Cart

Nouvelle

Affichage des produits 1–48 sur 91

Maktub

4 000 CFA
0 out of 5
0avis

Maktub

0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Maktub est un recueil d’histoires, de paraboles qui, si elles n’ont nullement la prétention de constituer un apprentissage, représentent un trésor coloré de sagesse en fragments. Ces courts textes, inspirés à l’auteur par les sources et folklores les plus divers, sont nés d’une contribution de Paulo Coelho au quotidien brésilien la Folha de São Paulo. Devant le succès rencontré par la rubrique, l’auteur a décidé de sélectionner ses textes préférés pour offrir à ses lecteurs du monde entier ce Maktub, approfondissant par le jeu d’une mosaïque son message immuable: celui de la légende personnelle et des enseignements de l’âme du monde.

Toine

1 500 CFA
0 out of 5
0avis

Toine

0 out of 5
0avis
1 500 CFA

Joyeux drille, amateur d’eau-de-vie et de bonne chère, le cabaretier Toine est cloué au lit par une attaque de paralysie. Sa femme, qui ne supporte pas son inactivité, l’oblige à couver des œufs ! Pour avoir cédé une fois aux appétits de la chair, Rose, une fille de ferme besogneuse, paraît condamnée jusqu’à la fin de ses jours à porter sa maternité comme un fardeau. Le père Amable, lui, a épargné toute sa vie. Aussi, foi d’honnête homme, son fils ne dilapidera pas ses économies en épousant une fille déjà mère ! Maupassant nous livre six contes et nouvelles de Normandie, tour à tour drôles, émouvants et cruels.

La fin de la jalousie

500 CFA
0 out of 5
0avis

La fin de la jalousie

0 out of 5
0avis
500 CFA

Profondément épris de la belle Françoise , Honoré de Tenvres s’émeut sans cesse de cet incroyable amour. Jusqu’au jour où on lui dit qu’elle a la réputation d’être une femme facile. Bouleversé, il découvre brutalement les tourments de la jalousie… Mondains, voluptueux et cruels, les personnages de ces nouvelles de Proust virevoltent avec un raffinement qui annonce les héros d’A la recherche du temps perdu.

Retour au pays bleu

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Retour au pays bleu

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Nouvelles de Provence et d’ailleurs. Françoise Bourdon nous conte plusieurs histoires émouvantes autour de personnages en quête de bonheur à travers les joies et les drames qui scandent la vie. Des nouvelles magnifiques, pétries d’humanité, portées par une écriture limpide qui vise toujours juste : le cœur du lecteur.

Le Petit Nicolas voyage

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

Le Petit Nicolas voyage

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Ce qui est bien à la maison, c’est qu’on peut s’amuser avec maman, faire des mots croisés très difficiles avec papa ou téléphoner à Alceste. Mais en train ou en avion, en Bretagne ou en Espagne, quand on part en vacances, on est drôlement content parce que c’est toujours une aventure terrible! Après, on a des tas de souvenirs à raconter aux copains quand on rentre à l’école… Retrouvez le Petit Nicolas dans ses nouvelles aventures portées par le formidable talent de Goscinny et de Sempé, deux grands auteurs à l’humour irrésistible.

Le Horla

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

Le Horla

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Quel est cet être impalpable et mystérieux, ce Horla tapi dans l’ombre, prêt à bondir pour posséder sa proie ? On cherche à le saisir mais il s’échappe sans cesse, on croit le dominer et c’est lui qui nous tient. Alors, peu à peu, inexorablement, nous plongeons dans les abîmes insondables de la folie : la mort, ultime pulsion, n’est-elle pas la seule issue ?… Au contraire, c’est le désir de vie, ou plutôt le besoin d’argent, qui unit Lesable et Cora : faire un enfant pour toucher l’héritage, pas si simple que ça ? Le Horla et L’héritage sont les fragments d’une même vision du monde où Maupassant mêle avec talent le récit tragique d’une démence et la satire d’un amour de pacotille.

Les dossiers extraordinaires – Tome I

800 CFA
0 out of 5
0avis
800 CFA

On a l’habitude d’employer le mot extraordinaire dans un sens qui n’est plus le sien, en lui donnant volontiers la signification de merveilleux, formidable, fantastique, etc. Bref, un sens « meilleur ». Il faut revenir, pour Les dossiers extraordinaires, au sens réel du mot, c’est-à-dire : « hors du commun ». Et ce qui est hors du commun peut l’être dans les deux sens, le pire comme le meilleur. Si j’ai choisi de raconter le pire, c’est en quelque sorte par amour de la vérité, parce que le pire est difficile à comprendre, difficile à vivre, à supporter et à raconter. Parce que le pire, lui aussi, est exemplaire. Si ces dossiers sont extraordinaires, c’est parce qu’ils sont vrais, qu’ils parlent d’hommes et de femmes et même d’enfants qui ont basculé à un moment de leur vie dans un monde qu’il serait peut-être trop facile d’ignorer.

