Cart

Points

Voici les 22 résultats

En attendant le vote des bêtes sauvages

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

En un quart de siècle, il n’a publié que trois romans. Pourtant, depuis Les Soleils des indépendances, son premier livre paru en 1975, Ahmadou Kourouma, né en 1927 en Côte d’Ivoire, est considéré comme un classique de la littérature africaine. En attendant le vote des bêtes sauvages fait le portrait d’un certain président Koyaga en qui il est facile de reconnaître bon nombre de dictateurs africains.

1 500 CFA

La Convention révolutionnaire de 1794 acclame le discours des députés Dufay et Danton, et proclame l’abolition de la traite et de l’esclavage. Bonaparte les rétablit, jusqu’à leur abolition définitive en 1848. Cependant les colonies françaises demeurent. Par une loi de 1956, âprement discutée à l’Assemblée, notamment par Léopold Sédar Senghor, elles accèdent à une relative autonomie. Il faut attendre 1999 et le discours de Christiane Taubira pour qu’une loi qualifie de crime contre l’humanité l’esclavage et la traite autrefois pratiqués dans les colonies françaises.

La Suisse, l’or et les morts

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Sans les banquiers suisses, la Deuxième Guerre mondiale aurait été terminée plus tôt et des centaines de milliers d’êtres humains auraient eu la vie sauve. Ils ont fourni des milliards de francs suisses à Hitler, lui permettant d’acheter sur le marché mondial les matières premières stratégiques dont il avait besoin. Les profits astronomiques de la guerre ont ensuite fondé la puissance mondiale de la place financière helvétique. Des rapports de services secrets, surtout américains, récemment déclassifiés, révèlent la complicité active des banquiers suisses (marchands d’art, agents fiduciaires, bijoutiers, avocats d’affaires, etc.) qui ont recelé,  » lavé  » l’or que les SS avaient volé dans les banques centrales, les entreprises et les demeures privées des pays occupés, ou arraché aux victimes des camps. Dans le même temps, le gouvernement suisse refoulait à ses frontières des dizaines de milliers de réfugiés juifs, les renvoyant parfois directement vers les bourreaux nazis.

Le Chinois

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

Le Chinois

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

En janvier 2006, 19 membres d’une même famille (les Andrén) sont massacrés à l’arme blanche dans un village isolé du nord de la Suède. La policière Vivi Sundberg penche pour l’acte d’un déséquilibré. Birgitta Roslin, juge à Helsingborg, s’intéresse à l’affaire car les parents adoptifs de sa mère sont parmi les victimes. Elle mène une enquête parallèle. Un ruban rouge retrouvé sur les lieux du crime la met sur la piste d’un mystérieux Chinois qui aurait séjourné la nuit du massacre dans un hôtel voisin, où il a été filmé par une caméra de vidéo-surveillance. Munie de son portrait, Birgitta Roslin le cherche en vain à Pékin. Mais son enquête maladroite dans une Chine en plein bouleversement dérange les projets (spéculation immobilière à l’approche des J.O., expansion coloniale en Afrique) d’un puissant homme d’affaires Ya RU, par ailleurs commanditaire du massacre suédois (il a vengé un ancêtre, San, maltraité en 1860 par un certain Andrén, contremaître suédois sur le chantier ferroviaire du Nevada. Ya Ru décide d’éliminer Birgitta, qui lui échappe de justesse à Londres. Et la lumière est faite sur le massacre.

L’heure du châtiment

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

L’heure du châtiment

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Infirmière dans une équipe d’intervention musclée de la police de Saint Louis, Maggie O’Brien a le désir de venir en aide à autrui, une grande soif de justice… et un vieux compte à régler. Elle vit en effet dans l’ombre de son père, un personnage fameux – ou infâme, selon les points de vue – ayant appartenu aux services de police de la même ville et qui traîne derrière lui bon nombre d’affaires obscures, sa responsabilité dans la mort de son épouse, mère de Maggie, n’étant pas la moindre… La vie de la jeune femme bascule lorsque plusieurs décès étranges se succèdent à l’hôpital où elle travaille. La plupart des disparus n’ayant rien de doux agneaux, Maggie acquiert vite la conviction qu’un employé de l’établissement a décidé de jouer les justiciers. L’affaire prend un tour inquiétant lorsqu’elle-même devient suspecte aux yeux des policiers chargés de l’enquête, puis cible de celui qui paraît bien être un tueur en série… Eileen Dreyer nous entraîne dans un suspense où le Bien n’est pas toujours ce qu’il semble, et où le Mal porte des masques innombrables.

