Cart

Humour

Voici les 34 résultats

Comment voyager avec un saumon

2 000 CFA
0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Avez-vous déjà eu besoin de mettre un saumon fumé dans le mini-frigo de votre chambre d’hôtel ? Tenté d’installer un logiciel en lisant les trois volumes d’explications fournis par le fabricant. Renoncé à prendre un médicament anodin en raison des risques terribles que sa notice fait peser sur  » certains sujets  » ? Entrepris de chercher du sexe sur Internet ? Si vous répondez oui à l’une de ces questions, alors vous vous reconnaîtrez dans les pages de ce livre, qui relate, sur un mode hilarant et, hélas, vraisemblable, les aventures et mésaventures de l’homme d’aujourd’hui. En guise de bouquet final, vous découvrirez la Cacopédie : un hallucinant voyage dans le savoir scientifique moderne poussé vers la folie à force d’atomisation et de luxe théorique…

Pourquoi les hommes mentent

1 000 CFA
0 out of 5
0avis

Pourquoi les hommes mentent

0 out of 5
0avis
1 000 CFA

« Les hommes ont les plus grandes peines du monde à dire – je suis désolé – parce qu’une telle phrase revient à avouer qu’ils ont tort. Beaucoup de femmes ont l’impression que les hommes sont programmés pour s’acheter des vêtements affreux et elles n’ont pas tout à fait tort. Il ne serait guère surprenant que des scientifiques découvrent un jour chez l’homme le gène du mauvais goût. » Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les hommes sans jamais oser le demander !

A découper selon les pointillés

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Un très bon cru saignant des aventures de Béru et San-Antonio … en effet, il n’est jamais bon, pour une fille, d’avoir la tête ailleurs. Surtout quand ses membres sont éparpillés aux quatre coins de Paris …

Du plomb dans les tripes

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Du plomb dans les tripes

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Quand j’étais môme et que ma bonne vieille Félicie m’emmenait en vacances à la montagne, dans le Jura, j’adorais fureter du côté de la scierie. J’ai toujours aimé l’odeur du bois fraîchement coupé et le grincement plaintif des scies mécaniques mordant le sapin… Non, ne croyez pas que je cherche à vous pondre de la Haute Littérature, ni que le bucolique (néphrétique) soit à l’ordre du jour, car je vous jure que cette passion de mon enfance, je l’ai perdue… A tout jamais… Car présentement, je me trouve lié sur une de ces scies qui faisaient mon admiration… Et c’est moi qui fais le rondin. La lame se trouve très exactement à 1 mm de mon buste et je ne dispose plus que d’un centième de seconde pour agir… C’est ce qui s’appelle avoir du pain sur la planche !

Emballage cadeau

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Emballage cadeau

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Généralement, l’éditeur demande à l’auteur de pondre un texte vachement alléchant pour placarder à cet endroit. Mol, à force, ça me fait tarter, ce batelage de foire. Que al ça continue je te vous fous la photo en couleurs de mon scoubidouverseur à la place du blabla demandé. Pas grandeur nature, évidemment, le format per-mettrait pas I. SI vous avez pas confiance dans la munificence de ce livre ; si vous êtes pas intimment con-vingt-cul que l’histoire ci-devante est pleine de coups de théâtre, de gonzesses habillées d’un timbre-poste, de descriptions à la mords-moi le neutron et de calembredouilles, alors finissez de me tripoter avec vos mains sales, reposez-moi sur le rayon où que vous m’avez pris et foncez dans le fond du magasin acheter la vie de Sainte-Tignasse de Loyola. Je veux plus mettre ma prose en’ vitrine, mol ! J’ai ma dignité, mo ! Ou en tout cas Je fais comme si !

Maman, les petits bateaux …

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

On t’a déjà mené en bateau, non? Donc tu as le pied marin, si tu n’as pas l’air malin. Alors, mets ton béret à pompon et embarque, matelot! Grimpe avec Béru et moi sur le Thermos pour une croisière very délectable. Tu trouveras à bord des sirènes très sublimes, avec une proue qui n’a pas besoin de soutiens-loloches et une poupe que tu peux déguster à la cuiller. Y’a du champagne, du punch, de la vodka et du caviar… Et des bombes en guise de dessert. Très glacées tu verras. Avec elles, t’es sûr de faire un boum… C’est les requins qui vont être contents! Et si tu as envis de la quille, ben, sers-toi. Avant qu’elle coule.