Les travaux d’Hercule

1 500 CFA
0 out of 5
0avis

Les travaux d’Hercule

0 out of 5
0avis
1 500 CFA

Le célèbre Hercule Poirot tire sa révérence : il compte profiter d’une retraite paisible pour enfin se consacrer à la culture des courges. Mais son ami M. Burton, professeur de littératures grecque et latine, provoque le détective : Hercule a accompli douze travaux et la brillante carrière de Poirot ne vaut rien face aux exploits du héros homonyme. Il décide alors de résoudre douze dernières affaires triées sur le volet qui consacreront sa légende. Dans L’Hydre de Lerne, il fait face au monstre le plus redoutable qui soit : la calomnie, et cette calomnie susurre que le docteur Oldfield a assassiné sa femme pour en épouser une autre… Hugh Chandler, Le Taureau de l’île de Crête moderne, semble en proie à la démence : perroquets morts, chiens et chats écorchés, est-il le vrai responsable de ces actes de cruauté ? Douze nouvelles, douze mystères brillamment élucidés.

Dans le jardin de Hawwâ

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Dans le jardin de Hawwâ

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Hawwâ´ (Ève), réceptacle vivant de sagesse ancestrale, de profonde érudition et d´incomparable culture domestique, réunit chaque été dans son riyâd, un collège de femmes qui se sont adonnées, au cours des ans, à toutes sortes de célébrations. Vint le moment où Hawwà´ les sollicita comme narratrices. Leurs contes nous sont restitués dans ce livre, sous forme de nouvelles et récits décrivant les métamorphoses de l´être dans son cheminement vers la lumière, et concernant hommes et femmes dans leur humanité intime. Fortement imprégnés de symbolisme, le lecteur y rencontrera l´essence féminine, dans son aspect tentateur, ou rédempteur. Le livre, dans son ensemble, évoque les grands problèmes du temps: solitude, perte d´identité, inégalités sociales…

Autour du feu de nuit

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Autour du feu de nuit

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Dans ce recueil de contes, on y apprend pourquoi le lièvre est le plus rusé des animaux, pourquoi quatre animaux qui avaient décidé de fonder une communauté l’ont rompue; nous découvrirons le sort de Diambassia l’aimée de tous, sauf de sa marâtre, et bien d’autres choses encore… Des contes tous originaux qui portent un regard tout à fait nouveau sur l’Univers.

Contes curieux des quatre coins du monde

2 000 CFA
0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Contes curieux des quatre coins du monde : Turquie, Punjab (Inde), Haïti, Tanzanie, Soudan, Iraq, Ethiopie, Liberia, Chili, Birmanie, Mexique, Palestine, etc. – Si d’une tradition à l’autre on trouve fréquemment des variantes d’un même conte, il en est certains qui frappent par leur singularité. Praline Gay-Para a réuni ici des récits du monde entier, qui tous suscitent la surprise – par leur liberté de ton, leur impertinence, leur humour ou leur exubérante imagination. Ce recueil apporte ainsi la preuve que les contes n’ont jamais fini de nous émouvoir, de nous étonner, et que, même s’ils proviennent de la nuit des temps, ils parlent encore d nous aujourd’hui. Illuminés par la plume et la voix de Praline Gay-Para, qui se les approprie avec talent, ces contes sont à lire et à dire. C’est leur seule chance de vivre longtemps.

Un cœur simple

500 CFA
0 out of 5
0avis

Un cœur simple

0 out of 5
0avis
500 CFA

« L’Histoire d’un cœur simple est tout bonnement le récit d’une vie obscure, celle d’une pauvre fille de campagne, dévote mais mystique, dévouée sans exaltation et tendre comme du pain frais. Elle aime successivement un homme, les enfants de sa maîtresse, un neveu, un vieillard qu’elle soigne, puis son perroquet ; quand le perroquet est mort, elle le fait empailler et, en mourant à son tour, elle confond le perroquet avec le Saint-Esprit. Cela n’est nullement ironique comme vous le supposez, mais au contraire très sérieux et très triste. Je veux apitoyer, faire pleurer les âmes sensibles, en étant une moi-même. »

Mondo et trois autres histoires

1 500 CFA
0 out of 5
0avis
1 500 CFA

Les contes de Le Clézio, qui semblent nés du rêve et du recueillement, nous parlent pourtant de notre époque. Venu d’ailleurs, Mondo le petit garçon qui passe, Lullaby la voyageuse, Jon, Juba le sage, Daniel Sindbad qui n’a jamais vu la mer, Alia, Petite Croix, et tant d’autres, nous sont délégués comme autant d’enfants-fées. Ils nous guident. Ils nous forcent à traverser les tristes opacités d’un univers où l’espoir se meurt. Ils nous fascinent par leur volonté tranquille, souveraine, accordée au silence des éléments retrouvés. Ils nous restituent la cadence limpide du souffle, clé de notre âme.