Face au racisme (Volume 1 et 2)

5 500 CFA
0 out of 5
0avis
5 500 CFA

Tome 1 : Les moyens d’agir – Ce premier tome examine d’abord les différentes façons de réagir face aux comportements racistes. Cet ensemble est complété par un recensement systématique des principaux arguments xénophobes et racistes avancés par l’extrême droite dans divers domaines (démographie, droits sociaux, école, emploi, islam, logement, sécurité), auxquels sont apportées des réfutations précises.
Tome 2 : Analyses, hypothèses perspectives – Ce second tome constitue le complément indispensable du premier. Il réunit 20 études approfondies, explorant les dimensions historiques, sociologiques, juridiques et politiques des dossiers essentiels : origines et évolutions du racisme, politiques de l’immigration, réalités de l’islamisme, problèmes de l’intégration et de la citoyenneté.

2 500 CFA

Il y a beau temps que l’Afrique est mal partie. Mais voici aujourd’hui qu’elle accède au rang de terrain de manœuvres, privilégié des luttes d’influences planétaires, de champ de bataille des intérêts multinationaux, et qu’un gigantesque safari politico-économique fait l’enjeu de toutes les convoitises. Jean Ziegler étudie ici, à travers les convulsions de certaines luttes nationales africaines, à travers l’idéologie et l’action de certains mouvements de libération, la tragédie historique d’un continent qui, du puzzle colonial aux plus récentes curées néo-colonialistes, n’a cessé d’être mis en pièces.

La vie privée dans l’Empire romain

2 300 CFA
0 out of 5
0avis
2 300 CFA

La vie privée dans l’Empire romain De la naissance à la mort, comment vivaient les Romains ? «L histoire, ce voyage en autrui, doit servir à nous faire sortir de nous, au moins aussi légitimement qu’à nous conforter dans nos limites. Les Romains sont prodigieusement différents de nous et, en matière d’exotisme, n’ont rien à envier aux Amérindiens ou aux Japonais. La «famille» romaine, pour ne parler que d’elle, ressemble si peu à la légende ou à ce que nous appelons une famille…» Pour la première fois, en volume séparé, la contribution de Paul Veyne à l’Histoire de la vie privée. Un grand texte qui a fait date.

Comment on écrit l’histoire

2 500 CFA
0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Paru au début des années soixante-dix, à contre-courant de la mode quantitative de l’époque, cet essai de Paul Veyne ressemble à une machine de guerre. Son titre marque le renouveau de la réflexion sur l’histoire comme mode d’écriture et inaugure la période du « retour au récit ». Longtemps incompris, de lecture difficile mais ô combien stimulante, ce petit livre rejette toute ambition globalisante pour la discipline historique. Selon l’auteur, spécialiste d’histoire antique, l’histoire appartient au monde du hasard et du désordre, et toutes les continuités établies à posteriori par les historiens ne sont que reconstitutions fallacieuses. Il n’y a donc pas d’Histoire, mais seulement « des histoires de… ». Enfin, le petit essai additif consacré à son ami Michel Foucault a pour but de montrer aux historiens, le plus souvent rétifs à l’œuvre du philosophe, la fécondité de la méthode généalogique foucaldienne pour l’histoire. Précurseur, ce pamphlet a le mérite d’être convaincant. –Hervé Mazurel

L’inspecteur Ali et la C.I.A.

