Cart

Politique

Affichage des produits 1–48 sur 196

7 000 CFA

« Le Sénégal attend un vrai Sopi, un vrai changement et non un Sopi en demi-teinte. » Je suis déçu aujourd’hui, à la lumière des événements qui se déroulent sous nos yeux depuis le 19 mars 2000, de la gouvernance libérale et je tiens à rendre publiques les raisons de cette profonde déception. Ce livre est l’expression d’un désenchantement, celui du témoin vigilant qu’a été son auteur, celui aussi de millions de ses compatriotes.

La révolution de 1980

1 000 CFA
0 out of 5
0avis

La révolution de 1980

0 out of 5
0avis
1 000 CFA

Le 19 mai 1980, Valéry Giscard d’Estaing fête le sixième anniversaire de son élection à la présidence de la République. Mais cette nuit-là ne sera pas – loin s’en faut – comme les autres. Elle restera dans l’Histoire sous le nom de la « Nuit des Brasiers » et, surtout, comme le déclenchement du plus important bouleversement politique qu’ait connu la France depuis des décennies… L’identité de Philippe de Commines, l’auteur du best-seller « Les 180 Jours de Mitterrand », est désormais connue. Il s’agit d’André Bercoff, journaliste, essayiste et romancier, auteur, entre autres, de « La Guerre des Autres » et coauteur du « Livre des Possibilités ». Mais, sous ce pseudonyme, se cache aussi une équipe : enquêteurs, informateurs, sans laquelle André Bercoff n’aurait pu, seul, assumer l’énorme travail de documentation qui a précédé son écriture.

Le pacte immoral

1 500 CFA
0 out of 5
0avis

Le pacte immoral

0 out of 5
0avis
1 500 CFA

Deux grands lycées parisiens qui se sont déconnectés du système informatique du ministère et ont mis en place des modes d’admission parallèles. Des ministres (et un président) qui annoncent des réformes mais n’arrivent pas à les faire appliquer.Des enseignants qui font faire des dictées en cachette.Le CAPES que l’on donne à des candidats qui n’ont pas eu la moyenne et qu’on lâche ensuite dans des classes difficiles.Une pédagogie « nouvelle » où l’orthographe n’est plus « une fatalité » mais « une matière à discussion ».Après la Nomenklatura, l’omerta, la franc-maçonnerie, entre autres sujets sensibles, Sophie Coignard met à nu l’Education nationale. Ses ministres, ses idéologues, ses syndicats, tous ceux qui depuis 25 ans mènent à la ruine l’école.Le plus scandaleux ? Ils agissent en toute impunité.À l’origine de cet immense gâchis, un Pacte Immoral entre les élites qui prétendent nous gouverner et les apparatchiks qui sacrifient par pur cynisme nos enfants.Ceci n’est pas un livre sur l’éducation. En tout cas pas seulement. C’est d’abord un document féroce et un récit effarant sur l’hypocrisie et la lâcheté du pouvoi

Ils se croyaient intouchables

3 000 CFA
0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Tout commence comme un simple vaudeville, une histoire banale de liaison secrète entre un homme politique marié et une jeune femme. Seulement voilà : l’homme politique est président de la plus haute instance judiciaire du pays, et la femme reçoit des millions de francs sur des comptes suisses alimentés par un géant du pétrole. Perquisitions, interrogatoires : nous sommes en 1997 et l’affaire Elf peut éclater. Karl Laske, journaliste à Libération, revient dans ce livre sur les principales péripéties d’une enquête judiciaire sans précédent qui dure encore. Il y décrit minutieusement les mécanismes d’un système et ses principaux protagonistes, dans une affaire qui en réalité est triple : affaire Elf, affaire Dumas/Deviers-Joncour, affaire de la vente des frégates françaises à Taïwan…

La grande parade

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

La grande parade

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

La Grande Parade, ouvrage décapant et livre d’humeur, met en cause l’incapacité du socialisme, en raison de sa haine du progrès, à tirer les leçons de son histoire. Jean-François Revel s’étonne de constater que l’effondrement du régime soviétique sous le poids de ses contradictions internes n’a suscité, au sein de la gauche internationale, aucune réflexion critique sur la validité de la doctrine socialiste. Bien au contraire, les véritables raisons de cet effondrement ont été occultées, tandis que restait taboue la comparaison entre les grandes idéologies totalitaires du XXe siècle – le nazisme et le communisme – malgré l’identité de leurs méthodes, de leurs crimes et de leurs objectifs. L’auteur explique les raisons de cet aveuglement et dénonce le mensonge historique qu’il engendre, cultivé aux seules fins de nier le naufrage des illusions de la théorie au mépris de la vérité des faits. C’est finalement cette tendance totalitaire de toute idéologie qui est critiquée car elle s’oppose à l’aspiration des hommes à la liberté.

3 500 CFA

Le secret est un des moyens importants de défense d’un Etat comme la France, au même titre que la détention de l’arme absolue. Au demeurant, la Bombe n’aurait pas de raison d’être si tout le monde la possédait. D’où le secret qui a longtemps entouré sa fabrication. Le secret protège donc les intérêts vitaux de la Nation, mais il ne sert pas qu’à cela. Toute une organisation complexe s’est constituée pour protéger les différentes sortes de secrets. Les règles de ce système sont elles-mêmes tenues secrètes, bien que la loi précise depuis 1978 que l’information du citoyen soit la règle, et le secret l’exception. L’Administration a en fait redéfini et consolidé une forteresse à l’abri de laquelle elle a loisir de fonctionner selon ses propres lois, souvent en contradiction avec la Loi.

