Cart

Jacques Chirac

Jacques Chirac devient Premier ministre sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing de 1974 à 1976, puis sous la présidence du socialiste François Mitterrand, de 1986 à 1988. Il devient président de la République le 17 mai 1995, à la suite de son élection face au candidat socialiste, Lionel Jospin. Le début de son premier mandat est marqué par le plan Juppé de 1995 et par la reconnaissance de la responsabilité de l'État français dans la déportation des juifs au cours de la Seconde Guerre mondiale ; il est ensuite contraint à une cohabitation avec Lionel Jospin à la suite de la dissolution manquée de l'Assemblée nationale en 1997. Pendant son second mandat, il s'oppose notamment à la guerre d'Irak et s'implique pour le « oui » dans le référendum de 2005 sur la Constitution européenne, qui se solde par la victoire du « non ». Il ne brigue pas de troisième mandat et se retire de la vie politique.

Voici les 32 résultats

2 500 CFA

Etat quasi-neuf – Jacques Chirac ne parle pas facilement de lui-même. Pudique et secret, il se raconte ici pour la première fois. Dans un style vivant et direct, non dénué d’humour, il évoque ses origines familiales, sa jeunesse aventureuse et ses débuts en politique, depuis son élection en 1967 comme député de Corrèze, qui lui a permis de s’imposer très vite dans un milieu pour lequel il ne se sentait pas prédestiné. Ce volume couvre les soixante-trois premières années de sa vie, jusqu’à son élection à la présidence de la République en 1995. On y voit naître et se former un homme politique hors normes et s’élaborer sa réflexion profondément marquée par les valeurs conjointes du radicalisme et du gaullisme…

Le Nouvel Observateur

4 500 CFA
0 out of 5
0avis

Le Nouvel Observateur

0 out of 5
0avis
4 500 CFA

Le Nouvel Observateur – 12 au 18 décembre 1986.
Titre : « Après la déroute… »

Jacques et Bernadette en privé

3 500 CFA
0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Non, on ne sait pas tout sur Jacques et Bernadette … Quand ils sont célèbres, un homme et une femme mariés ont une image cent fois retouchée qui s'est construite au hasard des interviews et des indiscrétions. Jacques et Bernadette Chirac n'échappent pas à la règle. Mais l'histoire de leur couple qui dure depuis quarante ans est plus subtile à rapporter. À quoi songe une jeune femme amoureuse qui sait que son mari va devenir un homme public ? Que ressent cet homme d'État dont la femme restée dans l'ombre connaît soudain une fulgurante popularité ? Comment résistent-ils aux attaques, aux courtisans, aux élections gagnées ou perdues, à la gloire tout simplement? Depuis vingt-deux ans Caroline Pigozzi les a vus vivre, les a suivis en voyages et interrogés, elle a pris des déjeuners et des dîners en leur compagnie, elle leur a parlé, ils se sont téléphonés, ils ont ri ensemble.Sans complaisance ni vulgarité, mais sans rien omettre, comme peu savent le faire, elle raconte les Chirac, en privé.

3 500 CFA

23 mars 1998, les gendarmes chargés de l’enquête sur les faux électeurs du IIIe arrondissement de Paris recueillent une déposition capitale. Gérard Merle est le premier militant RPR à décrire le système de fraude électorale mis en place pour permettre au maire de la capitale d’accomplir en 1989 le «grand chelem» dans les vingt arrondissements. Ses origines corréziennes lui ont valu d’être recruté en 1984 comme chargé des relations extérieures à la direction de la propreté de la Ville de Paris. Désormais employé municipal, Gérard Merle va vivre de l’intérieur de l’Hôtel de Ville les petits arrangements ordinaires de l’équipe Chirac. Faux électeurs, fausses factures, faux en écriture, emplois fictifs, chargés de mission fantôme, financements occultes, appels d’offres tronqués, dessous-de-table, abus de biens sociaux, passe-droits, espionnage, Corrèze Connection… Pour Gérard Merle, le maire de Paris ne pouvait ignorer ce système imparable.

Chirac, réveille-toi !

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

Chirac, réveille-toi !