A tue … et à toi

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

A tue … et à toi

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Dubois, lui, tout en gobant ses marennes, m’expliquait en détails la gastro-entérite de sa femme de ménage… C’est vous dire si la plus totale harmonie régnait dans la salle à manger de ses bons amis ! Et soudain, au moment pile où la mère Dubois se la radinait triomphalement une gigantesque marmite recélant le cassoulet : vlan ! Ou plutôt « dring » ! Le bignou s’est mis à carillonner….

Berceuse pour Bérurier

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Berceuse pour Bérurier

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Je file un coup de périscope hors de ma titre et j’avise une Aronde qui se pointe à ma hauteur. L’espace d’une seconde, je me dis qu’il s’agit peut-être d’un coup fourré organisé par des malfrats qui en voudraient à mes os préférés, mais je décide que des truands ne klaxonneraient pas pour se signaler à mon attention et que, d’outre part, ils ne rouleraient pas dans une Aronde. Alors je lève le pied…

San-Antonio – Si, signore !

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Quand le vieux se mêle de l’organiser un coup-fourré, tu peux commencer à lui tresser des lauriers.
Histoire de le sacrer roi des naves… Car on ne peut pas faire mieux dans le genre sac d’embrouilles.
Pourtant, moi, la Sicile, j’étais partant. Tu te serais douté qu’on allait s’y chicorner avec les agents simples, doubles et triples du monde entier ? Et que j’y prendrais des panards à grand spectacle avec ces dames de la famille MACHINCHOUETTI ? Eh bien, c’est pourtant ce qui nous attendait là-bas ! Plus quelques avatard pas piqués des hannetons que je te laisse le soin de découvrir tout seul, comme un grand. Après tout, si tu n’es pas encore majeur, t’es au moins vacciné. Non ?

Journal d’un cobaye

4 500 CFA
0 out of 5
0avis

Journal d’un cobaye

0 out of 5
0avis
4 500 CFA

A. J. Jacobs conçoit sa vie comme une expérience grandeur nature. Après L’Année où j’ai vécu selon la Bible, le roi du journalisme expérimental se lance un nouveau défi : comprendre les mystères de la vie moderne. Pour atteindre son objectif, il n’hésite pas à se soumettre à une série d’expériences aussi drôles qu’inattendues : à l’heure où les grandes entreprises externalisent dans des pays à bas coût, il décide de délocaliser sa propre vie et engage deux assistantes en Inde pour gérer chaque détail de son quotidien, des e-mails aux disputes avec sa femme ; il pratique pendant un mois l’Honnêteté radicale – un mouvement qui encourage à toujours dire ce que l’on pense ; il tente d’être l’homme le plus rationnel du monde, en s’appuyant sur la science pour prendre les meilleures décisions, du choix des produits au supermarché à la façon de parler à son fils ; sur Internet, il se fait passer pour la séduisante baby-sitter de son fils et lui cherche un petit ami sur des sites de rencontres ; enfin, et c’est peut-être son expérience la plus extrême, il accepte de céder pendant un mois au moindre caprice de sa femme, et peu importe si cela signifie s’adonner à des massages de pieds ou regarder des comédies romantiques. A. J. Jacobs n’a pas son pareil pour dénoncer avec humour et intelligence les petits et grands travers de notre société. Son Journal d’un cobaye en est la preuve.

La guerre des légumes

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

La guerre des légumes

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Un dimanche soir, la paix et la sérénité qui règnent dans un couvent de Dublin sont troublées par l’irruption d’une femme. Philo, couverte de tatouages et pesant près de cent vingt kilos, cherche désespérément un refuge après avoir fui le domicile conjugal. Son goût pour le tabac, la bonne chère et les jurons ne font pourtant pas d’elle la candidate idéale pour la vie contemplative. Mais Philo est désespérée… Une fois sous la protection des religieuses, elle retrouvera sa confiance et une place au sein de la communauté. Mais il lui faudra tôt ou tard affronter les failles de son existence un mari alcoolique, un fils délinquant et un sombre secret qui la hante depuis des années. Le quartier des docks de Dublin, où s’est déroulée l’enfance de Peter Sheridan, est aussi l’une des forces de ce livre poignant et d’une irrésistible drôlerie.