Noir silence

4 000 CFA
0 out of 5
0avis

Noir silence

0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Il existe un pays où, depuis son palais, le chef de l’Etat recrute librement des mercenaires et pilote des guerres civiles sur un autre continent. Ce livre donne des noms, des dates, des témoignages. Il existe un pays qui attise les conflits ethniques et déverse des armes sur des régions à feu et à sang, pour rester maître du seul vrai pouvoir : l’argent. Ce livre raconte ces crimes sans tribunal. Il existe un pays qui, pour défendre ses intérêts, autorise ses services spéciaux à s’allier, en terre étrangère, avec les réseaux mafieux et les milices d’extrême droite. Ce livre recoupe les enquêtes en France et à l’étranger pour démonter l’engrenage. Il existe un pays où un candidat à l’élection présidentielle, deux fois ministre de l’Intérieur, peut s’appuyer, en toute impunité, sur les circuits des casinos et des ventes d’armes. Ce livre donne des clés pour comprendre son ascension et son pouvoir.

Le mal français

4 000 CFA
0 out of 5
0avis

Le mal français

0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Le Mal français est un essai politique et sociologique d’Alain Peyrefitte publié à la fin de l’année 1976. Peyrefitte se demande dans l’introduction « pourquoi ce peuple vif, généreux, doué, fournit-il si souvent le spectacle de ses divisions et de son impuissance ? ». L’auteur s’insurge contre plusieurs maux français qui forment une sorte de maladie, un « Mal » français : les règles tatillonnes de l’administration, l’excès de bureaucratie, la centralisation, le manque de confiance des entrepreneurs, un État trop dirigiste, etc. Il souhaite de profondes réformes administratives, politiques et sociales, en fustigeant la « société bloquée » française et le pessimisme ambiant. Ce livre connaît un très grand succès de librairie, avec un million d’exemplaires vendus.

Un enfant du Bronx (Colin Powell)

3 000 CFA
0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Colin Powell est l’incarnation du rêve américain. Né de parents jamaïcains, il a connu la jungle des rues avant d’entamer une brillante carrière dans l’armée puis à Washington. Le reste appartient à l’histoire. L’homme qui a été à la tête des armées des États-Unis, aujourd’hui l’une des figures qui comptent dans la vie politique américaine, raconte son parcours : du bourbier vietnamien aux garnisons de Corée, du Sud profond aux couloirs du Pentagone et aux antichambres de la Maison-Blanche, sous Reagan et Bush, à l’époque de la Guerre des Étoiles, comme au moment de l’Irangate ou de la guerre du Golfe.

Sékou Touré, le héros et le tyran

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Nul plus que Sékou Touré suscita les passions : il garde après sa mort comme de son vivant des admirateurs inconditionnels et des adversaires irréductibles. Car l’homme du “non” au général de Gaulle en 1958, héros de l’émancipation et symbole de l’Afrique noire combattante, fut aussi l’homme du Camp Boiro, ce dictateur si peu soucieux des Droits de l’homme qu’il provoqua l’exil de deux millions de ses compatriotes. Mais combien de gens parmi ceux qui le louent ou le blâment connaissent réellement l’itinéraire de l’ancien maitre de la Guinée ? Trois ans après sa mort, il était enfin temps d’écrire la première biographie complète de celui qui se voulut pour le meilleur et pour le pire le descendant de l’illustre héros de la résistance à la colonisation, l’Almamy Samori Touré. / L’auteur : le Guinéen Ibrahima Baba Kaké est Professeur agrégé d’histoire. Il enseigne aujourd’hui à Paris. Producteur de l’émission Memoire d’un continent à Radio France International, directeur de collection aux Nouvelles Editions Africaines, il a écrit de très nombreux ouvrages sur l’histoire de l’Afrique noire. Il a assisté en Guinée même à l’ascension de Sékou Touré jusqu’en 1958. Par la suite, en exil il n’a jamais cessé de suivre au jour le jour le parcours de Sékou Touré. [Note. Il fut condamné à mort par contumace en 1971 et il faillit être enlevé à Paris en 1983 par des dipomates guinéens sous l’accréditation de l’Ambassadeur Aboubacar Somparé alors en poste dans la capitale française. — Tierno S. Bah].

4 000 CFA

Sa vie, son action politique, ses idées. Tout semble limpide chez Nicolas Sarkozy. L’homme ne cache rien, il est direct, spontané, énergique… Ce portrait flatteur résulte avant tout du formidable système médiatique que Nicolas Sarkozy a déployé autour de lui. Jamais les médias n’auront à ce point contribué à créer, en France, un homme politique, à tracer et à nourrir son destin, à fabriquer sa légende et sa popularité. Mais surexposition médiatique ne rime pas forcément avec transparence. Qui est le véritable Nicolas Sarkozy ? Un authentique réformateur ou un manipulateur sectaire ? Qui sont les hommes qui l’entourent et qui l’inspirent ? Enfin et surtout, quelles sont réellement ses idées ? Son bilan est-il bien celui qu’il met en avant ? Une enquête fouillée, un livre sans concessions, indispensable en prévision des futures élections présidentielles.

Un blanc dramatiquement noir

4 000 CFA
0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Voici le récit exceptionnel de 55 années d'existence hors norme en Afrique Noire francophone d'un Français autodidacte devenu patron de presse (Afrique Sport, Afrique Médicale, Africa International, Editions Chaka…), proche de plusieurs Chefs d'Etat alors que d'autres l'auraient volontiers pendu. Voici un regard frondeur sur l'Afrique, ses élites, ses mœurs, sans retenues ni déférence, sans préjugés ni parti pris. Le récit fourmille de faits inédits, de péripéties drôles et fâcheuses.

