Cart

Eugène Ionesco

La cantatrice chauve

Disponible: en stock

1 800 CFA

Monsieur et Madame Smith sont dans leur salon. Ils bavardent au coin du feu. Ils discutent de choses et d’autres, leurs propos sont très étranges voire même incompréhensibles. Ils parlent d’une famille dont tous les membres s’appellent Bobby Watson. Or, Bobby Watson est mort il y a deux ans, mais cela fait trois ans qu’ils parlent de sa mort. L’horloge n’arrête pas de sonner. Mary, la servante, fait patienter les invités, les Martin, dans le salon. Apparemment, bien qu’ils vivent sous le même toit, les Smith assurent qu’ils ne se connaissent pas. Ils découvrent sur scène qu’ils sont mari et femme. Mary revient sur scène et annonce que les Martin ne sont pas les Martin. Elle dit qu’elle est Sherlock Holmes. Les Smith et les Martin sont maintenant ensemble sur scène. Le capitaine des pompiers arrive pour comprendre qui sonne à la porte (à chaque fois il n’y a personne). Il raconte des choses incohérentes. Les personnages échangent des propos qui n’ont aucun sens. Avant de partir, le capitaine demande des nouvelles de la cantatrice chauve. Les autres personnages répondent qu’elle se coiffe toujours de la même façon. Les personnages continuent de parler. Bientôt ils répètent tous la même chose « C’est pas par là, c’est par ici ! ». Ils quittent la scène en hurlant, dans le noir.
La lumière revient. Monsieur et Madame Martin sont assis à la place des Smith, comme au début de la pièce, et ils disent exactement ce que disaient les Smith dans la première scène. Le rideau se ferme petit à petit.

UGS : A0107 Catégories : , Étiquettes : , ,
POINT DE RETRAIT- DAKAR
178 avenue du Pdt Lamine Gueye
Cabinet médical, 1er étage
Lun – Ven : 9h-13h / 15h-18h
Sam : 9h-12h
INFORMATION
contact@labouquinerie.sn
77 872 52 83