1 500 CFA

En 2006, Anne de Rancourt, mère admirable de quatre jeunes adolescents, faisait rire la France entière (et certains pays adjacents) avec un inénarrable pamphlet : Comment élever un ado d’appartement ? Cinq ans plus tard, lesdits ados enfin élevés (mal) et devenus grands (dadais) refusent de quitter le cocon familial. L’auteure au bord de la « crise de mère » ne sait plus alors à quel saint se vouer pour enrayer leur « tanguysme » chronique. Il faut que jeunesse se casse ! C’est pourquoi elle imagine des stratagèmes pervers pour les persuader d’aller voir ailleurs « si elle y est ». Il faudra qu’elle leur « pourrisse grave » la vie et qu’elle s’immisce entre autres dans leurs fêtes rituelles pour qu’ils se décident enfin à ouvrir un œil sur ce qui les attend hors du cocon familial. Mais leur mère si aimante acceptera-t-elle de les laisser partir ? C’est tout le paradoxe de ce livre aussi drôle qu’émouvant.

Le petit Nicolas et les copains

2 000 CFA
0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Mon premier a un papa qui lui achète tout ce qu’il veut. Mon deuxième est le chouchou de la maîtresse. Mon troisième est le plus fort de la classe. Le papa de mon quatrième est agent de police. Mon cinquième est le dernier de la classe. Mon sixième qui est très gros aime manger. Mon tout est la plus chouette bande de copains qui ait jamais existé : Geoffroy, Agnan, Eudes, Rufus, Clotaire, Maixent, Alceste, Joachim… et le petit Nicolas !

Le grand café des brèves de comptoir

3 000 CFA
0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Ce livre est un bistrot ! Il suffit d’ouvrir la porte et d’entrer. S’installer au comptoir. Écouter ce que les gens accoudés disent sur tout et sur rien en buvant un verre. On y retourne à l’envi. Le grand café des brèves de comptoir ne ferme jamais ! Ce livre est une machine infernale, une machine à écouter. Il contient près de 9000 brèves inédites entendues par l’auteur dans quelques centaines de cafés en France pendant mille et un jours de bar ! Notées et remises dans la bouche des clients accoudés au zinc du livre.

1 000 CFA

Tout petit, il est tombé dans la potion magique, qui est-ce ? En 1885, il découvrit le vaccin contre la rage, qui était-ce ? 365 devinettes et énigmes sur les personnages célèbres.

2 000 CFA

Ami salarié qui vivez dans la terreur du prochain plan social, ce manuel est fait pour vous: désormais, vous passerez pour un professionnel irréprochable sans pour autant cesser de glander au bureau. À vous les bonus et les stock options ! Spécialistes de la promotion interne facile et de la flemme à haut rendement, les auteurs ont pris sur leurs RTT pour rassembler cette somme de techniques de pointe: ainsi, vous découvrirez les arcanes de l’inflation verbale, les stratégies novatrices d’Irrédentisme de Survie Professionnelle (ISP) et les mystères de la guerre en open space. Un ouvrage d’utilité privée qui permettra à chacun de laisser passer l’orage, installé bien au chaud entre le local de la photocopieuse et la machine à café.

Oh toi le belge, ta gueule !

4 000 CFA
0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Chaque week-end, Philippe Geluck a tracé un portrait courtois et ironique de l’invité de Vivement Dimanche. Il s’est adressé aux éminents représentants du monde politique et du show-biz, de Ségolène Royal à Vanessa Paradis, de Jean Rochefort à Jean-Pierre Raffarin, de Monica Bellucci à Jane Fonda… Oh toi le Belge, ta gueule ! titre affectueusement donné par Alain Delon, propose de retrouver les meilleures pages de cette correspondance à sens unique, ponctuée par le dessin du Chat.