2 000 CFA
0 out of 5
0avis
2 000 CFA

L’inspecteur Ali est convoqué par l’ambassade américaine de Casablanca. Un dangereux terroriste international, soupçonné d’avoir empoisonné un sénateur, vient d’échapper à la surveillance de la CIA. L’inspecteur Ali n’hésite pas : il extorque un million de dollars, réclame les pleins pouvoirs, un passeport diplomatique et part à la recherche de l’individu. De Casablanca à Washington, conduite au pas de charge, cette enquête loufoque et décapante est surtout prétexte à dresser un portrait satirique de l’Amérique et du Maroc.

Monnè, outrages et défis

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Monnè, outrages et défis

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Désobéissant à Samory, empereur de tout le pays mandingue, le roi de Soba, Djigui Keïta, n’a pas rasé sa ville à l’arrivée des troupes coloniales dirigées par Faidherbe – sûr que la magie des ancêtres, la protection d’Allah et la muraille édifiée à la hâte suffiraient à repousser les « Nazaréens »… Lesquels prennent donc Soba sans coup férir. Et voici que les griots chantent la gloire de Djigui, tout au long de ses cent vingt années de règne, tandis que le roi déchu, mais fidèle aux rudes traditions de sa dynastie, s’enfonce dans une collaboration de plus en plus meurtrière avec l’occupant. Sous les louanges adressées au roi de Soba, sous l’épopée tragique et dérisoire d’un peuple livré à la colonisation, perce la satire des États africains modernes livrés à leurs démons (amour de la gloriole, corruption, culte du parti unique, etc.), mais aussi un réquisitoire aussi drôle que violent contre ces conformismes qui, partout dans le vaste monde, mènent parfois aux pires compromissions.

Jacob, Jacob

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

Jacob, Jacob

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

«Le goût du citron glacé envahit le palais de Jacob, affole la mémoire nichée dans ses papilles, il s’interroge encore, comment les autres font-ils pour dormir. Lui n’y arrive pas, malgré l’entraînement qui fait exploser sa poitrine trop pleine d’un air brûlant qu’elle ne parvient pas à réguler, déchire ses muscles raides, rétifs à la perspective de se tendre encore et se tendant quand même.» Jacob, un jeune Juif de Constantine, est enrôlé en juin 1944 pour libérer la France. De sa guerre, les siens ignorent tout. Ces gens très modestes, pauvres et frustes, attendent avec impatience le retour de celui qui est leur fierté, un valeureux. Ils ignorent aussi que l’accélération de l’Histoire ne va pas tarder à entraîner leur propre déracinement. L’écriture lumineuse de Valérie Zenatti, sa vitalité, son empathie pour ses personnages, donnent à ce roman une densité et une force particulières.

2 000 CFA

Principal conseiller de Néron dont il a été le précepteur, en charge des affaires de l’Empire, Sénèque se tient à l’écart des intrigues de cour et préfère se consacrer à la rédaction de traités philosophiques. Il dédie La Tranquillité de l’âme à Sérénus, jeune homme venu à Rome faire carrière, mais heurté par la rudesse des moeurs du pouvoir : troublé, irrésolu, Sérénus ne parvient pas à recouvrer son équilibre psychologique. Sénèque lui enseigne le stoïcisme et lui prodigue force conseils afin qu’il trouve la paix intérieure grâce à une véritable thérapie de l’âme

Les chaussures italiennes

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Les chaussures italiennes

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

A soixante-six ans, Fredrik Welin vit reclus depuis une décennie sur une île de la Baltique avec pour seule compagnie un chat et un chien et pour seules visites celles du facteur de l’archipel. Depuis qu’une tragique erreur a brisé sa carrière de chirurgien, il s’est isolé des hommes. Pour se prouver qu’il est encore en vie, il creuse un trou dans la glace et s’y immerge chaque matin. Au solstice d’hiver, cette routine est interrompue par l’intrusion d’Harriet, la femme qu’il a aimée et abandonnée quarante ans plus tôt. Fredrik ne le sait pas encore, mais sa vie vient juste de recommencer. Le temps de deux solstices d’hiver et d’un superbe solstice d’été, dans un espace compris entre une maison, une île, une forêt, une caravane, Mankell nous révèle une facette peu connue de son talent avec ce récit sobre, intime, vibrant, sur les hommes et les femmes, la solitude et la peur, l’amour et la rédemption.

