux du nord

6 000 CFA
0 out of 5
0avis

Héros et Dieux du nord

0 out of 5
0avis
6 000 CFA

Héros et dieux du Nord s'inscrit dans la série des guides iconographiques après La Bible et les saints, Héros et dieux de l'Antiquité et les Dieux du bouddhisme. La mythologie nordique, contrairement à celle du monde gréco-romain, est assez mal connue en France : ce volume se propose de nous la faire découvrir, notamment à travers les représentations artistiques qu'elle a suscitées de la préhistoire à nos jours.Près de cent cinquante notices – de AEgir (Océan) au géant Ymir, en passant par le « beau dieu » Baldr, l'énigmatique Loki, Odinn, Thorr, les valkyries – mettent donc en scène les différents personnages du panthéon scandinave, auxquelles s'ajoutent quelques notices plus générales sur l'art viking, les gravures rupestres, les sagas ou encore le mythographe islandais Snorri Sturluson (début du XIIIe siècle). Comme pour les précédents volumes de la série, chaque notice comprend la tradition mythologique, les principales représentations, les attributs éventuels, les sources (saga, Edda, etc.), une bibliographie et des renvois aux notices corrélatives.

Provence-Auschwitz

4 000 CFA
0 out of 5
0avis

Provence-Auschwitz

0 out of 5
0avis
4 000 CFA

De 1939 à 1944, de nombreux camps d'internement existèrent dans l'actuelle région Provence-Alpes-Côtes d'Azur. Le camps des milles, près d'Aix-en-Provence, occupa, avec ses « annexes », plusieurs fonctions : camp d'internement pour ressortissants du Reich en 1939-1940, centre de transit pour étrangers désireux de quitter la France, lieu de regroupement des juifs raflés de l'été à l'automne 1942. A partir de sources peu explorées, cet ouvrage fait le point sur cette galaxie de l'internement et sur son rôle dans l'exclusion et les transferts des juifs en zone nord, à destination des camps d'extermination. Avant novembre 1942, ces transferts furent pris en charge par les autorités vichystes. Ils s'accentuèrent après l'occupation avec de fortes différences entre l'attitude des autorités allemandes et italiennes.

2 000 CFA

En octobre 1917, la révolte arabe est la grande affaire du renseignement britannique. Mais, particularité du système colonial, elle est de la compétence de deux services différents, l'Arab Bureau, au Caire, et la dépendance du Gouvernement de l'Inde, à Bagdad. Chacun de ces services délègue auprès des chefs arabes un émissaire : Thomas E. Lawrence pour l'un et Harry St. John Bridger Philby pour l'autre. Le second aurait dû se subordonner au premier, puisqu'il convient de soulever les tribus d'Arabie contre l'armée ottomane. Chacun fait un choix stratégique différent, l'un se conformant aux ordres et promouvant Husayn bin 'Alï, le chérif de La Mecque, l'autre choisissant de favoriser Abd al-'Aziz Âl Su'ùd, le souverain wahhabite du Nedjd. Les deux hommes se rencontrent après-guerre, leurs choix initiaux, confrontés à la subtilité de la politique britannique, ayant achevé de les décevoir.

2 500 CFA

À l'occasion des 140 ans de La Dépêche du Midi, Vite et bien, des nouvelles de La Dépêche offre un regard romancé mais réaliste sur l'histoire de ce journal mythique. Nourri de recherches documentaires et d'entretiens avec les «anciens» qu'ils soient ouvriers typographes, rédacteurs en chef ou standardistes, le texte de Michel Mathe offre une traversée d'un siècle et demi d'histoire politique, économique et journalistique du sud-ouest de la France. Ce roman, d'une forme peu conventionnelle, est constitué d'un ensemble cohérent de nouvelles qui se répondent les unes aux autres et s'enchâssent pour dresser un portrait impressionniste mais étonnamment pragmatique de ce vénérable quotidien. Un ouvrage qui prouve, si besoin était, la vitalité sans cesse renouvelée de la Dépêche du Midi, le journal de la démocratie qui renseigne vite et bien.

L’archipel du Goulag – Tome I

4 000 CFA
0 out of 5
0avis
4 000 CFA

L'Archipel du Goulag traite du système carcéral et de travail forcé mis en place en Union soviétique. Écrit de 1958 à 1967 dans la clandestinité, l'ouvrage ne se veut ni une histoire du Goulag ni une autobiographie, mais le porte-parole des victimes du Goulag : il est écrit à partir de 227 témoignages de prisonniers ainsi que de l'expérience de l'auteur. Soljenitsyne précise que « Ce livre ne contient ni personnages ni événements inventés. Hommes et lieux y sont désignés sous leurs vrais noms ».

Bagnoles-Téssé et… l’histoire

2 000 CFA
0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Comment Bagnoles-Tessé a connu le destin du département ou pays normand de l’Orne ? Selon la légende locale, les origines de l’activité thermale dateraient du Moyen Âge. Cette dernière raconte que le seigneur médiéval Hugues de Tessé sentant qu’il atteignait la fin de sa vie décida d’abandonner son cheval Rapide dans la forêt d’Andaine. Il fut stupéfié quand l’animal revint quelques heures plus tard, fort et totalement revitalisé. Sans aucun ressentiment, Rapide emmena son maître vers les eaux de Bagnoles où, après avoir bu, il fut aussi rajeuni. La station thermale était née…

6 000 CFA

Ce « livre noir » est un procès intenté au communisme réel, un réquisitoire général après les terrifiants témoignages accumulés depuis L'Aveu d'Arthur London, ou L'Archipel du Goulag, d'Alexandre Soljenitsyne. On ressort accablé de cette litanie d'exactions sanglantes. Les purges de Staline, les famines idiotes du Grand Bond en avant ont une monstruosité abstraite. Mais ce qui, dans cet ouvrage, laisse sans voix, ce sont les très nombreuses paroles de survivants. Rescapés de la Kolyma, du Laogai chinois ou de l'Angkar khmer rouge, ils sont des dizaines dont les filets de voix font jaillir des visages blessés, des vies en miettes. Et leurs petites voix confluent pour donner mille visages, mille âmes, à la foule anonyme des centaines de millions de victimes. Le Livre noir du communisme rend compte de l'abjecte réalité du crime de masse, où, derrière des prétextes idéologiques, se dissimulent les nombreuses complicités, la bestialité des bourreaux et de leurs chefs. C'est une lecture amère. Mais n'en faut-il que d'aimables ?

Affichage des produits 1–48 sur 219

POINT DE RETRAIT- DAKAR
178 avenue du Pdt Lamine Gueye
Cabinet médical, 1er étage
Lun – Ven : 9h-12h / 15h-17h
Sam : 9h-12h
POINT DE RETRAIT - NGAPAROU
L’Artyshow, route Ngaparou-Saly
En face de « PMI Piscine »
Mar – Sam : 9h-13h / 15h-19h
Dim : 9h-13h - 77 522 20 18
INFORMATION
contact@labouquinerie.sn
77 872 52 83