Qu’est-ce que le marxisme ?

1 000 CFA
0 out of 5
0avis
1 000 CFA

Le marxisme est un courant de pensée politique, sociologique et économique fondé sur les idées de Karl Marx (et dans une moindre mesure de Friedrich Engels) et de ses continuateurs. Politiquement, le marxisme repose sur la participation au mouvement réel de la lutte des classes, afin d’arriver à une société sans classes en tant qu’alternative au capitalisme. En effet, Karl Marx considère que « l’émancipation des travailleurs doit être l’œuvre des travailleurs eux-mêmes ».

Mitterrand raconté par… Roman du Pouvoir

4 000 CFA
0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Pour la télévision, Jean Lacouture et Patrick Rotman ont longuement intéerrogé les témoins de la vie de François Mitterand. Ces entretiens, enrichis et developpés, se complètent ou se contredisent. Ils forment le récit d’une vie : la jeunesse, Vichy et la Résistance, la Ve République et la guerre d’Algérie, la conquête de l’Élysée, les coulisses du pouvoir, les secrets du président. Ils sont une vingtaine, de toutes les générations, amis ou adversaires, qui racontent « leur » Mitterand : Jacques Bénet, Jean-Louis Bianco, François Dalle, Philippe Dechartre, Jacques Delors, Roland Dumas, Claude Estier, Laurent Fabius, Élisabeth Guigou, Marie de Hennezel, Pierre Joxe, Alain Juppé, Jack Lang, Gilles Martinet, Mazarine Pingeot, Paul Quilès, Jack Ralite, André Rousselet, Marie-Claire Sarrazin, Philippe Séguin, Hubert Védrine.

4 000 CFA

Avec au moins 1863 victimes, le naufrage du navire sénégalais le Joola, le 26 septembre 2002, est la plus grande catastrophe de l'histoire de la navigation maritime. C'est aussi un noeud incroyable de responsabilités et d'irresponsabilités, déguisé en fatalité. Les Sénégalais avaient, en 2000, massivement voté pour le changement, l'alternance, en portant au pouvoir Abdoulaye Wade, mais la catastrophe du Joola et son « traitement » par le Président montre que c'est l'alternance qui fait naufrage. Meurtri par cet événement, l'auteur redoute maintenant de voir sombrer son pays.

La machine égalitaire

1 500 CFA
0 out of 5
0avis

La machine égalitaire

0 out of 5
0avis
1 500 CFA

La social-démocratie classique et l’Etat providence, non contents d’être devenus complètement incapables d’arbitrer les problèmes qui leur sont soumis, ont de plus en plus d’effets pervers. Le vieux discours sur la « justice sociale » ne sert, bien souvent, qu’à produire plus encore d’injustices. Ces nouvelles injustices, ces nouvelles inégalités, moins quantitatives que jadis, tournent, le plus souvent, autour de biens immatériels (le temps, la qualité de la vie, etc.) et induisent de nouveaux clivages sociaux. Des remèdes « révolutionnaires » sont donc nécessaires. Avec, au cœur de la thérapeutique, cette thèse qui fera scandale : c’est en faisant jouer les mécanismes du marché qu’on redonnera corps au vieux rêve égalitaire. Alain Minc reste un homme de gauche. Mais un homme de gauche moderne, rompant avec les archaïsmes de sa famille politique.

Traité de l’autorité politique

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

« On pourrait concevoir différentes espèces de démocraties. Je n’ai pas l’intention d’examiner ici successivement chacune d’entre elles. Je n’en analyserai qu’une seule : celle où tous les habitants, sans exception, pourvu qu’ils n’obéissent point à d’autres lois que celles de leur patrie, que, par ailleurs, ils soient indépendants et mènent une vie honorable, jouissent du droit de voter à l’assemblée suprême et de revêtir les charges publiques. Je dis expressément : pourvu qu’ils n’obéissent point à d’autres lois que celles de leur patrie, afin d’exclure les étrangers, présumés soumis à une autorité politique différente. J’ajoute : et soient par ailleurs indépendants, afin d’exclure tant les femmes et les esclaves (au pouvoir de leurs maris et de leurs maîtres) que les enfants et les pupilles (dans la mesure où ceux-ci subissent le pouvoir de leurs parents et de leurs tuteurs). Enfin, j’ai dit : pourvu qu’ils mènent une vie honorable, afin d’exclure sans recours ceux qui sont déshonorés par un crime ou une conduite honteuse quelconque. »

Ça va mal finir

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Ça va mal finir

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

« J'ai voté Nicolas Sarkozy mais je dors mal depuis. »

F. L.

4 000 CFA

« Avec ce livre, je n’ai pas l’intention d’ajouter une pierre à toutes celles qui font déjà tas autour de Nicolas Sarkozy, comme sur un terrain de lapidation. Cet homme étrange, qui file devant le vent, a, de toute évidence, des talents et même des qualités. J’ai essayé de raconter « N. le maudit » tel que je l’ai vu, avec ses grandeurs, ses petitesses et ses ridicules. Me suis-je trompé ? N’ai-je pas forcé le trait ? Mon portrait n’est-il pas honteusement caricatural ? Chaque fois que je termine un livre politique, je me pose les mêmes questions. À vous de répondre ». – F.-O.G

L’erreur de l’Occident

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

L’erreur de l’Occident

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

L'Erreur de l'Occident est un essai du romancier et dissident russe Alexandre Soljenitsyne écrit en russe en 1980. Soljenitsyne y affirme que « l'appareil policier communiste, qui devrait broyer quelque soixante millions de victimes, [ne date pas de Staline mais a été] créé par Lénine, Trotsky et Dzerjinski ». Plus généralement, dans ce livre Soljenitsyne affirme « toute l'époque stalinienne n'est que la continuation directe du léninisme, certes avec plus de maturité dans les résultats et un développement plus étalé, plus égal ».