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Pourquoi, depuis le jour de son élection, Chirac s’est-il trompé si souvent ? Et pourquoi, malgré tout, reste-t-il aussi populaire, haut dans les sondages et confiant dans son avenir ? Après la dissolution de 1997, les volte-face, une cohabitation trop douce – disent certains -, les cafouillages du RPR sans parler de la mairie de Paris, les Français, bien que surpris par leur président, l’aiment encore. Est-il un phénomène ou un rempart contre une gauche démodée ? Dans un pamphlet sévère et ironique, amical et sagace, un brillant polémiste de la vie politique française répond à LA question de 2002.

Madame – Impossible conversation

3 500 CFA
0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Un livre, à défaut d’un film. John Paul Lepers, journaliste citoyen, n’a pas pu diffuser son portrait politique de Bernadette Chirac, réalisé à la fin de l’année 2004, refusé par la direction de Canal +. Avec le concours du journaliste Thomas Bauder, qui a mené l’enquête avec lui, il nous dévoile ici les coulisses de cette « impossible conversation » avec une épouse de président qui se prend parfois pour la Reine de la République. Si son mari n’a été épargné ni par la presse, ni par l’opinion publique, jamais madame Chirac n’avait encore été scrutée avec un tel regard. Une plongée au coeur de l’exercice du pouvoir, un décryptage de la femme politique la plus influente de France.John Paul Lepers a été journaliste au Vrai Journal de 1996 à 2002. Il réalise des films pour Lundi Investigation.

Le dernier septennat

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

Le dernier septennat

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Le 7 mai 1995, avec l’élection de Jacques Chirac à la présidence de la République, s’est ouvert le dernier septennat de notre histoire républicaine. Celui-ci s’est achevé le 5 mai 2002 par une réélection hors des normes, pour cinq ans. Le passage a plus qu’une dimension symbolique. Pendant ces sept années, des évolutions majeures se sont produites, puisant leurs sources au plus profond de notre histoire politique nationale. Insensiblement, sans vraiment s’en apercevoir, la France a changé de régime. D’éminents observateurs l’ont certes pressenti, puisque, ici ou là, déjà, l’on évoque volontiers une VIe République qui aurait jeté ses premières fondations. Mais lesquelles ? A-t-on pour autant, réellement, substitué un régime à un autre ? Le dernier septennat est un nouveau témoignage de cette incapacité de la France à créer un pouvoir qui dure. Au fond, à travers les moments paroxystiques de son histoire, elle a connu une révolution inachevée, qui s’est traduite, pour elle, par de multiples crises pseudo-révolutionnaires.

Le Sacre

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

Le Sacre

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Il était donné pour mort, miné par cinq ans de cohabitation, largement dominé par Lionel Jospin. Détruit par des affaires à répétition et traqué par des juges qui ne dissimulaient même pas leur envie pressante de l’abattre. Tous en convenaient, à gauche comme à droite : l’aventure de Chirac était au bord de s’achever. Aujourd’hui ? Jamais aucun président de la République n’a disposé d’autant de pouvoirs. Aucun, depuis de Gaulle, n’a joué un rôle aussi décisif sur la scène internationale, jusqu’à apparaître comme le seul chef d’Etat qui puisse contester la toute-puissance américaine. Aucun n’a si complètement désarçonné une opposition de gauche réduite en miettes. Force est, une fois encore, de reconnaître la résurrection du phénix Chirac. Pourquoi s’est-on, et en particulier son adversaire Lionel Jospin, tant égaré sur la véritable nature de Jacques Chirac, au point de le faire si longtemps passer pour un « minable » en politique ?

3 500 CFA

Une droite qui a succombé à la crise de nerfs. Un président de la République qui ne décolère pas contre les « nains politiques » qui dirigent l’UDF et le RPR. La haine palpable qui oppose Jean-Marie Le Pen à Jacques Chirac. Dans cette course au suicide, débutée il y a un an avec la dissolution de l’Assemblée nationale et accélérée par les propositions d’alliance lancées par le Front National lors des élections régionales, le chef de l’Etat tente désespérément de survivre.