Les visages

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Les visages

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

La plus grande œuvre d’art jamais créée dort dans les cartons d’un appartement miteux. Ethan Muller, un galeriste new-yorkais, décide aussitôt d’exposer ces étranges tableaux, qui mêlent à un décor torturé, d’innocents visages d’enfants. Le succès est immédiat, le monde crie au génie. Mais un policier à la retraite croit reconnaître certains visages : ceux d’enfants victimes de meurtres irrésolus…

Le pacte du petit juge

2 300 CFA
0 out of 5
0avis

Le pacte du petit juge

0 out of 5
0avis
2 300 CFA

Revoilà le juge Alberto Lenzi, qui aimerait tant se la couler douce entre ses maîtresses, ses bons petits repas et ses pokers du vendredi soir dans le cadre idyllique de la Calabre, où il travaille comme magistrat rattaché au parquet d’une petite ville de la plaine de Gioia Tauro. Hélas, le calme ne saurait durer : des travailleurs journaliers noirs se révoltent contre les conditions misérables dans lesquelles ils ramassent les oranges. La police charge et quatre fugitifs se cachent en rase campagne. L’un d’eux, parti chercher du bois, trouve à son retour ses trois compagnons assassinés. L’enquête croise l’affaire bien embrouillée d’une cargaison de cocaïne (200 kg) dont l’arrivée au port a été annoncée à la police par un mystérieux indicateur, et dont la disparition inexplicable prend tout le monde de court. Pour tout compliquer, le cadavre d’un employé du port est retrouvé dans une maison abandonnée appartenant aux Cortara, une des familles de l’incontournable ‘Ndranghetta. Lenzi va être confronté à un nouvel épisode de la guerre entre les clans, les cosche. Quel est exactement le rôle de la famille Rota, dirigée par le vieux don Mico, victime d’une maladie incurable et bénéficiant d’une résidence surveillée, mais toujours aux commandes ? Source privilégiée d’informations pour Lenzi, don Mico souffle le chaud et le froid, et il se pourrait bien qu’il conduise l’enquête où bon lui semble. Plus noir que le premier volume mais agrémenté du même humour, Le Pacte du petit juge est aussi l’étude en profondeur d’une mafia qui diffère à bien des égards de sa soeur sicilienne. Le Pacte du petit juge a reçu le prix Giovanni Losardo «Il Cristo d’argento» 2013.

Le dernier coyotte

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Le dernier coyotte

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

L’inspecteur Harry Bosch a été suspendu de ses fonctions. Pour réintégrer le LAPD, il doit consulter une psychologue… Il révèle au Dr Hinojos le secret qui le hante : sa mère, une prostituée, a été assassinée lorsqu’il était enfant. L’enquête n’a jamais abouti. Malgré l’interdiction qui le frappe, il décide de retrouver son meurtrier et rouvre le dossier. Haletant et désenchanté, un polar au charme mortel.

La montagne rouge

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

La montagne rouge

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Au pied de la Montagne rouge, une pluie torrentielle épuise les hommes du clan Balva chargés de l’abattage annuel des rennes. Dans le brouillard, Petrus, le chef sami, n’en croit pas ses yeux : des ossements humains viennent d’être découverts dans son enclos. Qui est ce mort sans tête ? Voilà de quoi relancer la bataille juridique entre forestiers suédois et éleveurs lapons. La police des rennes doit agir avec prudence. Surtout lorsque l’enquête révèle de sombres replis de l’histoire suédoise.