Le nom de l’arbre

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

Le nom de l’arbre

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Dans l’enfance, entre un grand-père tout-puissant et une mère possessive, Louis Quien a tenté de se frayer un chemin. Mais de quels souvenirs, de quels mensonges, de quels imaginaires a-t-il finalement hérité pour construire le présent si fragile qu’il interpelle aujourd’hui ? Comme s’il était étranger à lui-même, Louis Quien se traque, se dévoile et, dans le maquis de sa mémoire, il cherche les grands absents de sa vie : son père prisonnier et Juliette, l’absolu féminin, déportée, et si vite effacée. Ainsi s’impose à lui, au-delà des misères de l’Occupation, des espérances et des vengeances de l’après-guerre, la recherche de l’arbre dont les racines descendent si profond et dont nous aimerions tant retrouver le nom. Tout en traversant l’histoire tourmentée de la Belgique des années trente aux années soixante, ce foisonnant roman révèle le pouvoir des mots et de la fiction dans la remémoration. A travers un jeu de miroirs, où le moi s’éparpille et se reconstruit sans fin, Hubert Nyssen mettait déjà en place, dans ce premier roman, les éléments constitutifs de son œuvre : cette ample quête du passé, et surtout cette fête de l’imaginaire que sans cesse célèbre la multitude de poupées gigognes que chacun porte en soi.

Cirque de Missira

1 000 CFA
0 out of 5
0avis

Cirque de Missira

0 out of 5
0avis
1 000 CFA

De Siga qui puise dans ses souvenirs d’enfance pour donner le meilleur de son art à Sakura qui, rongé par le feu de l’ambition, mûrira longtemps sa vengeance sur la vie, toute une galerie de personnages, de scènes, de lieux vous transportent dans un univers kaléidoscopique, tout un pan de nos vies…

La Préférence Nationale

1 200 CFA
0 out of 5
0avis

La Préférence Nationale

0 out of 5
0avis
1 200 CFA

De son île natale au sol français, de la mendiante au professeur, de ses premiers émois à ses récentes déceptions, c’est à un triple voyage – géographique social et mental – que nous convie la narratrice de ce recueil. Usant d’une langue incisive et colorée, la jeune romancière et poétesse sénégalaise y dépeint tant la brutalité des sociétés traditionnelles que la calme violence qui sourd de nos sociétés d’exclusion. Sombre tableau que vient animer l’allégresse féroce du style et tempérer la douce nostalgie irradiant des premières années villageoises et de la solidarité sans phrases des pauvres.

19 000 CFA

1400 pages – La notoriété et la fécondité de l’œuvre de Maupassant ne sont plus à attester. La diversité de ses thèmes d’inspiration, l’alternance des tons, où l’humour souvent prévaut, la superposition des niveaux de lecture, la finesse de la peinture sociale, la précision de descriptions soulignant émois intérieurs, processus de la vie psychique et complexes méandres de l’âme sont autant de registres que sa plume allie à merveille.
Les pages sur la peur, l’appréhension de la solitude et du double traduisent, aujourd’hui plus que jamais, la modernité de son œuvre. La psychologie et la réflexion existentielle viennent couronner le talent de cet écrivain imprégné de dérision et de nihilisme. Cette édition est accompagnée d’un Quid de Maupassant imaginé par Dominique Frémy et plusieurs centaines d’articles nous renseignent sur la vie et l’œuvre du plus populaire de nos conteurs. Liste des oeuvres :
– Yvette – Contes divers (1884) – Contes du jour et de la nuit – Bel-Ami (roman) – Contes divers (1885) – Toine – Monsieur Parent – La petite Roque – Contes divers (1886) – Le Horla – Contes divers (1887) – Le rosier de Madame Hudson – La main gauche – Contes divers (1889) – L’inutile beauté

Servitude et Grandeur militaires

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Servitude et grandeur militaires est à la fois un roman et une réflexion autobiographique sur le métier militaire, que Vigny a exercé jusqu'à trente ans. La fiction s'incarne dans trois nouvelles, où les aventures, la tension, le pathétique mènent à la philosophie : « Une fable qu'il faut inventer assez passionnée, assez émouvante pour servir de démonstration à l'idée », écrit Vigny, qui apparaît, dans ces trois histoires de passion et d'émotion, tour à tour comme un aristocrate, un soldat, un poète, un styliste, un penseur.

2 500 CFA

Dans ces nouvelles, Doris Lessing nous présente au microscope l'enchevêtrement des comportements raciaux en Rhodésie et en Afrique du Sud, où le progressisme et la bonne volonté individuels ne peuvent mener qu'à des malentendus porteurs de catastrophes. Rapports entre noirs et blancs, mais aussi entre Afrikaners et Anglais, et entre leurs attitudes contradictoires vis-à-vis des noirs. « Quand je pense à tout ce que nous avons fait pour eux », s'indignent les blancs, abasourdis par l'ingratitude de leurs domestiques et de leurs ouvriers qui, sans eux, seraient encore des sauvages … L'incomréhension engendre la rancune, elle-même mère de la haine et de la délinquance.