Belle-Amie

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

Belle-Amie

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Depuis son arrivée au devant de la scène, d’abord comme porte-parole du candidat Sarkozy à la présidentielle puis comme ministre de la Justice, Rachida Dati n’a cessé de titiller la curiosité des journalistes et de fasciner les médias. D’abord présentée comme une jeune femme ambitieuse issue de l’immigration et des quartiers populaires, Rachida Dati est ensuite tombée en disgrâce. Il y a un mois, lors du mini-remaniement ministériel, François Fillon a annoncé que la garde des Sceaux qui a soulevé de nombreuses polémiques ces derniers temps – la dernière étant l’identité du père de son enfant récemment née – démissionnerait pour se présenter en deuxième tête de liste UMP en Île de France. Les journalistes Michaël Darmon et Yves Derai ont profité de l’occasion pour publier un livre à charge contre la ministre, intitulée Belle-Amie.

Lénine et la philosophie

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Lénine et la philosophie

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Quand Louis Althusser rencontre Lénine, cela donne… Lénine et la philosophie. Adoptant une grille de démonstration hegelienne, la première partie de cet ouvrage rigoureux se divise en trois sous-parties. A savoir, Les grandes thèses philosophiques de Lénine, Lénine et la pratique philosophique et enfin un chapitre sur La prise de partie en philosophie qui illustre l'empirisme de Lénine. Cette relation de Lénine à la philosophie est ici considérée avec un didactisme certain. En effet, dans une deuxième partie, Althusser analyse le rapport de Marx à Hegel, la construction philosophique du premier s'appuyant en partie sur le système de penser du deuxième. Enfin, dans une troisième partie c'est Lénine qui est confronté à Hegel, à savoir comment Lénine a-t-il lu ce dernier et qu'en a t-il retenu et exploité. Un texte passionnant pour les amateurs de philosophie politique.

Made in Monde

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Made in Monde

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Made in Monde: voici ce que nous pourrions lire sur les poupées du futur. Elles auront été dessinées aux Etats-Unis; leurs cheveux, confectionnés au Japon; leurs vêtements, conçus en France; leur corps, moulé à Taïwan ; et le tout, assemblé en Chine. Cette nouvelle géographie, nous la redoutons. Nous lui associons la course aux bas salaires, les délocalisations, le chômage… On nous explique par ailleurs qu’il faudra nous aligner sur un modèle unique, ou disparaître. Rien n’est plus contestable. Au terme d’un périple de cinq années en Amérique, en Europe et en Asie, et d’enquêtes conduites auprès de 500 entreprises, les conclusions de Suzanne Berger bousculent les représentations les mieux installées : la seule course aux bas salaires est une stratégie perdante; les délocalisations peuvent conduire au succès, mais d’autres succès empruntent des chemins plus classiques; les frontières s’estompent, mais les héritages nationaux continuent déjouer… Oui, l’économie se mondialise. Non, elle ne nous vole pas notre liberté.

L’enquête impossible

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

L’enquête impossible

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Près de deux milliards et demi de centimes d’argent sale ont contribué au financement de la campagne électorale de François Mitterrand en 1988 : de l’argent récolté grâce au trafic d’influence et à la corruption. L’amnistie qui a suivi le scrutin présidentiel constitue donc une « première » dans notre histoire politique : le chef de l’État s’est auto-amnistié. Telle est la plus extraordinaire des révélations de l’enquête menée par Antoine Gaudinot et Alain Mayot, deux inspecteurs de la financière de Marseille. Leurs conclusions ont semé la panique au sommet de l’État et à la tête du parti socialiste. Les députés, comme la hiérarchie policière et judiciaire ont été mobilisés pour bloquer l’enquête et éviter aux corrompus de se retrouver devant les tribunaux. Comment deux policiers de base, au hasard d’une enquête de routine, sont-ils parvenus à mettre en lumière ce qui était caché depuis des décennies ? L’utilisation de méthodes inhabituelles en matière de police financière, un sens aigu de la procédure judiciaire, un travail acharné et une volonté sans faille ont su déjouer les manœuvres du pouvoir politique. Ses mensonges mis à nu, le pouvoir a bâti à la hâte des textes destinés à se protéger et a sanctionné…
le principal enquêteur, Antoine Gaudinot ! Dans quelle démocratie un gouvernement résisterait-il à pareil scandale ?

L’oeil de Washington

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

L’oeil de Washington

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Les auteurs ont reconstitué une opération montée par les américains dans le monde nouveau de l'électronique. Pendant les années 80, les agents de la plus grande puissance industrielle mondiale ont infiltré frauduleusement les banques de données et les mémoires des ordinateurs des autres puissances, y compris la France, traités en adversaires. C'est l'une des premières grandes affaires d'espionnage à caractère industriel, le mal nouveau de notre époque.