Chirac, Mon ami de trente ans

3 500 CFA
0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Jean-François Probst a travaillé pendant trente ans pour le RPR. Collaborateur de Jacques Chirac à Matignon, bras droit de Jérôme Monod, de Charles Pasqua, de Michèle Alliot-Marie, ami de Dominique de Villepin et conseiller de Jean Tiberi, il a œuvré sous les ordres du mystérieux Jacques Foccart… Sa mission principale? Officiellement la « com » de ses patrons. En réalité cet agent d’influence s’est occupé des relations avec les parlementaires et a passé son temps à manipuler la presse quand il ne montait pas des « coups ». En 1995, dans le plus grand secret et sur ordre direct de Jacques Chirac, il a été chargé de torpiller la campagne d’Édouard Balladur… avec l’aide des réseaux Foccart. Aujourd’hui indépendant et libre, Jean-François Probst regarde avec lucidité le parcours de ces trente années qui ont mené Jacques Chirac jusqu’à l’Élysée. Son témoignage raconte des années de coulisses

3 500 CFA

Le maire de Paris espère bien être élu président de la république en 1995. Il s’est composé une nouvelle image et présente un programme révolutionnaire…

Deux hommes pour un fauteuil

3 500 CFA
0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Jacques Chirac et Lionel Jospin ne s’aiment pas. Pendant quatre années, ils ont pourtant présidé aux destinées de la France. Mais tandis que sur la scène internationale ils affichaient une unité sans faille, en coulisses chacun affûtait ses couteaux. Lequel des deux a le plus de chances de l’emporter aux prochaines présidentielles ? Pour nous permettre d’évaluer les atouts de l’un et de l’autre, Marie Eve Malouines nous livre le récit de la troisième cohabitation, depuis que Lionel Jospin est entré à Matignon. Alliant finesse de l’analyse politique et saveur des anecdotes, la plupart inédites, cette chronique est alimentée aux meilleures sources ainsi qu’aux témoignages des amis et adversaires. Elle jette une lumière crue sur les handicaps et les points forts des deux futurs candidats.

L’incroyable Septennat – 1995 à 2002

4 500 CFA
0 out of 5
0avis
4 500 CFA

Voici la première histoire du dernier septennat de la Ve République. Marie-Bénédicte Allaire et Philippe Goulliaud, observateurs privilégiés de la vie politique française, ont travaillé pendant trois ans à sa réalisation. Ayant accumulé notes et témoignages, interrogé tous les acteurs, arpenté coulisses et antichambres, ils ont entrepris d’établir les faits, jusqu’aux plus controversés, pièces à l’appui. Nul parti pris dans tout cela, mais le souci de comprendre et de faire comprendre, le plaisir aussi de raconter. Incroyable septennat ! Qui aurait imaginé qu’au terme d’un mandat hypothéqué par une dissolution hasardeuse, et obéré par des années de cohabitation, Jacques Chirac serait réélu avec 82 % des voix ? Que Lionel Jospin serait éliminé au premier tour, au profit de Jean-Marie Le Pen, et renoncerait à la vie politique ? Que la France, d’abord tentée par les extrêmes, se donnerait pour finir au parti du Président sortant ?

Le miraculé

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Le miraculé

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Portrait intimiste de Jacques Chirac écrit par deux journalistes de l’hebdomadaire Marianne qui ont enquêté durant trois ans et qui ont recueilli de nombreux témoignages. Tente de percer les mystères entourant la personnalité du président et de l’homme politique, souvent raillé, mais qui en définitive a reconquis une partie de l’opinion publique.

Noir Chirac

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

Noir Chirac

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Il est au pouvoir depuis quarante ans. Il a épousé les modes. Il a survécu aux aux « Affaires ». Pourquoi une telle impunité ? François-Xavier Verschave, l’auteur de Noir silence, explore l’autre Chirac, un homme secret, si différent de son image de « bête politique ». Il se montre un connaisseur hors pair de l’Etat, placé au centre de vastes réseaux d’intérêt. Un homme de dossiers sensibles, initié très jeune par Marcel Dassault au monde du secret, du nucléaire et de la finance parallèle, en étroite collaboration avec les Etats-Unis. Un ancien trésorier de Georges Pompidou qui, de la présidence du RPR à la mairie de Paris, a su utiliser, durant toute sa carrière, les mille et une ressources de la République occulte. Une tête de pont de la Françafrique, acceptant les alliances les plus ahurissantes, couvrant les basses œuvres des uns et les exactions des autres, pour préserver les « comptoirs » et les secrets d’Etat de notre pays.