La danseuse d’Izu

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

La danseuse d’Izu

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Prix Nobel de littérature en 1968, Yasunari Kawabata ne révéla peut-être jamais aussi bien que dans les cinq nouvelles de La Danseuse d’Izu la poésie, l’élégance, le raffinement exquis et la cruauté du japon. Est-ce là ce « délicat remue-ménage de l’âme » dont parlait le romancier et critique Jean Freustié ? Chacun de ces récits semble porter en lui une ombre douloureuse qui est comme la face cachée de la destinée. Un vieillard s’enlise dans la compagnie d’oiseaux, un invalide contemple le monde dans un miroir, et ce miroir lui renvoie d’abord son propre visage dans une sorte de tête à tête avec la mort… Rechercher le bonheur est aussi vain et aussi désespéré qu’apprivoiser une jeune danseuse, un couple de roitelets ou le reflet de la lune dans l’eau. Voici cinq textes limpides et mélancoliques, aussi pudiques sans doute dans l’expression que troublants dans les thèmes.

19 000 CFA

1480 pages -L’édition des œuvres de Maupassant publiées dans cette collection, en deux volumes, reprend l’intégralité des Contes et Nouvelles ainsi que ses deux romans les plus célèbres, Une Vie (1883) et Bel-Ami (1886). Liste des œuvres :
– Contes divers (1875-1880)
– La Maison Tellier
– Contes divers (1881)
– Mademoiselle Fifi
– Contes divers (1882)
– Contes de la Bécasse
– Clair de Lune
– Contes divers (1883)
– Une vie (roman)
– Miss Harriet
– Les soeurs Rondoli

1 500 CFA

En 2006, Anne de Rancourt, mère admirable de quatre jeunes adolescents, faisait rire la France entière (et certains pays adjacents) avec un inénarrable pamphlet : Comment élever un ado d’appartement ? Cinq ans plus tard, lesdits ados enfin élevés (mal) et devenus grands (dadais) refusent de quitter le cocon familial. L’auteure au bord de la « crise de mère » ne sait plus alors à quel saint se vouer pour enrayer leur « tanguysme » chronique. Il faut que jeunesse se casse ! C’est pourquoi elle imagine des stratagèmes pervers pour les persuader d’aller voir ailleurs « si elle y est ». Il faudra qu’elle leur « pourrisse grave » la vie et qu’elle s’immisce entre autres dans leurs fêtes rituelles pour qu’ils se décident enfin à ouvrir un œil sur ce qui les attend hors du cocon familial. Mais leur mère si aimante acceptera-t-elle de les laisser partir ? C’est tout le paradoxe de ce livre aussi drôle qu’émouvant.

Balades indiennes

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

Balades indiennes

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Un voyage fascinant au pays des épices, des saris et des mariages arrangés : des portraits de femmes à des moments importants de leurs vies, des secrets, des instants de bonheur ou de peine, des décisions lourdes de conséquences à prendre. Quatre nouvelles à la saveur exotique pour un périple en Inde inoubliable.

Un si bel amour et autres nouvelles

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

« Nicolaï Romanovitch allait sur ses cinquante-cinq ans, un âge respectable. Donc, entendons-nous bien, ne pas s’attendre aux plaisirs du lit ni compter dessus; en revanche, une pièce indépendante, une totale sécurité matérielle et, cela va de soi, du respect. De votre côté, honorable Xanthippe Ivanovna, les travaux domestiques et la garde du foyer, autrement dit, la lessive, la cuisine, le ménage. Quant à votre fils, je l’adopterai, je l’élèverai de mon mieux. Je lui ferai faire des études. Oui, de la musique, de la gymnastique… Un Ganymède aux pieds légers, fleurant bon l’huile d’olive et la jeune sueur… Chut, doucement, surtout, ne pas effaroucher la superbe mélodie. Petit à petit, miraculeusement, voilà que grandirait sous son toit un enfant délicat qui se métamorphoserait en jouvenceau …Un ami, un disciple, un amant… Et durant ces jours d’alcyon, il bâtirait d’un bec diligent le nid de son bonheur futur. » Les sept nouvelles ici rassemblées explorent toutes le sentiment amoureux, sous ses formes les plus diverses.