Guerres secrètes à l’Elysée

4 000 CFA
0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Un conseiller de François Mitterrand qui se suicide à l’Élysée sans que personne ait rien entendu. Un ministre de la Défense qui, au téléphone, menace de mort un officier de gendarmerie. Des centaines d’écoutes téléphoniques illégales, lancées parce qu’un écrivain menace les secrets du chef de l’État. D’illustres journalistes manipulés comme à plaisir ou se prêtant aux manœuvres du pouvoir. Décès suspects, espionnage de milliers de citoyens, corruption, tel est le bilan de la « police politique » qui s’était clandestinement mise en place à l’Élysée durant les deux septennats de François Mitterrand. Ce n’est pas l’effet d’une bombe que cet ouvrage va produire, mais celui d’une véritable explosion en chaîne. Paul Barril, l’ancien responsable du GIGN, ouvre ses dossiers les plus confidentiels, produit des photos et des documents inédits. Les accusations qu’il porte sont d’une gravité extrême et justifient qu’il en appelle, comme hier pour le SAC gaulliste, à la constitution d’une commission d’enquête parlementaire sur les agissements de la « cellule anti-terroriste » de l’Élysée entre 1981 et 1995.

Jamais sans elles

4 500 CFA
0 out of 5
0avis

Jamais sans elles

0 out of 5
0avis
4 500 CFA

A côté de chaque grand homme d'Etat ou de pouvoir, il y a une femme. Ou plusieurs. Des femmes d'influence. Une vraie influence, personnelle, politique, psychologique. Une influence qui va marquer l'enfant, façonner l'adolescent ou forger l'homme mûr qui part à la conquête du pouvoir. Qu'y a-t-il de commun entre Yvonne de Gaulle, Adelaïde Jaurès, Jeanne Blum, Marie-Louise Chirac, Charlotte Badinter et la princesse Mathilde Bonaparte ? Elles confirment toutes l'adage populaire qui nous dit que derrière chaque grand homme se cache une femme. De Napoléon à Valls en passant par Giscard, Badinter, Juppé, Jospin, Bayrou, Sarkozy ou Hollande, quelle aurait été leur carrière politique sans leur mère, ces femmes qui les ont façonnés et épaulés dans leurs combats ? Aucun de ces hommes n'aurait franchi les étapes les conduisant au pouvoir sans ces femmes dont la vie nous est racontée ici et qui offrent un éclairage original sur l'histoire politique française.

La frondeuse

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

La frondeuse

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

« Je connais les codes », se persuade l'ancienne journaliste depuis qu'elle a franchi le perron du palais de l'Élysée. Forte de sa culture politique, sûre de son cœur jusque dans ses élans impétueux, Valérie Trierweiler n'a pas écouté l'avertissement de Carla Bruni qui l'avait prévenue lors de la passation de pouvoirs c'est un scoop de ce livre des risques du « métier ». La déflagration surgit aussitôt, avec ce fameux tweet qui a suscité la colère de Ségolène Royal et la première tempête médiatique du quinquennat Hollande. Après des années de passion secrète qui l'ont obligée à un double jeu, tiraillée entre sa passion pour « François » et sa carte de presse, Valérie Trierweiler n'a pas mesuré que tout écart lui était désormais interdit.

Notre allié Saddam

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Notre allié Saddam

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Août 1990. Saddam Hussein s'empare du Koweït. François Mitterrand apprend que l'ambassade d'Irak a reçu ordre d' »activer » tous ses contacts à Paris. Aussitôt, il exige une enquête des services de renseignements sur les réseaux d'amitié que Bagdad pourrait utiliser en France pour ses buts de guerre. Y avait-il donc des Français disposés à relayer l'action militaire de Saddam Hussein dans l'opinion? Depuis vingt ans, le lobby pro-irakien a-t-il eu suffisamment d'influence sur nos dirigeants pour faire de Saddam un client, un ami, un allié ? Voici, décrit pour la première fois, le rôle de ces hommes d'influence. Voici comment il a été décidé de fournir à l'Irak une technologie nucléaire, les meilleurs canons, les meilleurs missiles, des Mirage, des Super-Etendard, un soutien diplomatique sans faille, des conseillers militaires. Les auteurs ont rencontré cent cinquante acteurs de cette véritable idylle franco-irakienne, du Président aux éminences grises et diplomates, des industriels d'armement aux officiers français, professeurs de guerre en Irak. De Pompidou à Mitterrand, de Giscard à Chirac, Barre, Mauroy, Cheysson, Hernu, Fabius, Chevènement et Rocard, tout l'éventail politique français est ici à l'honneur.

3 500 CFA

Depuis janvier 2007, deux équipes de deux journalistes suivent jour par jour, heure par heure, Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, au fil de leur campagne électorale. Dès le lundi 7 mai, lendemain du second tour, leur livre reproduira le visage du prochain président de la République. Il inclura la biographie du nouveau président mais aussi les instantanés révélateurs de la campagne, avec des scènes inédites non révélées par la presse : il fourmillera de « mots » et de révélations sur ses acteurs principaux. Ce « livre de la victoire » sera imprimé dans la nuit du 6 au 7 mai : un exploit technique et éditorial, mais aussi journalistique.

Mon communisme

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Mon communisme

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

« La société capitaliste n’a pas mieux réussi que l’ex-URSS, laquelle était loin d’être communiste. Oh ! La société capitaliste existe bien, elle ! Elle se porte au mieux… du point de vue de la classe bourgeoise qui domine la société ! Mais cette société assure-t-elle aux habitants de ce monde la vie qu’ils pourraient attendre de la technique moderne ? Non, bien sûr que non ! Une grande partie de la planète, soumise comme le reste de l’humanité au système capitaliste, meurt de faim. A moins qu’elle ne meure avant de maladie. Le capitalisme est un échec aussi sur le plan politique. Les neuf dixièmes des pays de la terre, y compris certains qui sont représentés à l’ONU, vivent sous des dictatures, où les droits de l’homme sont méprisés par les dirigeants et inconnus des opprimés. C’est pourquoi je reste communiste. » – A. L.