Nous sommes tant.. hais

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Nous sommes tant.. hais

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

ntre la dissolution de 1997 et l'élection présidentielle de 2002, que s'est-il passé à droite ? Jacques Chirac, candidat à l'élection présidentielle pour la quatrième fois, en est redevenu le «leader naturel». Mais cet état des lieux est trompeur. Depuis la déroute de juin 1997, de profonds changements ont affecté la droite, ou plutôt les droites. 1997-2002. Cinq années qui ont vu des partis s'affaisser, d'autres se créer. Et des hommes contester l'autorité d'un président de la République affaibli par la plus longue cohabitation de la Ve République. Les personnages de cette histoire : François Bayrou, Alain Madelin, Alain Juppé, Nicolas Sarkozy ou Charles Pasqua, se sont affrontés, haïs… Certains se sont révélés, d'autres se sont effacés. Et Jacques Chirac, dont on annonçait la disparition politique à l'issue de la dissolution manquée, apparaît plus incontournable que jamais.

Chirac ou le démon du pouvoir

3 000 CFA
0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Dans l'ultime combat pour sa réélection, Jacques Chirac jette tout ce qui a fait sa vie. II n'avait pas trente ans lorsqu'il a pénétré dans les palais nationaux. II n'en avait pas quarante qu'il se voyait déjà destiné aux plus hautes fonctions. Femmes, filles, amis, compagnons, parti : tous plongèrent avec lui dans le tourbillon effréné de son ambition. Derrière un homme de pouvoir, il y a parfois un grand dessein, des conseillers, un gourou. Derrière Chirac, il y a d'abord une famille, un clan, un appareil. II y a aussi des conseillers qui se déchirent, des juges qui se rapprochent et une armée d'avocats qui se bat avec acharnement.

Chirac – Petits meurtres en famille

3 000 CFA
0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Protégez-moi de mes ennemis, mes amis je men charge… Cette devise, au fil des années, Jacques Chirac aura souvent dû la faire sienne. C'est qu'ils furent nombreux, les « amis », de trente ans ou davantage, à tenter de se mettre en travers de son chemin. Mais le  » bulldozer  » ne s'arrête jamais. Par le sourire ou la force, par le jeu des alliances ou des réseaux, ou encore par simple opportunisme, Jacques Chirac a défait tous ceux qui auraient pu l'empêcher d'accéder au plus prestigieux des palais : celui du 55, rue du faubourg Saint-Honoré. Jacques Chaban-Delmas, le duc de Bordeaux, poignardé dans le dos en 1974. Michel d'Ornano, piétiné sur le perron de l'Hôtel de Ville de Paris en 1977 Valéry Giscard d'Estaing, poussé sous les roues du train socialiste en 1981. Édouard Balladur, livré au ridicule lors des présidentielles de 1995. Philippe Séguin, la « bête des Vosges », pris au piège parisien en 2001. Et tant d'autres qui s'opposèrent à lui et le payèrent de leur vie… politique.

Le Gendarme de Chirac

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Le Gendarme de Chirac

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

De la guerre d’Algérie au conseil des ministres, en passant par la sécurité de l’Élysée au temps du général de Gaulle, les arcanes des services de renseignement et la gestion des cabinets de Jacques Chirac, Michel Roussin a connu tous les méandres de l’État, sa grandeur mais plus souvent ses servitudes. Formé par la gendarmerie, il a exécuté au mieux les missions diverses qui lui ont été confiées, sans perdre son quant-à-soi, en sachant se taire et assumer des conséquences – y compris judiciaires – que d’autres, sans doute, auraient pu assumer à sa place. Aujourd’hui, « le gendarme de Chirac » parle après avoir, en dépit de pressions, décidé de faire appel du jugement qui le condamne dans l’affaire dite « des marchés de la région île-de-France ». Il estime venu le moment de faire le point.

Accusé Chirac levez-vous !

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Accusé Chirac levez-vous !

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

« Depuis quatre décennies, Jacques Chirac avance sous la bannière de la duplicité : il nous trompe sur lui-même et se trompe sur la France. Son oeuvre porte un nom : le déclin français. » Pour l’auteur de ce livre, et pour bien des Français, le temps est venu de juger Jacques Chirac. Et le réquisitoire est sans appel. Tout ou presque est faillite dans ce bilan moral, politique, économique, social, institutionnel. Le tribunal de l’Histoire saluera cette longue carrière de conquérant du pouvoir mais condamnera ce président sans qualité. Sans ambition pour la France, Jacques Chirac ne s’est mis au service que de lui-même.