Destins sur ordonnance

5 000 CFA
0 out of 5
0avis

Destins sur ordonnance

0 out of 5
0avis
5 000 CFA

40 histoires où la médecine passe du meilleur au pire. Les médecins s’appellent docteur Fleming – l’inventeur de la pénicilline – ou docteur Adams, le célèbre « tueur de vieilles dames ». Le cadre de ces histoires haletantes peut être l’hôpital, bien sûr, mais aussi le pôle Sud ou un village perdu d’Australie. Quoi qu’il en soit, qu’il s’agisse de cet homme mordu par un crotale en Région parisienne, de cet enfant atteint de la maladie des os de verre, ou de ces greffes vitales qu’on attend et qui n’arrivent pas, dans tous les cas, il y a urgence. Des histoires vraies absolument incroyables.

25 histoires de mort

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

25 histoires de mort

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Omniprésente dans l’œuvre de T.C Boyle sous forme d’un humour noir particulièrement corrosif, la mort est au cœur de ce recueil de nouvelles. Que ce soit pour rire de ceux qui se mettent en tête de la défier, que ce soit pour sympathiser prudemment avec ceux qui voudraient jouer avec elle, ou pour suivre pas à pas l’agonie de ceux qui croiraient que l’amour peut la vaincre, T.C Boyle a une conscience accrue de notre fragilité, et n’a de cesse qu’elle apparaisse comme ce qu’elle est : le début et la fin de tout ce qui est dan ce monde.

Les dossiers incroyables

1 500 CFA
0 out of 5
0avis

Les dossiers incroyables

0 out of 5
0avis
1 500 CFA

Quand une femme se retrouve trois fois morte et enterrée…
Quand des crimes sont commis «à la manière de Patricia Highsmith »…
… Pierre Bellemare et Jacques Antoine ouvrent des « Dossiers incroyables ».
Hors du commun, ces histoires le sont toutes, qu’elles mettent en scène des personnages diaboliques, extravagants ou pathétiques, qu’elles racontent des aventures insolites, des engrenages sournois ou d’atroces machinations.

Lettres de mon moulin

1 500 CFA
0 out of 5
0avis

Lettres de mon moulin

0 out of 5
0avis
1 500 CFA

Le Nord de la France, noyé dans les brumes, ignorait le Sud. Alphonse Daudet le lui fit découvrir par ses « Lettres de mon moulin ». La Provence, celle de la mer et celle de la montagne, est apparue soudain avec ses troupeaux, ses belles Arlésiennes et ses parfums. Un siècle plus tard, maître Cornille et son secret, la mule du pape qui retient son coup de pied, le curé de Cucugnan, le sous-préfet aux champs, tous ses personnages vivent encore avec la même intensité. Tristes ou gais, mélancoliques ou satiriques, ces petits textes sont des chefs-d’œuvre de malice, de poésie et d’émotion.

Les bottes de sept lieues

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

Les bottes de sept lieues

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

A l’école, Antoine fait partie d’une bande. Un soir, en jouant un peu trop violemment, les enfants se blessent. Bras et jambes fracturés, ils se retrouvent à l’hôpital. Tout cela par la faute des «bottes de sept lieues» la merveille d’une vitrine d’un curieux magasin de la ville. Tous les enfants rêvent de ces bottes, chacun voudrait pouvoir les acheter. Mais Antoine est très pauvre. Peut-être n’est-ce pas ce qui compte le plus.

L’arbre des Possibles et autres histoires

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Vingt petites histoires sous forme de contes, de légendes, de minipolars. Bernard Werber nous offre avec L’Arbre des possibles des récits fantastiques où les dieux vont à l’école pour apprendre à bien gouverner leurs troupeaux d’humains, où les objets sont soudainement remplacés par leurs noms, où les gens ont l’esprit limité pour ne compter que jusqu’à vingt, où l’on part en vacances au XVIIe siècle après s’être fait vacciner contre la peste. Les hypothèses scientifiques les plus extraordinaires sur la conscience des végétaux, les probabilités de futurs de l’humanité ou les voyages spatiaux côtoient les théories philosophiques les plus amusantes. Foisonnant d’idées poétiques, de décors grandioses, de personnages drôles et truculents, ce livre révèle un nouvel aspect de l’œuvre de l’auteur des Fourmis et de L’Empire des anges.

La petite Roque

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

La petite Roque

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

C'est Médéric, le facteur, qui avait découvert le corps de la petite Roque sous la futaie du maire, au bord de la Brindille. Mais on eut beau chercher, on ne trouva pas le coupable. A quelque temps de là, le maire donna l'ordre d'abattre ses arbres et, surveillant les travaux, faillit périr écrasé sous le hêtre géant qui avait ombragé le crime, Imprudence? Non; geste d'un malheureux qui tente d'échapper à un spectre sans compromettre son honneur. Mais la fatalité s'acharne contre lui. Drame encore de la terre normande que l'histoire du Père Amable ou le procès de Rosalie Prudent ; drame parisien de l'Ermite ; tout petit drame d'un amour qui aurait Pu être à bord de l'Epave ; méditation sereine Sur les Chats ; conquête de Madame Parisse ; nostalgique fin de l'actrice Julie Romain, ou subtil et tendre récit de Mademoiselle Perle – neuf nouvelles où s'affirme le talent d'un maître conteur.