6 000 CFA

Ce « livre noir » est un procès intenté au communisme réel, un réquisitoire général après les terrifiants témoignages accumulés depuis L'Aveu d'Arthur London, ou L'Archipel du Goulag, d'Alexandre Soljenitsyne. On ressort accablé de cette litanie d'exactions sanglantes. Les purges de Staline, les famines idiotes du Grand Bond en avant ont une monstruosité abstraite. Mais ce qui, dans cet ouvrage, laisse sans voix, ce sont les très nombreuses paroles de survivants. Rescapés de la Kolyma, du Laogai chinois ou de l'Angkar khmer rouge, ils sont des dizaines dont les filets de voix font jaillir des visages blessés, des vies en miettes. Et leurs petites voix confluent pour donner mille visages, mille âmes, à la foule anonyme des centaines de millions de victimes. Le Livre noir du communisme rend compte de l'abjecte réalité du crime de masse, où, derrière des prétextes idéologiques, se dissimulent les nombreuses complicités, la bestialité des bourreaux et de leurs chefs. C'est une lecture amère. Mais n'en faut-il que d'aimables ?

3 000 CFA

A quoi sert le Sénat, institution deux fois centenaire qui nous coûte chaque année plus de 300 millions d'euros ? D'abord à financer les privilèges (plus de 4 000 euros mensuels de retraite pour 15 ans de cotisation) et les rémunérations royales (11 540 euros net par mois) des derniers princes de la République, nos 331 sénateurs. Et aussi à entretenir les 1 260 fonctionnaires les mieux rémunérés de l'Hexagone (de 2 300 à 20 000 euros net mensuels), qui font la semaine de 32 heures et ont presque 4 mois de vacances. Luxe, calme et volupté… Et, dans l'esprit de beaucoup, de Jospin à Sarkozy, ces super-privilèges n'ont pas la moindre justification, car, selon eux, cette deuxième Chambre ne sert à rien. La réalité est édifiante : un petit tiers des sénateurs travaille, un gros tiers vient de temps en temps à Paris et les autres appartiennent à la famille des rois fainéants. Un royaume hors du monde et du temps ? Pas tout à fait. Car nos sénateurs, qu'ils soient de droite ou de gauche, sont assidûment courtisés par des lobbies de tout poil. Cela justifie bien des « voyages d'études », tous frais payés, quelquefois au bord d'un lagon lointain…

3 000 CFA

C'est Jacques Prévert qui me fit entrer en publicité. Il faut avouer que j'avais le virus. Je le tenais de Pierre Lazareff. Comment être mieux contaminé ? Alors commença ma course contre le mal. Ma première crise fut de prendre Pompidou comme cover-boy. Je montrai dans l'Express le président barrant un moteur Mercury. Résultat : saisie du magazine. Je rechutai en baptisant  » Choux  » un immeuble de Créteil en quête de publicitaire. Ce fut le plus beau navet de ma carrière. Dès lors tout empira. Je décrochai le contrat de l'année en proposant les services de Salvador Dali. Mais je ne l'avais jamais rencontré. Pour me punir, le Maître, avant d'accepter, me fit passer de démentielles épreuves initiatiques. Pour ne rien arranger, vint le grand charivari de ma vie. Je lançai les Produits Libres. Je fus aussitôt cloué au pilori. Pour me faire oublier, je réalisai simultanément les affiches du PS., du PR. et du R.P.R.. Ce fut la curée. Restait à me faire soigner. Je traversai l'Atlantique pour trouver un associé yankee. Il me força à boire tant de Château-Margaux que je vis rouge et déclarai la guerre à l'Amérique. J'en suis là. Ne me touchez pas. Je suis contagieux. Je crois bien que je suis fou. Fou de publicité.

Vers un monde nouveau

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

Vers un monde nouveau

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Dans ce monde, nous sommes la nation la plus puissante, maîtresse d'une capacité de destruction que nous osons à peine évaluer, et pourtant nos jeunes hommes luttent et beaucoup meurent dans ce petit pays lointain, où notre force parait souvent vaine … Le jeune américain, tout comme sa nation, possède déjà une opulence qui dépasse de loin les rêves les plus lointains des autres. Le seul problème, c'est qu'il ne sait pas à quoi elle peut servir …

L’Islam révolutionnaire

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

L’Islam révolutionnaire

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Textes et propos recueillis, rassemblés et présentés par Jean-Michel Vernochet. Ce livre est le résultat d'un travail conduit par le journaliste. Il a pu recueillir auprès de Carlos un certain nombre d'éléments révélant la vision globale de celui-ci.Nous demandons à chaque lecteur de lire ce texte avec suffisamment de recul et de sens critique, compte-tenu notamment du contexte international actuel et de la personnalité particulière de Carlos.

Le compte à rebours

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Le compte à rebours

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Le compte à rebours est en marche. Si rien ne vient l’interrompre, le Front national arrivera au pouvoir. L’antilepénisme ne suffira pas à l’arrêter. Car nous sommes déjà entrés dans l’après-Le Pen, et le Front national sera beaucoup plus dangereux sans son leader actuel. Alors, regardons les choses en face: la poussée de l’extrême droite n’est que l’expression politique d’une crise générale, pour la contenir il faut s’attaquer aux vrais problèmes de notre société. A la crise sociale d’abord, dont témoigne cruellement ce nouveau prolétariat de chômeurs et d’exclus toujours plus sensibles à la démagogie de l’extrémisme, à la crise financière aussi, entretenue par un déficit budgétaire qui oscille entre 15 et 20% d’une année sur l’autre, à la crise de l’immigration enfin, empoisonnée par les jeux pervers de la politique. Autant de rouages qui font tourner la machine infernale. La France est-elle victime du nouveau capitalisme mondial? Je ne le crois pas. Elle est mieux armée qu’aucun autre pays pour y résister, il ne tient qu’à elle de s’en protéger et d’en profiter tout à la fois. Notre malheur, c’est ce « modèle français » qui cache sous de beaux principes l’égoïsme, le conservatisme, l’impuissance et la plus brutale injustice. Le compte à rebours n’est pas une fatalité. A tout moment les Français peuvent se ressaisir et l’arrêter. Pour éviter l’intolérable, j’ai choisi de dire les vérités qui déplaisent. Voici comment nous pourrions parer au pire, et même gagner le meilleur.