3 500 CFA

Jacques Chirac a-t-il détenu un compte bancaire caché au Japon ? Nicolas Beau et Olivier Toscer ont voulu en avoir le coeur net. Durant deux ans, ils ont enquêté, en France, au Japon et jusqu’à Tahiti. Ils ont découvert les liaisons dangereuses de Jacques Chirac avec le Japon depuis la fin des années 70, avec ses hôtels de luxe, sa vie de pacha, ses banquiers peu regardants et ses fondations suspectes. Ils ont appris comment des agents des services secrets ont repéré « les avoirs du Président au Japon » : cambriolages, écoutes, infiltration des milieux bancaires japonais. Ils s’interrogent sur l’objectif de l’enquête de la DGSE, entourée d’un secret absolu, et menée par un maître espion proche du Parti socialiste. Ils racontent la contre-attaque magistrale de Jacques Chirac qui a décapité la direction des services et fait écarter le responsable de l’enquête « interdite ». Leur livre rebondit à Tahiti, où un journaliste, censé posséder un dossier sur l’argent japonais de l’ex-Président, a mystérieusement disparu.

Conversation avec Bernadette Chirac

3 500 CFA
0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Grand format – « J'aimerais que les Français sachent ce qui constitue (…) ma personnalité, qu'ils comprennent que j'ai tenté d'être utile aux autres ». Car, attention, Bernadette Chirac n'est pas l'ombre de son mari, accrochée à son sac à main, mais un être à part entière. Qu'on se le dise. Elle est une femme d'action, de terrain : son engagement dans le combat humanitaire (sa fondation, l'opération Pièces jaunes, son projet de Maisons des adolescents, son travail avec les Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France…) et son implication dans la vie politique locale en Corrèze le prouvent. Cet ouvrage est là pour le rappeler… et pour mieux faire connaître la femme qu'elle est réellement, loin de l'image distanciée et timide qu'en ont fabriquée les médias.

Opération Élysée

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Opération Élysée

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Opération Élysée. Elle a commencé. À gauche, François Hollande, le bras armé de Jospin au Parti socialiste. À droite, Alain Juppé, le mousquetaire désabusé de Chirac. Ces deux hommes sont au cœur du pouvoir. À l’épicentre des prochains rendez-vous électoraux. Les affaires ? Les plans de campagne ? Les rencontres secrètes ? Les officines discrètes ? Les grands complots et les petites anecdotes ? Ils n’en ignorent rien. Et s’ils racontaient tout ? Opération Élysée est un roman de politique-fiction. Certains meurent. D’autres assassinent par le verbe. Tous ne cherchent qu’une chose : le pouvoir. Chirac, Jospin, mais aussi Bayrou, Hue, Madelin, Voynet, tous les acteurs de la présidentielle sont observés à la loupe. Les « carnets de campagne » de François Hollande et d’Alain Juppé n’omettent rien de la bataille qui se joue au sommet de l’État.

Le rebelle et le roi

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

Le rebelle et le roi

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

« Tu vois sarkozy ? Pan ! pan ! pan ! » Le président a saisi un fusil imaginaire et a tiré, devant ses amis médusés, pour abattre le rebelle qui vient de le défier. Entre Chirac et Sarkozy, la chasse a commencé. C’est une longue histoire tissée d’intimité, de trahisons et de combats, qui se confond avec la mémoire de la droite. Bientôt trente ans de ruptures passionnelles et d’alliances obligées, où un clan familial et politique affronte l’autre : Chirac père, mère et fille contre Sarkozy, mari, épouse et amis. Bernadette l’a dit un jour :  » Il a déjà planté une fois son poignard, il le refera.  » Dans cette guerre sans merci, tout est bon. Les nominations, le voile islamique, les impôts… Et la prise du parti et son joli magot. Avec, au milieu, les médias en permanence pris à témoin, parfois violemment. Quant aux élus, ils sont sommés de choisir leur camp !