L’ange sur le toit

800 CFA
0 out of 5
0avis

L’ange sur le toit

0 out of 5
0avis
800 CFA

Quelques nouvelles, longues et denses – petits romans, presque. L’Afrique, les Rocheuses, des banlieues anonymes : le décor change, les milieux sociaux également. L’univers de Banks est vaste. Mais partout, le même territoire intérieur s’y déploie. Homme ou femme, jeune ou vieux, arpentent ici un no man’s land, un pays du non-retour, où chacun lance son cri muet pour appeler, de toutes ses forces, à la liberté, à la lumière. Causes perdues, espoirs trahis, et pourtant, la défaite n’est jamais sûre. Combats et déchirement profonds, d’autant plus profonds qu’ils s’opèrent dans une sorte de paix, un flottement et une errance où le contour qui peu à peu se précise prend la forme du destin. Liberté ou prédestination ? Banks est un moraliste. On peut trouver à cette littérature une esthétique un peu fruste (et la traduction n’arrange rien). Mais le propos atteint des abîmes sans fond, exploite des subtilités formelles infinies. À mesure qu’il plonge, Banks nous soulève. Et la psychologie la plus conventionnelle se transmue en apocalypse. –Scarbo

L’habit ne fait pas le moine

1 000 CFA
0 out of 5
0avis
1 000 CFA

Le sergent Marx, de retour d’Europe en 1945, est affecté dans une compagnie d’instruction où il a sous ses ordres un jeune soldat juif, Sheldon Grossbart. À sa demande, Marx intervient pour que les juifs de la Compagnie puissent se rendre à la synagogue le vendredi soir. Peu à peu, il se rend compte que le jeune soldat le manipule… Dans la banlieue de New York, un jeune garçon en première année de « high school » se lie d’amitié avec deux fils d’immigrants italiens, Albie Pelagutti et Duke Scarpa, promis à un brillant avenir de gangsters. Quinze ans plus tard, il se souvient… Deux nouvelles pétillantes d’intelligence et d’humour qui démontent les rapports ambigus de la société américaine et du monde juif.

Les Filles du feu – Les chimères

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Nerval lui-même qualifiait ce recueil de « descente aux enfers ». Texte aux accents ésotériques souvent obscurs, Aurélia ressuscite le mythe d’Orphée en une succession de rêves prophétiques et de délires visuels dont les surréalistes devaient faire leur miel. Dans « son petit habit brun de toiles d’araignées », Nerval côtoie sans cesse la folie et, cas unique en littérature, s’y abandonne humblement, en toute lucidité. Même Rimbaud n’ira guère plus loin. Écrivant comme sous la dictée de forces surnaturelles, dans un style haletant, précipité (il se suicidera peu de temps après), le poète se dépouille sans regrets de tous les artifices du réel. Le rêve seul peut répondre à ses questions hallucinées.

2 000 CFA

« L’officier mit la machine en route et, dans le silence qui s’instaurait, le condamné fut couché sous la herse. On détacha les chaînes et, à leur place, on fixa les sangles ; il sembla tout d’abord que, pour le condamné, ce fût presque un soulagement. Et puis la herse descendit encore un peu plus bas, car l’homme était maigre. Quand les pointes le touchèrent, un frisson parcourut sa peau… » Avec Le Soutier premier chapitre d’Amerika, et La Métamorphose, ce recueil de nouvelles constitue l’essentiel de l’œuvre qu’a voulu produire et publier Kafka. C’est donc là-dessus d’abord et surtout, si du moins c’est à l’écrivain qu’on s’intéresse, qu’il convient de le juger.

Le K

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

Le K

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

L'histoire du K, qui donne son titre au recueil, contient tous les thèmes familiers à Dino Buzzati, l'auteur du Désert des Tartares, et définit parfaitement un art où le merveilleux et l'humour se mêlent à l'observation lucide avec une maîtrise que confirment les cinquante autres récits suivants. Une sensibilité exacerbée, un sens aigu de la justice, un certain pessimisme aussi donnent une résonnance poignante au Compte, à la Petite Circé, à L'Ascneseur, au Veston ensorcelé, par exemple. Le fantastique de Buzzati est étroitement accordé à l'air de notre temps et aux préoccupations du jour : la guerre mondiale, la dictature, le mal de la jeunesse et la solitude, comme en témoignent Chasseurs de vieux, La Leçon de 1980 ou Suicide au parc et L'Arme secrète.