Anatomie de l’amant de ma femme

4 000 CFA
0 out of 5
0avis
4 000 CFA

A trop fréquenter la littérature, il arrive qu’on tombe dedans. Lecteur invétéré, époux d’une écrivaine nantie d’un petit renom, architecte en rupture de plans, le héros de ce premier roman n’est pas avare de confidences sur son grand projet : écrire un livre, lui aussi. Mais son écran d’ordinateur ne se remplit que d’images qui ralentissent son travail tout en accélérant son flux sanguin…Les affres de la création deviennent de terribles compagnons dont on se distrait d’un poignet actif. Alors, le jour où par ennui ou par dépit, notre homme commet l’incorrection de parcourir le journal intime de sa femme, il en est puni par une découverte qui porte un nom : Léon, et par une révélation : c’est un amant hors normes. Affolé, vexé mais stimulé, il se lance dans une enquête qui a tout d’une quête : pourquoi chez lui sexualité et littérature sont-elles autant liées ? Cet amateur de théories cocasses s’épanche et nous entraîne, l’air de rien, dans la dernière des grandes aventures : celle qui mène à soi.

2 000 CFA

Des scénarios géniaux… ou pas, des héros qu’on n’a pas vus cent fois… mais au moins quinze, des méchants qui expliquent leur plan diabolique au héros plutôt que de le tuer, des rebondissements inattendus pour tout le monde, sauf le spectateur, des histoires d’amour entre des gens qui se détestent mais à la fin, ils s’aiment, des bastons avec un méchant ultra-balèze qui perd contre le héros fluet. Bref, des clichés énormes qui méritent bien un petit illustré pour les rassembler tous et dans les ténèbres les lier… Un dessin minimal et impertinent, un humour mordant pour des clichés bien marrants.

Chéri, tu m’écoutes ?

1 500 CFA
0 out of 5
0avis

Chéri, tu m’écoutes ?

0 out of 5
0avis
1 500 CFA

Nicole de Buron s’amuse aussi de quelques problèmes en amour. La jalousie dont une épidémie ravage la Tribu. L’argent dans le couple (qui paye quoi ?). Les fêtes, y compris la pire : la Fête des mères avec ses colliers en noyaux de cerise ou en macaronis peints. Et le temps passe. Vous vous apercevez que l’Homme a plein de défauts agaçants (Vous aussi, si peu…). Mais vous en êtes toujours amoureuse. Parce que vous êtes une sainte (chérie). Voilà un livre qui, comme les lectrices l’écrivent souvent à Nicole de Buron, « est si drôle qu’il mérite d’être remboursé par la Sécurité Sociale » comme anti-dépresseur.

Le C.V. de Dieu

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

Le C.V. de Dieu

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Après avoir créé le ciel, la Terre, les animaux et l’homme, Dieu commença à s’ennuyer. Il lui fallait de l’activité. Il décida de chercher du travail et comme tout un chacun, il rédigea son curriculum vitae.

Ça peut pas rater !

5 000 CFA
0 out of 5
0avis

Ça peut pas rater !

0 out of 5
0avis
5 000 CFA

« J’en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez ! J’en ai plus qu’assez de vos sales coups ! C’est votre tour de souffrir ! » Marie pensait avoir trouvé l’homme de sa vie, jusqu’à ce que son couple implose de façon brutale et scandaleuse. Anéantie, elle prend une décision sur laquelle elle jure de ne jamais revenir : ne plus faire confiance aux mâles et surtout, ne plus rien leur passer. Ni dans sa vie privée, ni au travail. On remet les compteurs à zéro. On renverse la vapeur. La gentille Marie est morte, noyée de chagrin. À présent, c’est la méchante Marie qui est aux commandes. Marie est remontée comme un coucou. Marie ne croit plus à l’amour, ce mirage source de tous les malheurs des femmes. Mais voilà, Marie a du cœur, une famille, des amies aussi tordues qu’elle et une soif de vivre qui n’a pas fini de la précipiter dans des plans impossibles. Et si, au-delà de ses illusions perdues, il était temps pour elle de découvrir tout ce qui vaut vraiment la peine d’être vécu ?