L’inconnu de l’Élysée

4 500 CFA
0 out of 5
0avis

L’inconnu de l’Élysée

0 out of 5
0avis
4 500 CFA

Au début de 2007, alors que les deux principaux candidats déclarés à l'élection présidentielle font à peu près jeu égal, les Français s'interrogent : va-t-il oser se représenter ? Préférera-t-il se retirer sans donner aucune consigne de vote ? Apportera-t-il au candidat de la droite ultra-libérale un soutien assez chiche pour valoir celui que la corde apporte au pendu ? Sortira-t-il au dernier instant de sa manche un candidat hors-parti ? L'incertitude qui plane sur les intentions du chef de l'Etat à quelques mois de l'expiration de son second mandat témoigne d'un fait avéré : alors que des tombereaux d'ouvrages lui ont été consacrés, le plus souvent pour le démolir, l'hôte de l'Elysée demeure une énigme aussi bien aux yeux des citoyens que pour ceux qui prétendent décrypter les intentions et arrière-pensées du pouvoir. Pour connaître un homme, fût-il président de la République, le mieux était encore d'aller le trouver et de l'interroger. C'est ce qu'a fait Pierre Péan, journaliste, homme de gauche, séduit par l'attitude du chef de l'Etat face à la guerre américaine en Irak, qui a recoupé ses propres investigations avec le contenu de douze longs entretiens que lui a accordés Jacques Chirac au cours du dernier semestre 2006.

Chirac Sakrkozy – Mortelle randonnées

3 500 CFA
0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Entre Chirac et Sarkozy, la chasse a commencé. En 2007, l’un des deux adversaires périra politiquement ! Bientôt trente ans ! Ruptures passionnelles, trêves temporaires, alliances de façade. En choisissant Balladur contre Chirac en 1995, Sarkozy a commis un crime impardonnable. Bernadette l’a dit un jour :  » Il a déjà planté une fois son poignard, il le refera.  » Dans cette lutte sans merci pour le pouvoir, tous les coups sont permis, même les plus tordus. Grâce à son  » hold-up  » sur la présidence de l’UMP, Sarkozy a marqué un point face au président, mais il n’a pas encore pris l’Elysée ! Même si la droite n’est pas assurée de remporter les élections en 2007, l’un des deux sera le candidat de l’actuelle majorité. Car, malgré son âge, rien ne dit que Chirac ne décidera pas de se représenter. A moins de trois ans de l’échéance de 2007, de nombreux obstacles pourraient s’opposer à l’irrésistible ascension du petit Nicolas, y compris ceux que Jacques Chirac ne manquera pas de dresser sur son chemin. D’autant que la division de la droite fait le jeu de la gauche…

Notre honorable président

4 000 CFA
0 out of 5
0avis

Notre honorable président

0 out of 5
0avis
4 000 CFA

Quelle relation Jacques Chirac entretient-il avec l’argent ? Depuis quelques années, cette question hante la vie politique et elle va miner la campagne du président de la République qui aspire à un nouveau mandat.  » Je ne suis pas un homme d’argent « , n’a cessé, depuis trente ans, de répéter l’ancien maire de Paris. Est-ce vrai ? Laurent Valdiguié, l’un des journalistes d’investigation du Parisien qui s’est attaché depuis longtemps au personnage, a enquêté. A la lumière des dossiers oubliés des années 70 comme de ceux qui sont liés à la gestion de la capitale, il s’applique à distinguer ce qui relève des financements politiques, des trafics sur des marchés publics et du train de vie personnel du président et de son entourage. Une plongée au cour du mystère Chirac.

Chirac – Père et fille

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Chirac – Père et fille

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Loin de la jeune femme qui vantait avec candeur le grand cour de son père, Claude Chirac incarne aujourd’hui une conseillère-clé du Président. Du ton à adopter dans les médias à l’heure du coucher, la fille de Jacques Chirac régente en grande partie la vie de son père qu’elle compte conduire à une réélection en 2002. Pour y arriver, il faut selon Claude éviter à tout prix de se dire « de droite ». Mais la partie est loin d’être gagnée. Les Chirac, qui croyaient tenir la gauche avec le scandale des paillotes incendiées en Corse, doivent désormais à leur tour se méfier des révélations annoncées par Jospin, Séguin ou les Tiberi. Signés par deux journalistes forts d’une enquête sur le terrain, ces portraits incisifs alimentés de confidences inédites forment un véritable roman de la cohabitation.