Est, Ouest

4 000 CFA
0 out of 5
0avis

Est, Ouest

0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Dans les contes de fées de Rushdie, l'Est rencontre l'Ouest, la légende s'allie au réalisme, la parodie se mêle au merveilleux. Truculents ou émouvants, ses personnages sont toujours imprévisibles. Un voleur offre à ses fils un moyen de subsistance en les estropiant. Et eux de protester quand un miracle les délivre de leur infirmité. Un usurier tyrannique trouve une relique ; il voit sa maison devenir un charnier. Et que penser de la belle Miss Rehana, heureuse de ne pas obtenir un visa pour l'Angleterre ? Salman Rushdie sait se faire tendre pour évoquer une petite fille nommée Scheherazade ou l'amour de Mecir, portier émigré d'Europe de l'Est, pour Aya, une minuscule Indienne de soixante ans… Il lui fait la cour et elle, dans son décor londonien, se laisse courtiser, telle une ingénue avec anglaises et éventails…

4 000 CFA

Toutes ces années passées dans le Bas-du-Fleuve ont fait de Boucar Diouf un « baobab recomposé », comme il le dit lui-même. « Entre mes racines africaines et mon feuillage québécois, se dresse mon tronc sénégalais. » Ce recueil de contes et d’anecdotes est à l’image de ses spectacles : un délicieux mélange de tendresse et d’humour, un savoureux voyage de la savane à la banquise !

Nouvelles

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

Nouvelles

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

9 nouvelles dans lesquelles Salinger décrit parfaitement sa nostalgie de l'enfance, et le décalage entre le cynisme du monde adulte et l'innocence enfantine. On pense notamment à la nouvelle la plus célèbre, la très marquante « Un jour rêvé pour le poisson-banane », où la contraste entre le dialogue Seymour/Sybil et la dernière scène est frappant, et terriblement beau. Ces nouvelles sont également un tableau de l'Amérique d'après-guerre, et de ses traumatismes, un sujet cher à Salinger qui ne s'est jamais remis de sa participation à la seconde guerre mondiale.

3 500 CFA

Saviez-vous qu’aux dernières nouvelles d’Égypte, Ramsès serait toujours vivant et qu’on peut même l’apercevoir à l’heure du déjeuner à Louxor ? Que, du côté de Lycopolis, une alchimiste du nom de Cléopâtre détiendrait le secret de la haute science ? Drôles, merveilleuses, poétiques ou mystérieuses, les vingt-trois nouvelles que Christian Jacq présente ici pour la première fois sous forme de recueil ne cessent de nous surprendre. Situées au temps des pharaons ou de nos jours, écho de textes égyptiens anciens ou souvenirs d’aventures vécues, toutes invitent à une séduisante rêverie entre étrange et réalité. Et qu’ils soient bergers ou puissants, artistes ou aventuriers, guerriers ou divinités, les héros de ces récits nous entraînent, par-delà le temps et l’espace, à réfléchir au sens de nos vies…

Œuvres – Tome I – 9 récits complets

5 000 CFA
0 out of 5
0avis
5 000 CFA

Gérard Labrunie, dit Gérard de Nerval, est un écrivain et un poète français, né le 22 mai 1808 à Paris. Figure majeure du romantisme français, il est essentiellement connu pour ses poèmes et ses nouvelles, notamment son ouvrage Les Filles du feu, recueil de nouvelles (la plus célèbre étant Sylvie) et de sonnets (Les Chimères) publié en 1854.
9 récits : Petits châteaux de bohême – Les illuminés – Les nuits d’octobre – Promenades et souvenirs – Les filles du feu – Les chimères – La pandora – Aurélia – Lettres à Aurélia

Claustrophobia

1 000 CFA
0 out of 5
0avis

Claustrophobia

0 out of 5
0avis
1 000 CFA

Guillaume Andreu est né en 1974. Familier du monde du cinéma et de théâtre, il signe avec Claustrophobia son premier recueil de nouvelles.

La Vénus d’Ille

1 000 CFA
0 out of 5
0avis

La Vénus d’Ille

0 out of 5
0avis
1 000 CFA

Une beauté merveilleuse… Un corps parfait, des contours si purs, des formes exquises et voluptueuses. Mais un visage… Un visage où l'incroyable beauté le dispute au dédain, à l'ironie, à la froide cruauté… C'est Vénus sortie de terre, l'idole redoutable et magnifique. Éternelle. Fascinante. A quoi songeait l'impétueux jeune homme en lui passant l'anneau nuptial ? Le malheureux ! Quel infernal hymen vient-il de sceller ? Car c'est elle l'épousée. Elle qui viendra réclamer son dû le soir des noces ! Le sage se moque des visions et des apparitions surnaturelles. Le raisonneur fait fi des mises en garde, il se rit de prétendus fantômes et des récits à dresser les cheveux sur la tête. Quelle erreur ! Quelle redoutable erreur…