Lire aux cabinets

1 000 CFA
0 out of 5
0avis

Lire aux cabinets

0 out of 5
0avis
1 000 CFA

A tous ceux qui se plaignent de ne pas avoir le temps de lire, Henry Miller fait quelques suggestions pleines de bon sens : lisez dans les transports en commun ou, mieux encore, aux cabinets ! N’est-ce pas là un endroit calme où personne en vous dérangera ? Après tout, puisque nous sommes obligés d’y aller, pourquoi ne pas profiter au mieux du temps que nous y passons ? Pourtant, à bien y réfléchir, ce n’est peut-être pas une si bonne idée… Miller s’invite dans notre intimité et se livre à quelques réflexions désopilantes en mêlant souvenirs et anecdotes sur les cabinets… de lecture.

Voyages en absurdie – Chroniques

3 500 CFA
0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Stéphane De Groodt est un adepte du jeu de mots et du calembour, s’inscrivant dans la ligne de Raymond Devos. Dans ses chroniques sur RTL (« A la bonne heure »), il présente un courrier imaginaire des auditeurs, sur un ton burlesques et décalé. Par exemple : « Je m’appelle Martine. J’ai 82 ans et deux caniches, en plus d’avoir Alzheimer et deux caniches. Mais j’ai encore une excellente mémoire pour une femme de 2 ans qui doit s’occuper de 82 caniches. ». Sur Canal + (« Le Supplément »), il narre sa rencontre fictive avec une célébrité (Nicolas Sarkozy, Michel Denisot, Kim Jong-un.), sur un mode surréaliste. Stéphane De Groodt est un acteur et humoriste belge. Il a notamment joué dans la série « Mes amis, mes amours, mes emmerdes » sur TF1 et a repris au théâtre à Bruxelles le rôle de Patrick Bruel dans « Le Prénom ». Il a présenté une chronique dans « La Matinale » de Canal + puis dans « A la bonne heure » sur RTL et dans « Le Supplément » sur Canal +.

4 000 CFA

Toutes ces années passées dans le Bas-du-Fleuve ont fait de Boucar Diouf un « baobab recomposé », comme il le dit lui-même. « Entre mes racines africaines et mon feuillage québécois, se dresse mon tronc sénégalais. » Ce recueil de contes et d’anecdotes est à l’image de ses spectacles : un délicieux mélange de tendresse et d’humour, un savoureux voyage de la savane à la banquise !

Le petit Nicolas – Joachim a des ennuis

1 500 CFA
0 out of 5
0avis
1 500 CFA

Le petit Nicolas, un ami d'enfance. L'enfance des préaux bruyants, des cours pavées et des chagrins scolaires. L'enfance des affreux jojos en culottes courtes qui subissent, goguenards, . les leçons de morale d'un directeur d'école aux lunettes si sévères et au regard tellement indulgent. Le temps de l'argent de poche, et celui des poches trouées.

Astrorire – Le Sagittaire

1 000 CFA
0 out of 5
0avis

Astrorire – Le Sagittaire

0 out of 5
0avis
1 000 CFA

Une nouvelle façon de voir l’astrologie avec humour et décontraction. Panorama des qualités et des défauts de chaque signe, mis en image par les dessinateurs les plus drôles. L’Astrorire, c’est le cadeau qui prédit la bonne humeur.

L’annuel de la contrepètrie

3 000 CFA
0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Pour jouer avec les mots et l'actualité ! A propos de la guerre en Irak : Bush est content, Saddam est enfermé ! Ou encore, à propose de la société : Les députés socialistes qui n'ont pas la parole peuvent se vexer ! Décidément, avec Armelle Finard, les phrases les plus anodines s'avèrent particulièrement… glissantes ! Dans cet Annuel sont rassemblées près de 1500 contrepèteries savoureuses, classées par thèmes, qui permettent de briller en société quelle que soit l'occasion. Elles sont en revanche à réserver, comme c'est l'usage, à un auditoire choisi. Pour les débutants et les paresseux (et pour ceux qui n'ont pas compris les deux contrepèteries ci-dessus) les solutions sont fournies en fin d'ouvrage.

Signé Francis Blanche

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Signé Francis Blanche

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

« Signé francis blanche » est une anthologie de ses meilleurs gags et de ses textes les plus drôles.