La guerre des trois

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

La guerre des trois

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

Ils sont trois. Un président de la République à bout de souffle, un Premier ministre fidèle jusqu’à l’absurde, un ministre de l’Intérieur hanté par la trahison. Le roi Lear, Néron et Brutus, depuis plus de dix ans, se livrent une guerre suicidaire pour la droite, devant les Français sidérés. Le 29 mai 2005, cette empoignade à la limite du combat de rue, où tous les coups sont permis, a pris des proportions ubuesques, dangereuses pour notre pays. Pendant que le « trio maléfique » et leurs sicaires multiplient les complots, la France s’enfonce dans la déprime. C’est cette guerre de l’ombre, dans les coulisses des cabinets ministériels et des officines, que raconte Serge Raffy. Affaire Clearstream, divorce et raccommodage avec Cécilia, accident cérébral du Président, émeutes de banlieue, crise du CPE, coups bas et coups de théâtre… Un thriller politique dans lequel la réalité dépasse la fiction.

Le dauphin et le régent

3 000 CFA
0 out of 5
0avis

Le dauphin et le régent

0 out of 5
0avis
3 000 CFA

Edouard, Jacques : deux enfants de Georges Pompidou ? Bien sûr. Un aîné qui aime l'ombre et un cadet qui piaffe d'impatience ? Nul n'en doute. Des « amis de trente ans ? Peut-être. Deux complices qui ne sauraient devenir des rivaux ? Rien, désormais, n'est moins sûr. Car, dans l'histoire d'Edouard et de Jacques, il y a eu beaucoup de malentendus, quelques illusions et un certain nombre de duperies. Assez, en tout cas, pour que cette belle histoire tourne mal et conduise, inéluctablement, à un affrontement qui risque d'être fatal à l'un – ou à l'autre. C'est donc cette histoire, ses coulisses, ses enjeux, et son climat parfois cocasse, parfois douloureux, que Catherine Nay a voulu raconter dans ce livre.

Conversation avec Bernadette Chirac

2 000 CFA
0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Format poche – « J'aimerais que les Français sachent ce qui constitue (…) ma personnalité, qu'ils comprennent que j'ai tenté d'être utile aux autres ». Car, attention, Bernadette Chirac n'est pas l'ombre de son mari, accrochée à son sac à main, mais un être à part entière. Qu'on se le dise. Elle est une femme d'action, de terrain : son engagement dans le combat humanitaire (sa fondation, l'opération Pièces jaunes, son projet de Maisons des adolescents, son travail avec les Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France…) et son implication dans la vie politique locale en Corrèze le prouvent. Cet ouvrage est là pour le rappeler… et pour mieux faire connaître la femme qu'elle est réellement, loin de l'image distanciée et timide qu'en ont fabriquée les médias.

La tragédie du président

3 500 CFA
0 out of 5
0avis

La tragédie du président

0 out of 5
0avis
3 500 CFA

On ne se méfie jamais assez des journalistes. Pour n'avoir pas à courir derrière une mémoire qui n'a jamais cessé de me fuir, je prends des notes. C'est ainsi que, depuis plus de quinze ans, j'ai consigné sur des cahiers à spirale la plupart de mes conversations avec Jacques Chirac. Alors que son règne arrive à son couchant, il m'a semblé qu'il était temps de vider mes carnets. Je ne les avais pas écrits pour qu'ils restent à rancir au fond d'un tiroir mais parce que le métier qui mène mes pas consiste à faire la lumière sur tout. Telle est sa grandeur et sa misère. Si l'on veut garder sa part d'ombre, il ne faut pas fréquenter les journalistes. Ceci n'est donc pas une biographie au sens propre mais plutôt l'histoire d'une tragédie personnelle, devenue, sur la fin, une tragédie nationale.

Voici les 32 résultats

POINT DE RETRAIT- DAKAR
178 avenue du Pdt Lamine Gueye
Cabinet médical, 1er étage
Lun – Ven : 9h-12h / 15h-17h
Sam : 9h-12h
POINT DE RETRAIT - NGAPAROU
L’Artyshow, route Ngaparou-Saly
En face de « PMI Piscine »
Mar – Sam : 9h-13h / 15h-19h
Dim : 9h-13h - 77 522 20 18
INFORMATION
contact@labouquinerie.sn
77 872 52 83