4 000 CFA

Vingt ans après la mort de Raymond Aron, le doute s’insinue dans nos esprits : et si nous avions eu tort d’avoir préféré avoir tort avec Sartre qu’avoir raison avec Aron ? Pour preuve, les Mémoires de ce dernier, rééditées pour commémorer l’anniversaire de sa disparition en 1983. Et mesurer combien sa lucidité et sa clairvoyance l’avaient bien malgré lui cantonné dans une injuste solitude tout au long du XXe siècle. Fondateur des Temps modernes avec son complice et ennemi juré Jean-Paul Sartre, éditorialiste au Figaro pendant trente ans, chantre de la démocratie libérale, Raymond Aron est l’incarnation par excellence de l’esprit libre penseur. Au carrefour de la philosophie, de la politique, de l’histoire et de la sociologie, ses réflexions restent de puissants antidotes à la pensée unique et au politiquement correct. Enfin, ces Mémoires sont l’occasion d’y découvrir la trajectoire d’une conscience individuelle à travers les grandes idéologies du XXe siècle.

4 000 CFA

Ce Suisse n’a jamais été neutre. Adolescent, il fait siennes les frustrations allemandes nées du traité de Versailles, avant de s’engager du côté des nazis.
Après la Seconde Guerre, il assume avec vigueur ses responsabilités d’exécuteur testamentaire de Hitler, de Bormann et de Goebbels, puis s’engage avec la même fougue au service de la cause arabe. C’est alors qu’il se lie d’amitié avec les chefs historiques du FLN et croise les chemins de bien des militants de la gauche et de l’extrême gauche européennes. Dans les années 1970, il passe pour être l’un des cerveaux du terrorisme international, fait la connaissance de Carlos, dont il restera solidaire jusqu’au bout, vole au secours de Klaus Barbie. François Genoud ne renie rien, ne regrette rien. Ses convictions sont intactes. Extrême droite? Extrême gauche? Pierre Péan, l’auteur d’Une jeunesse française, lève le voile au terme d’une minutieuse enquête.

Le bel avenir de la guerre

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

Le bel avenir de la guerre

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

La guerre est de retour, parmi nous. Nous l'avions presque oubliée. Pendant cinquante ans, l'assurance de la mort nucléaire pour tous a tenu la guerre en lisière. La peur n'est peut-être plus l'unique antidote contre la guerre. À l'exemple de la construction européenne, les pays cherchent la paix en se liant étroitement les uns aux autres par des règles et des intérêts communs. Comme si la guerre pouvait être prise dans les filets de l'intégration par le droit et l'économie. Cet espoir est vain. Car désormais les guerres ne naissent pas de la puissance des États, mais de leur faiblesse. L'enjeu de la paix, c'est la légitimité des États : dans nombre de pays, ils n'incarnent rien ni personne. Faute d'États qui symbolisent l'évidence d'être ensemble, les nations se replient sur une identité exacerbée, se fragmentent en États nouveaux : en trente ans, leur nombre a doublé. Et les règles du droit international comme les bénéfices de l'économie mondiale ne les concernent guère.

4 000 CFA

Qui sont les auteurs du coup d'Etat de décembre 1999 en Côte d'Ivoire ? Qui l'a financé et pour quelles raisons ? A qui a-t-il profité ? Etait-il vraiment nécessaire ? Autant de questions que nombre d'Ivoiriens continuent de se poser et dont les réponses sont toujours attendues. Beaucoup de propos ont été tenus. Des accusations ont été portées sur des présumés responsables sans qu'on ait jamais réussi à identifier fermement et formellement les auteurs et les commanditaires. Dans cet ouvrage, les auteurs du coup d'Etat (certains sont morts aujourd'hui), parlent, témoignent, indiquent. Ils disent comment, à quatre, ils ont tout planifié, tout goupillé, tout exécuté. On y voit avec quelle « facilité », ils ont préparé, organisé et réussi leur coup. Sur cet événement, Joachim Beugré en sait beaucoup. A l'époque journaliste au quotidien Le Jour, il a eu le privilège historique d'écouter « les jeunes gens ». Il a eu également l'avantage de les suivre après le putsch dans leurs rapports avec le chef de la junte, le Général Robert Guéï. A travers ce livre témoignage, Joachim Beugré introduit le lecteur dans ce passé récent qui a vu basculer le destin de la Côte d'Ivoire. Il entend ainsi prendre une part active, en tant que témoin de l'histoire, au processus de réconciliation engagé dans son pays et dont la phase initiale et primordiale, est le rétablissement de la vérité.

3 000 CFA

Election du maire de Paris … L'affrontement sans merci entre les petits et les grands barons de la capitale, l'explication au couteau entre les Tiberi, couple balzacien accroché à son fauteuil et Philippe Seguin, personnage ténébreux et imprévisible, le patient travail d'un Bertrand Delanoe aussi ambitieux qu'inconnu, forment la trame d'un récit ahurissant où s'agitent en coulisses Jacques Chirac et Lionel Jospin. Confidences, états-d'âme, témoignages sur le vif, anecdotes croustillantes, scènes inédites … Passionnant !