Le médecin malgré lui

1 500 CFA
0 out of 5
0avis

Le médecin malgré lui

0 out of 5
0avis
1 500 CFA

Sganarelle, le faiseur de fagots, est dans de beaux draps : voici que par une ruse vengeresse, sa femme le fait passer pour médecin. Le vieux Géronte, qui l'a fait mander pour guérir sa fille, semble perplexe face aux explications de ce docteur peu orthodoxe :
« Géronte – On ne peut pas mieux raisonner, sans doute. Il n'y a qu'une seule chose qui m'a choqué : c'est l'endroit du foie et du cœur. Il me semble que vous les placez autrement qu'ils ne sont; que le cœur est du côté gauche, et le foie du côté droit. Sganarelle – Oui, cela était autrefois ainsi; mais nous avons changé tout cela, et nous faisons maintenant la médecine d'une méthode toute nouvelle. » Les cocasseries perpétuelles de Sganarelle et son charabia scientifique suffisent à tromper la crédulité de la patiente et de son entourage, pour notre plus grand bonheur. Et, pour comble de l'ironie, le faux médecin a affaire à une fausse malade…

2 500 CFA

À l'occasion des 140 ans de La Dépêche du Midi, Vite et bien, des nouvelles de La Dépêche offre un regard romancé mais réaliste sur l'histoire de ce journal mythique. Nourri de recherches documentaires et d'entretiens avec les «anciens» qu'ils soient ouvriers typographes, rédacteurs en chef ou standardistes, le texte de Michel Mathe offre une traversée d'un siècle et demi d'histoire politique, économique et journalistique du sud-ouest de la France. Ce roman, d'une forme peu conventionnelle, est constitué d'un ensemble cohérent de nouvelles qui se répondent les unes aux autres et s'enchâssent pour dresser un portrait impressionniste mais étonnamment pragmatique de ce vénérable quotidien. Un ouvrage qui prouve, si besoin était, la vitalité sans cesse renouvelée de la Dépêche du Midi, le journal de la démocratie qui renseigne vite et bien.

Vice et Versant

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

Vice et Versant

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Nuit alpine, nuit câline, nuit d’amour (sur un air connu), telle est la phrase en exergue qui invite à la lecture de Vice et versant., la première des onze nouvelles verticales de ce recueil. En plus du titre, le ton est-il donné pour autant ? C’est plus compliqué que ça… Humour et sensualité seront du voyage, c’est sûr : d’emblée, il s’agit d’étreinte et d’extase. Pourtant, il faudra se méfier des apparences : la roche peut être chaude comme un ventre, alors que déjà la montagne est inquiétante et que, bientôt, elle se montrera impitoyable et cruelle. On ne saurait toutefois la résumer là, quand, plus loin, toute la beauté du monde se retrouve dans un flocon de neige et que, ailleurs, tout l’amour du monde peut tenir à un mousqueton… En Himalaya, en Islande, en Alaska, à Chamonix, au Yosemite, en rocher comme en glace, en paroi ou en pente douce, jusqu’au sommet ou tout au fond d’une crevasse, aujourd’hui peut-être, ou alors hier, sous les traits d’un homme, à travers les yeux d’une enfant, et le plus souvent par la voix d’une femme, dans le rire franc ou le rire jaune, dans l’effroi, le mystère ou dans les larmes, Angélique Prick nous promène sur tous les versants d’une montagne protéiforme.

Sept dames de qualité

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Sept dames de qualité

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

C’est la première fois qu’un auteur féminin tire de l’oubli combien immérité où elles étaient plongées, des femmes belges en avance sur leur temps. En 1840, une intellectuelle, Irénée Pirmez, apprend le grec et le latin pour instruire ses enfants. Elle se passionne aussi bien pour la vie des saints que pour les tables tournantes chères à Victor Hugo. Isabelle Gérard nous raconte son histoire et celles de six autres « dames de qualité » : Anna Van Doren, Cécile de Meeus, Jane de Launoy, Isabelle Blume, Andrée de Jongh et Colette d’Ursel … toutes aussi passionnantes et intéressantes les unes que les autres.

Walden Two

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Walden Two

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

En Anglais – Walden Two is a utopian novel written by behavioral psychologist B. F. Skinner, first published in 1948. In its time, it could have been considered science fiction, since science-based methods for altering people’s behavior did not yet exist. Such methods are now known as applied behavior analysis. Walden Two is controversial because its characters speak of a rejection of free will, including a rejection of the proposition that human behavior is controlled by a non-corporeal entity, such as a spirit or a soul. Walden Two embraces the proposition that the behavior of organisms, including humans, is determined by environmental variables, and that systematically altering environmental variables can generate a sociocultural system that very closely approximates utopia.

Affichage des produits 1–48 sur 91

POINT DE RETRAIT- DAKAR
178 avenue du Pdt Lamine Gueye
Cabinet médical, 1er étage
Lun – Ven : 9h-12h / 15h-17h
Sam : 9h-12h
POINT DE RETRAIT - NGAPAROU
L’Artyshow, route Ngaparou-Saly
En face de « PMI Piscine »
Mar – Sam : 9h-13h / 15h-19h
Dim : 9h-13h - 77 522 20 18
INFORMATION
contact@labouquinerie.sn
77 872 52 83