Smilla et l’amour de la neige

2 000 CFA
0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Difficile pour Smilla Jaspersen de croire en la mort accidentelle d’Esajas. Impossible même parce que Smilla ne croit pas qu’un enfant atteint de vertiges chroniques puisse sauter du toit d’un immeuble. Parce qu’elle s’était prise d’affection pour ce gamin groenlandais, délaissé par sa mère. Parce que Smilla est groenlandaise, elle aussi, et que sa mère, esquimaude, lui avait appris « l’amour de la neige ». Et que la neige ne ment pas, contrairement aux hommes. Commence alors pour cette femme solitaire et obstinée une quête pour la vérité et l’honneur qui l’amènera sur les traces d’un bateau en route pour les terres arctiques, à la découverte d’une infâme machination qui risque de lui coûter la vie… En lisant ce livre, votre bouche crache des petits nuages de vapeur que le froid rend visible. C’est l’excitation, le suspens, l’émotion aussi que contiennent ces pages. Un récit réaliste, maîtrisé, habité par la beauté des terres extrêmes et la lutte d’un peuple pour son identité. –Hector Chavez

La lionne blanche

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

La lionne blanche

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

Scanie, avril 1992. Louise Akerblom, agente immobilière et jeune mère de famille, disparaît dans des conditions mystérieuses. Pendant ce temps, en Afrique du Sud, un groupe d’Afrikaners fanatiques prépare avec soin un attentat contre une importante figure politique. Quelques jours plus tard, le corps de Louise, le front troué d’une balle, est repêché dans un puits. L’inspecteur Wallander et son équipe enquêtent. Mais le passé de la victime est limpide et les recherches piétinent. C’est alors que les policiers découvrent près des lieux du crime le doigt tranché d’un homme noir. Y aurait-il un lien entre la réalité quotidienne de la province suédoise et la lutte politique sanglante qui se déchaîne à un autre bout du monde ? Wallander en sait peu sur l’apartheid ou sur la situation internationale. Et il ignore la relation qui peut exister entre l’ex-KGB et les nationalistes blancs d’Afrique du Sud. Cette fois, ce n’est plus le sort de quelques individus qu’il a entre ses mains, c’est le destin d’une nation.

Doña Isabel

2 500 CFA
0 out of 5
0avis

Doña Isabel

0 out of 5
0avis
2 500 CFA

Pérou, octobre 1769. Une noble Créole quitte son hacienda avec trente et un porteurs et s'enfonce dans la forêt d'Amazonie pour rejoindre en Guyane son mari, le Français Jean Godin des Odonais, qu'elle n'a pas vu depuis vingt ans. Mais son expédition se perd, disparaît… Les semaines passent. De la cordillère à la côte, on tient les voyageurs pour morts, noyés par les crues, rongés par les fièvres, massacrés par les sauvages ou mangés par les fauves. Quand soudain, dans les méandres de la rivière Bobonaza, près de la mission d'Andoas, une femme sort de la forêt, seule… Doria Isabel. Comment a-elle pu survivre ? Pour Jean, seuls l'amour et l'espoir de le revoir ont permis à sa belle épouse de triompher de l'horreur. Très loin de là, dans un salon parisien, un savant réputé, homme des Lumières et grand voyageur, Charles de La Condamine, entend parler de cette émouvante aventure. Il n'est pas dupe car il a bien connu Isabel et Jean… Pour découvrir ce qui se cache sous les apparences, il va entreprendre un dernier voyage, une dernière enquête.

Un bon cru

2 000 CFA
0 out of 5
0avis

Un bon cru

0 out of 5
0avis
2 000 CFA

L'Anglais Max Skinner a récemment hérité d'un vignoble et se délecte de la vie provençale. Il doit pourtant se rendre à l'évidence : le vin de sa propriété est à peine buvable… Max fait appel à un œnologue pour améliorer son cru, mais l'expert semble avoir des pratiques viticoles et des méthodes de vente quelque peu douteuses… Dans la lignée de ses best-sellers provençaux, Peter Mayle s'attaque avec malice à l'amour inconditionnel que les Français portent à leurs cépages.

Voici les 22 résultats

POINT DE RETRAIT- DAKAR
178 avenue du Pdt Lamine Gueye
Cabinet médical, 1er étage
Lun – Ven : 9h-12h / 15h-17h
Sam : 9h-12h
POINT DE RETRAIT - NGAPAROU
L’Artyshow, route Ngaparou-Saly
En face de « PMI Piscine »
Mar – Sam : 9h-13h / 15h-19h
Dim : 9h-13h - 77 522 20 18
INFORMATION
contact@labouquinerie.sn
77 872 52 83