Jacques et Bernadette en privé

3 500 CFA
0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Non, on ne sait pas tout sur Jacques et Bernadette … Quand ils sont célèbres, un homme et une femme mariés ont une image cent fois retouchée qui s'est construite au hasard des interviews et des indiscrétions. Jacques et Bernadette Chirac n'échappent pas à la règle. Mais l'histoire de leur couple qui dure depuis quarante ans est plus subtile à rapporter. À quoi songe une jeune femme amoureuse qui sait que son mari va devenir un homme public ? Que ressent cet homme d'État dont la femme restée dans l'ombre connaît soudain une fulgurante popularité ? Comment résistent-ils aux attaques, aux courtisans, aux élections gagnées ou perdues, à la gloire tout simplement? Depuis vingt-deux ans Caroline Pigozzi les a vus vivre, les a suivis en voyages et interrogés, elle a pris des déjeuners et des dîners en leur compagnie, elle leur a parlé, ils se sont téléphonés, ils ont ri ensemble.Sans complaisance ni vulgarité, mais sans rien omettre, comme peu savent le faire, elle raconte les Chirac, en privé.

Les femmes politiques

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Les femmes politiques

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Depuis 1789, les femmes se battent pour participer à la vie politique. Et malgré les obstacles la cause progresse, inexorablement. Depuis les premières revendications des suffragettes jusqu'aux accomplissements de Simone Veil, Ségolène Royal ou Michèle Alliot-Marie, Laure Adler retrace les âpres combats d'hier et interroge les femmes de pouvoir d'aujourd'hui. Et si la femme était l'avenir de la politique ?

Combat pour l’Élysée

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Combat pour l’Élysée

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

La politique est, depuis la nuit des temps, une affaire de jeu avec les mots. Platon déjà fustigeait les sophistes, ces antiques «conseillers en communication» qui monnayaient leurs services linguistiques auprès des politiciens de l’époque, leur enseignant comment accommoder la Vérité à leurs fins. Les choses n’ont guère changé. En cette période pré-électorale où les candidats potentiels essaient de nous convaincre et de nous séduire, Louis-Jean Calvet et Jean Véronis décident de les prendre au mot et de décortiquer leur parole. Langue de bois, petites phrases, bons mots et lapsus, rumeurs du Web, sont ainsi systématiquement passés au crible de leurs analyses linguistiques et informatiques. Nouvelle manière de comprendre le politique, ce livre, à la fois sérieux et hilarant, propose un portrait cruel et inédit des différents prétendants à l’élection présidentielle.

Le Vème Président

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Le Vème Président

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

En dix portraits éblouissants par leur acuité psychologique et leur qualité littéraire, Alain Duhamel nous fait connaître les grands de la vie politique française parmi lesquels nous aurons à choisir le monarque républicain. Lequel d'entre eux succédera à François Mitterrand ? À moins que ce dernier ne se succède à lui-même… Alain Duhamel a publié plus d'une quinzaine d'ouvrages dont Les Peurs françaises Prix de l'essai de l'Académie Française et François Mitterrand, Portrait d'un artiste. Il a obtenu le Prix du Meilleur livre politique pour Une ambition française paru chez Plon en 1999. Il est éditorialiste à RTL, Libération, Le Point, et plusieurs journaux de province.

L’Anti De Gaulle

4 000 CFA
0 out of 5
0avis

L’Anti De Gaulle

0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Louis Vallon est un homme politique français (1901-1981). Dans son livre, L’Anti-de Gaulle, Louis Vallon tient Georges Pompidou pour l’un des responsables du rejet du référendum du 28 avril 1969 qui avait abouti à la démission de la présidence du général de Gaulle. Affichant une constante hostilité à l’égard de Georges Pompidou, Louis Vallon est alors exclu du Bureau politique du groupe UDR. Les gaullistes de gauche se détachent de plus en plus de la majorité de l’UDR dont ils n’approuvent plus la politique, mais n’arrivent pas à refaire leur unité et s’éparpillent en plusieurs mouvements travaillistes.

3 500 CFA

23 mars 1998, les gendarmes chargés de l’enquête sur les faux électeurs du IIIe arrondissement de Paris recueillent une déposition capitale. Gérard Merle est le premier militant RPR à décrire le système de fraude électorale mis en place pour permettre au maire de la capitale d’accomplir en 1989 le «grand chelem» dans les vingt arrondissements. Ses origines corréziennes lui ont valu d’être recruté en 1984 comme chargé des relations extérieures à la direction de la propreté de la Ville de Paris. Désormais employé municipal, Gérard Merle va vivre de l’intérieur de l’Hôtel de Ville les petits arrangements ordinaires de l’équipe Chirac. Faux électeurs, fausses factures, faux en écriture, emplois fictifs, chargés de mission fantôme, financements occultes, appels d’offres tronqués, dessous-de-table, abus de biens sociaux, passe-droits, espionnage, Corrèze Connection… Pour Gérard Merle, le maire de Paris ne pouvait ignorer ce système imparable.

Affichage des produits 1–48 sur 196

POINT DE RETRAIT- DAKAR
178 avenue du Pdt Lamine Gueye
Cabinet médical, 1er étage
Lun – Ven : 9h-12h / 15h-17h
Sam : 9h-12h
POINT DE RETRAIT - NGAPAROU
L’Artyshow, route Ngaparou-Saly
En face de « PMI Piscine »
Mar – Sam : 9h-13h / 15h-19h
Dim : 9h-13h - 77 522 20 18
INFORMATION
contact@labouquinerie.sn
77 872 52 83