3 500 CFA

Si l’égalité des sexes demeure une nécessité sociale, politique et économique, elle a pourtant du mal à passer l’épreuve du quotidien. Qui, homme ou femme, ne s’est pas trouvé confronté à ces mille petits détails qui nous font penser que, définitivement, l’autre est si différent ? Pourquoi les hommes ne peuvent-ils pas répondre à une question quand ils lisent le journal ? Pourquoi demandent-ils toujours à leur femme où se trouve l’objet qu’ils cherchent alors qu’ils l’ont devant les yeux ? Pourquoi se plaignent-ils que les femmes ne sachent pas conduire ? Pourquoi les femmes n’ont pas le sens de l’orientation ? Pourquoi devinent-elles toujours qu’il leur ment ? Pourquoi cassent-elles la vaisselle quand elles sont en colère ? Pourquoi cette préférence des uns pour le sexe et des unes pour la tendresse ? Ou cette soi-disant insensibilité des uns et hypersensibilité des unes ? Toutes ces différences, et d’autres encore, vues par Allan et Barbara Pease, sont interprétées ici le plus sérieusement du monde mais raconté avec beaucoup d’humour. Ou comment rendre léger et hilarant l’éternel combat de la testostérone et de l’œstrogène.

Ma vie, mon oeuvre, mon scooter

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

« C’est un livre que j’ai longtemps mûri : l’idée m’en est venue quand j’avais trois ans et demi, pendant que mon père cassait des cailloux en Allemagne, du 9 au 16 novembre 1989. Simplement, pour le publier, j’ai attendu de savoir écrire et d’être légitime – parce que moi, je ne veux pas du soupçon. » J. S.

Le rire sur ordonnance

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

Le rire sur ordonnance

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Avec le Rire sur ordonnance, vous ferez une bonne cure de rirothérapie.

INDICATIONS
Convalescence, dépression, morosité, vague à l’âme, langueur, tristesse vespérale.

CONTRE-INDICATIONS
Après une opération de l’abdomen ou en cas d’hypertrophie de la rate.

COMPOSITION
Anecdotes et perles médicales, chirurgicales, pharmaceutiques, kinésithérapeutiques, infirmières ques, dentaires et thermales, toutes authentiques.

POSOLOGIE
Traitement préventif : 5 à 10 pages par jour, selon prescription médicale. Traitement de choc : Avaler le livre dans la journée.

Les carnets du major Thompson

1 500 CFA
0 out of 5
0avis
1 500 CFA

Les carnets du major M. Marmaduke Thompson. Découverte de la France et des Français. Abandonnant la chasse au tigre, le major W. Marmaduke Thompson décide d’explorer la jungle française et consigne ses observations sur les autochtones, leurs comportements, leurs manies, leurs qualités, leurs défauts…Les Carnets du major Thompson sont un des plus grand succès de ces dernières années. Traduit dans vingt-huit pays, ce chef-d’oeuvre d’humour fait l’objet d’éditions scolaires et universitaires en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Suède, aux Etats-Unis, etc.

Guide de survie à l’usage des parents

3 000 CFA
0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Le comportement des enfants, osons le dire, est souvent infantile. Peu compatible avec la dignité du genre humain. Somme toute, nous dirions que les enfants sont de chics types, d’accord, mais extrêmement pénibles, bruyants et agités. Petits, ils braillent à tue-tête plutôt que de s’exprimer avec mesure, comme des gentlemen. Mais au moins restent-ils confinés dans leur étroit berceau. En prenant de l’âge, ils parviennent à se déplacer et à venir hurler directement dans vos oreilles. C’est atroce. Et pourtant, chose extraordinaire, il est possible de cohabiter avec eux ! Ce manuel de survie à l’usage des parents vous expliquera comment.

Voici les 34 résultats

POINT DE RETRAIT- DAKAR
178 avenue du Pdt Lamine Gueye
Cabinet médical, 1er étage
Lun – Ven : 9h-12h / 15h-17h
Sam : 9h-12h
POINT DE RETRAIT - NGAPAROU
L’Artyshow, route Ngaparou-Saly
En face de « PMI Piscine »
Mar – Sam : 9h-13h / 15h-19h
Dim : 9h-13h - 77 522 20 18
INFORMATION
contact@labouquinerie.sn
77 872 52 83